PREMIERE EPITRE AUX THESSALONICIENS

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 1 ~ Versets 1 à 10

La foi des Thessaloniciens


Traduction Louis Segond 1910

1 Paul, et Silvain, et Timothée, à l'Eglise des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et en Jésus-Christ le Seigneur : que la grâce et la paix vous soient données !

2 Nous rendons continuellement grâces à Dieu pour vous tous, faisant mention de vous dans nos prières,

3 nous rappelant sans cesse l'oeuvre de votre foi, le travail de votre charité, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus-Christ, devant Dieu notre Père.

4 Nous savons, frères bien-aimés de Dieu, que vous avez été élus,

5 notre Evangile ne vous ayant pas été prêché en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion ; car vous n'ignorez pas que nous nous sommes montrés ainsi parmi vous, à cause de vous.

6 Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit,

7 en sorte que vous êtes devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l'Achaïe.

8 Non seulement, en effet, la parole du Seigneur a retenti de chez vous dans la Macédoine et dans l'Achaïe, mais votre foi en Dieu s'est fait connaître en tout lieu, de telle manière que nous n'avons pas besoin d'en parler.

9 Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai,

10 et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Paul, Silvain et Timothée à l'Eglise des Thessaloniciens, en Dieu le Père et dans le Seigneur Jésus Christ, que la grâce et la paix soient avec vous.

2. Nous rendons continuellement grâce à Dieu pour vous tous en faisant sans cesse mention de vous dans nos prières.

3. Nous nous rappelons votre foi à l'ouvrage, votre amour en action, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus Christ, devant Dieu notre Père.

4. Nous savons ainsi, frères bien-aimés de Dieu, que vous êtes élus.

5. Car notre Evangile ne vous a pas seulement été prêché en paroles, mais avec puissance et dans l’Esprit Saint, en totale plénitude. C'est ainsi que nous nous sommes montrés parmi vous, pour vous.

6. Et vous êtes devenus nos imitateurs et ceux du Seigneur, accueillant la parole en pleine détresse, dans la joie de l'Esprit Saint.

7. Vous êtes ainsi devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l’Achaïe.

8. Car la parole du Seigneur a non seulement retenti de chez vous en Macédoine et en Achaïe, mais votre foi en Dieu s’est répandue en tout lieu, de telle sorte que nous n’avons pas besoin d’en parler.

9. En effet, on raconte à notre sujet quel accueil nous avons reçu et comment vous vous êtes tournés vers Dieu, loin des idoles, pour servir le Dieu vivant et véritable.

10. Ceci dans l'attente que Son Fils vienne des cieux, Jésus, qu’Il a ressuscité des morts et qui nous arrache de la colère à venir.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

1.1 à 1.10 : La colère de Dieu
Le verset 10 évoque la colère de Dieu mais les croyants peuvent espérer échapper à cette colère. Car au travers des tourments qui attendent l'humanité, les saints, les élus devraient être "mis à part".

Ainsi la colère demeure à l'encontre de ceux qui n'ont pas reconnu en Jésus le Sauveur qui nous délivre de la colère de Dieu.

L'aveuglement des hommes ne leur permet pas de discerner ce qui est "à venir".

« Hypocrites ! Vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel. Mais le temps présent, comment ne savez-vous pas le discerner ? » (Luc 12.56)

De tous temps, des peuples entiers ont suivi leurs dirigeants sur le large chemin « menant à la perdition » (Matthieu 7.13).

Mais la colère gronde, la Création est saturée de nos péchés, de pollution, de mensonges.

Il y a 2000 ans, plus encore aujourd'hui, la plupart se sont imaginés que l'humanité pouvait résoudre les désordres quelle a générés.

Beaucoup cherchent encore à nous faire croire que tout va s'arranger.

Mais on ne répare pas un bateau qui coule avec des rustines car il est trop tard !

De tous temps il y eut des hypocrites, des marchands de sommeil ...

< < < Retour à l'accueil < < < 1ère épître aux Thessaloniciens < < < 1THESSALONICIENS 1 > > > Chapitre suivant ... > > >