PREMIERE EPITRE A TIMOTHEE

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 4 ~ Versets 1 à 16

Rendre grâce à Dieu


Traduction Louis Segond 1910

1 Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,

2 par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,

3 prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces,

5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.

6 En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.

7 Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété ;

8 car l'exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.

9 C'est là une parole certaine et entièrement digne d'être reçue.

10 Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants.

11 Déclare ces choses, et enseigne-les.

12 Que personne ne méprise ta jeunesse ; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté.

13 Jusqu'à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l'exhortation, à l'enseignement.

14 Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t'a été donné par prophétie avec l'imposition des mains de l'assemblée des anciens.

15 Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous.

16 Veille sur toi-même et sur ton enseignement ; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t'écoutent.

Nouvelle traduction de la Bible

1. L’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains renieront la foi, en s’attachant à des esprits séducteurs et à des enseignements démoniaques.

2. Ils s'égareront par l’hypocrisie des menteurs, dont la conscience est marquée au fer rouge.

3. Ils s'opposeront au mariage, prescrivant de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient consommés, avec action de grâce par les fidèles, eux qui connaissent la vérité.

4. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien n'est à rejeter, si on le prend avec action de grâce.

5. En effet, la parole de Dieu et la prière le sanctifient.

6. En exposant tout cela aux frères, tu seras un bon diacre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la belle doctrine que tu as suivie de près.

7. Rejette les affabulations des profanes et des vieilles femmes. Exerce-toi plutôt à la piété.

8. Car l'exercice corporel est de peu d'utilité, tandis que la piété est utile en tout. Elle porte la promesse de la vie, présente et à venir.

9. La parole est digne de foi et d'être pleinement accueillie.

10. C'est pour cela que nous peinons et combattons, parce que nous avons espéré dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, surtout ceux qui croient.

11. Prescris et enseigne tout cela.

12. Que personne ne méprise ta jeunesse, mais sois, pour les croyants, un modèle en parole, en conduite, en amour, en foi, en pureté.

13. En attendant que je vienne, applique-toi à lire, à exhorter, à enseigner.

14. Ne néglige pas le don de la grâce qui est en toi. Il te fut donné par une parole prophétique, avec imposition des mains du collège des anciens.

15. Occupe-toi de cela, entièrement consacré, afin que tes progrès soient manifestes aux yeux de tous.

16. Sois sur tes gardes et persévère dans l'enseignement. En agissant de la sorte, tu te sauveras toi-même et ceux qui t'écoutent.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

4.1 à 4.16 : L'alimentation
Les interdits alimentaires pesaient encore lourdement sur les premiers chrétiens.

Paul rappelle à Timothée que ceux-ci ne sont plus fondés pour celui ou celle qui a compris l'enseignement de Jésus Christ.

« Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien n'est à rejeter, si on le prend avec action de grâce. En effet, la parole de Dieu et la prière le sanctifient. » (versets 4 & 5)

Les aliments créés par Dieu sont nécessairement bons ... mais peut-on en dire autant de tous les produits élaborés par l'homme avec l'évolution des sciences et des techniques ?

« Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » (Matthieu 22.21)

Certes, cette citation ne vise pas initialement les produits de l'industrie alimentaire mais une pièce de monnaie à l'effigie de César.

Toutefois, si Dieu a bien créé le minerai d'or, c'est l'homme qui en a extrait des pièces pour servir de monnaie d'échange.

Ce que Dieu a créé est bon ... mais l'usage que l'on fait de la monnaie ne l'est pas nécessairement !

Il nous est donc recommandé par Paul de consommer de tout avec action de grâce.

Ne faudrait-il pas ajouter ... "et avec modération" ?

La reconnaissance envers Dieu, par des actions de grâce (en grec "eucharistos" signifie "reconnaissants"), nous permet de rendre à Dieu ce qui Lui appartient.

Dans la pratique rituelle du sacrifice, une partie des aliments était réservée au Seigneur.

Par la prière d'action de grâce, c'est la totalité qui Lui est symboliquement remise pour tout ce qui Lui est dû.

La commémoration de la Cène, appelée aussi "Eucharistie", symbolise aussi cette restitution au Seigneur de ce qu'Il nous a donné :

Son corps en sacrifice pour effacer nos péchés !

< < < Retour à l'accueil < < < 1ère épître à Timothée < < < 1TIMOTHEE 4 > > > Chapitre suivant ... > > >