SECONDE EPITRE AUX CORINTHIENS

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 11 ~ Versets 1 à 33

Les faux apôtres


Traduction Louis Segond 1910

1 Oh ! si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie ! Mais vous, me supportez !

2 Car je suis jaloux de vous d'une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure.

3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ.

4 Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Evangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien.

5 Or, j'estime que je n'ai été inférieur en rien à ces apôtres par excellence.

6 Si je suis un ignorant sous le rapport du langage, je ne le suis point sous celui de la connaissance, et nous l'avons montré parmi vous à tous égards et en toutes choses.

7 Ou bien, ai-je commis un péché parce que, m'abaissant moi-même afin que vous fussiez élevés, je vous ai annoncé gratuitement l'Evangile de Dieu ?

8 J'ai dépouillé d'autres Eglises, en recevant d'elles un salaire, pour vous servir.

9 Et lorsque j'étais chez vous et que je me suis trouvé dans le besoin, je n'ai été à charge à personne ; car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses je me suis gardé de vous être à charge, et je m'en garderai.

10 Par la vérité de Christ qui est en moi, je déclare que ce sujet de gloire ne me sera pas enlevé dans les contrées de l'Achaïe.

11 Pourquoi ? ... Parce que je ne vous aime pas ? ... Dieu le sait !

12 Mais j'agis et j'agirai de la sorte, pour ôter ce prétexte à ceux qui cherchent un prétexte, afin qu'ils soient trouvés tels que nous dans les choses dont ils se glorifient.

13 Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ.

14 Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.

15 Il n'est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs oeuvres.

16 Je le répète, que personne ne me regarde comme un insensé ; sinon, recevez-moi comme un insensé, afin que moi aussi, je me glorifie un peu.

17 Ce que je dis, avec l'assurance d'avoir sujet de me glorifier, je ne le dis pas selon le Seigneur, mais comme par folie.

18 Puisqu'il en est plusieurs qui se glorifient selon la chair, je me glorifierai aussi.

19 Car vous supportez volontiers les insensés, vous qui êtes sages.

20 Si quelqu'un vous asservit, si quelqu'un vous dévore, si quelqu'un s'empare de vous, si quelqu'un est arrogant, si quelqu'un vous frappe au visage, vous le supportez.

21 J'ai honte de le dire, nous avons montré de la faiblesse. Cependant, tout ce que peut oser quelqu'un, je parle en insensé, moi aussi, je l'ose !

22 Sont-ils Hébreux ? Moi aussi. Sont-ils Israélites ? Moi aussi. Sont-ils de la postérité d'Abraham ? Moi aussi.

23 Sont-ils ministres de Christ ? Je parle en homme qui extravague. Je le suis plus encore : par les travaux, bien plus ; par les coups, bien plus ; par les emprisonnements, bien plus. Souvent en danger de mort,

24 cinq fois j'ai reçu des Juifs quarante coups moins un,

25 trois fois j'ai été battu de verges, une fois j'ai été lapidé, trois fois j'ai fait naufrage, j'ai passé un jour et une nuit dans l'abîme.

26 Fréquemment en voyage, j'ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères.

27 J'ai été dans le travail et dans la peine, exposé à de nombreuses veilles, à la faim et à la soif, à des jeûnes multipliés, au froid et à la nudité.

28 Et, sans parler d'autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Eglises.

29 Qui est faible, que je ne sois faible ? Qui vient à tomber, que je ne brûle ?

30 S'il faut se glorifier, c'est de ma faiblesse que je me glorifierai !

31 Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus, et qui est béni éternellement, sait que je ne mens point !

32 A Damas, le gouverneur du roi Arétas faisait garder la ville des Damascéniens, pour se saisir de moi ;

33 mais on me descendit par une fenêtre, dans une corbeille, le long de la muraille, et j'échappai de leurs mains.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Si seulement vous pouviez supporter de moi un peu de folie. Oui, supportez-moi !

2. Car ma jalousie envers vous vient de Dieu. Je vous ai fiancés à un époux unique, comme une vierge pure à présenter au Christ.

3. Mais j'ai peur que, comme le serpent séduisit Eve par sa ruse, vos pensées ne se corrompent et vous éloignent de la simplicité due au Christ.

4. En effet, vous supportez fort bien que le premier venu vous prêche un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou bien vous accueillez un esprit différent de celui que vous avez reçu, ou encore un autre évangile que celui que vous avez accueilli.

5. Pourtant, j’estime n'être en rien inférieur à ces super-apôtres.

6. Si je manque d'expérience pour prendre la parole, je n'en manque pas pour la connaissance. Je vous l'ai démontré en tout et en toutes occasions.

7. Ou bien, ai-je commis un péché en m’abaissant moi-même, afin que vous soyez élevés, quand nous vous avons gratuitement annoncé l’Evangile de Dieu ?

8. J’ai dépouillé d’autres Eglises, en acceptant d’elles un salaire pour vous servir.

9. Et quand j’étais chez vous, bien qu'étant dans le besoin, je n’ai été à la charge de personne. Car les frères venus de Macédoine ont pourvu à mes besoins. En toutes choses, je me suis gardé d'être à votre charge, et je m’en garderai.

10. Par la vérité du Christ qui est en moi, je déclare que je ne m'interdirai pas d'en être fier en parcourant l’Achaïe.

11. Pourquoi ? Parce que je ne vous aimerais pas ? Dieu le sait !

12. Ce que je fais, je le ferai encore pour ôter toute occasion à ceux qui cherchent un prétexte pour prétendre être nos égaux.

13. Ces individus sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs camouflés en apôtres du Christ.

14. Et ce n’est pas étonnant puisque Satan lui-même se camoufle en ange de lumière.

15. Il est aisé à ses serviteurs de se camoufler en serviteurs de la justice. Leur fin sera conforme à leurs œuvres.

16. Je le répète, que personne ne me considère comme un fou. Ou alors, acceptez-moi comme tel, afin de pouvoir aussi me vanter quelque peu.

17. En disant ceci, je ne parle pas selon le Seigneur, mais comme si j'étais fou, assuré de pouvoir me vanter.

18. Puisque beaucoup se mettent en valeur dans leur condition humaine, je le ferai aussi.

19. Car vous supportez volontiers les insensés, tout en étant raisonnables.

20. Vous supportez que l'on vous asservisse, que l'on vous dévore, que l'on s'empare de vous, que l'on vous prenne de haut, que l'on vous frappe au visage.

21. J'ai honte de le dire : "Comme nous avons été faibles !" Puisque d'autres ont cette audace, je parle comme un fou, je l'aurai moi aussi !

22. Sont-ils Hébreux ? Moi aussi ! Sont-ils Israélites ? Moi aussi ! Descendants d'Abraham ? Moi aussi !

23. Sont-ils ministres du Christ ? Je parle comme dépourvu de raison : je le suis plus encore ! Dans les fatigues : bien plus ! Dans les prisons : bien plus ! Sous les coups : bien plus encore ! En danger de mort : bien souvent !

24. Cinq fois j’ai reçu des Juifs quarante coups moins un.

25. Trois fois j’ai été fouetté, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme.

26. Voyageant souvent à pied, j’ai été en danger sur les fleuves, face aux brigands, face à mes frères de race, face aux païens, en danger en ville, dans le désert, sur la mer, et parmi les faux frères.

27. Fatigué et dans la peine, exposé aux veilles, à la faim et à la soif, au jeûnes multiples, au froid et au dénuement.

28. Sans parler du reste, avec pour préoccupation quotidienne de me soucier de toutes les Eglises.

29. Qui est faible sans que je me sente faible ? Qui tombe sans que moi j'en brûle ?

30. S'il faut se mettre en valeur, je me vanterai de ma faiblesse.

31. Dieu, le Père du Seigneur Jésus, béni soit-il pour l'éternité, sait que je ne mens pas.

32. A Damas, l'ethnarque du roi Arétas faisait garder la ville pour m'arrêter.

33. C'est par une fenêtre, dans une corbeille, que l'on me fit descendre le long de la muraille pour échapper à ses mains !

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

11.1 à 11.15 : Les faux apôtres
Il est plusieurs fois question dans la Bible de "faux prophètes". Mais l'expression "faux apôtres" n'apparaît que dans ce verset. Dans l'ordre des ministères établis par le Seigneur, celui d'apôtre est mentionné en premier.

« Et vous êtes ceux que Dieu a placé dans l'Eglise, premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement des enseignants ... » (1 Corinthiens 12.28)

Est-ce pour cela que Paul est particulièrement sévère à l'encontre de ceux qui se prétendent apôtres ?

« Et ce n’est pas étonnant puisque Satan lui-même se camoufle en ange de lumière. Il est aisé à ses serviteurs de se camoufler en serviteurs de la justice. Leur fin sera conforme à leurs œuvres. » (versets 14 & 15)

Ces faux apôtres semblaient se distinguer par leur capacité à séduire les foules, disposant peut-être de talents oratoires qui manquaient à Paul puisque lui-même écrit : « Si je manque d'expérience pour prendre la parole, je n'en manque pas pour la connaissance. Je vous l'ai démontré en tout et en toutes occasions. » (verset 6)

La relation personnelle entre Paul et le Seigneur ne l'avait pas pour autant conduit à s'enorgueillir. Les hommes de Dieu ne sont pas nécessairement ceux qui ont un talent d'orateur. Moïse lui-même n'était-il pas bègue ?

« Moïse dit à l’Eternel : Ah ! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n’est ni d’hier ni d’avant-hier, ni même depuis que tu parles à ton serviteur ; car j’ai la bouche et la langue embarrassées. » (Exode 4.10)

N'est-ce pas notamment pour cela qu'il est écrit à son sujet : « Moïse était un homme très humble, plus qu'aucun homme sur terre. » (Nombres 12.3)

Le propre des séducteurs est souvent de savoir parler, pour mieux tromper, et d'ignorer l'humilité, notamment quand ils s'adresent aux femmes :

« Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs, que l'Éternel Dieu avait faits. Il dit à la femme ... » (Genèse 3.1)

Et le fait de donner à Satan pour titre "Ange de lumière" conforte les caractéristiques des séducteurs et de leurs prétentions.

Ils sont éblouissants ... ils aveuglent ... ils conduisent les foules, bien souvent à leur malheur. Un des orateurs les plus envoûtants du XXème siècle fut probablement Adolf Hitler !

Quel enseignement tirer de tout ceci sinon la prudence à l'égard des beaux parleurs. Car Celui qui s'est révélé en Jésus Christ n'avait rien d'un séducteur. En effet : « Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire. » (Ésaïe 53.2)

11.16 à 11.33 : Les épreuves de Paul
Paul énumère les épreuves qu'il a endurées à l'image de celles du Christ et des chrétiens qu'il avait persécutés avant sa conversion. Paul ne s'en vante pas. Il se serait bien passé de cette énumération.

Mais lui que ses parents avaient prénommé "Saul" est devenu "Paul" ... et "Paulus" signifie en latin : "le petit". Celui qui est petit demeure humble, il ne se vante pas, Paul le sait !

Cependant, confronté à des "faux frères" qui ont infiltré l'Eglise de Corinthe et entendent se faire valoir par leurs prétendus mérites, Paul en arrive à utiliser le même stratagème tout en le dénonçant, pour bien montrer aux Corinthiens combien de telles vantardises sont absurdes.

« En disant ceci, je ne parle pas selon le Seigneur, mais comme si j'étais fou, assuré de pouvoir me vanter. Puisque beaucoup se mettent en valeur dans leur condition humaine, je le ferai aussi. » (versets 17 & 18)

Pourtant, les épreuves de Paul ont bien été réelles. Mais il ne s'en plaint jamais. C'est ce même homme qui affirme par ailleurs : « Nous savons d'autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, eux qui sont appelés selon Son dessein. » (Romains 8.28)

De telles déclarations sont à méditer lorsque nous sommes confrontés à des épreuves bien souvent insignifiantes au regard de celles-ci.

Elles peuvent nous servir d'encouragement afin de persévérer et s'entendre dire un jour : « Heureux l’homme qui endure l'épreuve, car après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie qu'Il a promise à ceux qui L’aiment. » (Jacques 1.12)

Ces épreuves ne signifient pas pour autant que nous soyons exposés à la colère divine.

« En effet, Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais pour l'obtention du salut par notre Seigneur Jésus Christ. » (1 Thessaloniciens 5.9)

Mais les voies du salut ne nous arrachent pas pour autant à ce monde de souffrances où règnent encore l'injustice, la maladie et la mort ... mais aussi, parfois, la solidarité face aux épreuves !

< < < Retour à l'accueil < < < Epître aux Corinthiens < < < 2 CORINTHIENS 11 > > > Chapitre suivant ... > > >