DEUXIEME EPITRE DE JEAN

Le Nouveau Testament commenté

Versets 1 à 13

Aimons nous les uns les autres


Traduction Louis Segond 1910

1 L'ancien, à Kyria l'élue et à ses enfants, que j'aime dans la vérité, et ce n'est pas moi seul qui les aime, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité,

2 cause de la vérité qui demeure en nous, et qui sera avec nous pour l'éternité :

3 que la grâce, la miséricorde et la paix soient avec vous de la part de Dieu le Père et de la part de Jésus-Christ, le Fils du Père, dans la vérité et la charité !

4 J'ai été fort réjoui de trouver de tes enfants qui marchent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père.

5 Et maintenant, ce que je te demande, Kyria, non comme te prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, c'est que nous nous aimions les uns les autres.

6 Et l'amour consiste à marcher selon ses commandements. C'est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l'avez appris dès le commencement.

7 Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c'est le séducteur et l'antéchrist.

8 Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.

9 Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.

10 Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut !

11 car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises oeuvres.

12 Quoique j'eusse beaucoup de choses à vous écrire, je n'ai pas voulu le faire avec le papier et l'encre ; mais j'espère aller chez vous, et vous parler bouche à bouche, afin que notre joie soit parfaite.

13 Les enfants de ta soeur l'élue te saluent.

Nouvelle traduction de la Bible

1. L'ancien à la Dame élue et à ses enfants, que j'aime en vérité, non pas moi seulement, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité.

2. Parce que la vérité demeure en nous et y sera pour l'éternité.

3. Avec nous serons la grâce, la miséricorde et la paix qui viennent de Dieu le Père et de Jésus Christ, le Fils du Père, dans la vérité et l'amour.

4. Je me suis grandement réjoui de trouver tes enfants qui marchent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père.

5. Et maintenant, Dame, je te demande que nous nous aimions les uns les autres. Ce n'est pas un commandement nouveau que je t'écris, mais celui que nous avons depuis le commencement.

6. Ainsi l'amour se manifeste lorsque nous marchons selon Ses commandements. Tel est le commandement que vous avez entendu depuis le commencement afin de le respecter.

7. Car de nombreux séducteurs se sont répandus dans le monde. Ils ne reconnaissent pas que Jésus Christ est venu dans la chair. Tel est le séducteur et l'antichrist.

8. Prenez garde à vous-mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de notre travail, mais de recevoir pleinement votre salaire.

9. Quiconque va de l'avant et ne demeure pas dans l'enseignement du Christ n'a pas Dieu. Celui qui demeure dans l'enseignement a le Père comme le Fils.

10. Si quelqu'un se présente à vous sans apporter cet enseignement, ne le recevez pas chez vous et ne le saluez même pas.

11. Car celui qui le salue s'associe à ses œuvres néfastes.

12. J'ai encore bien des choses à vous écrire, mais je n'ai pas voulu le faire avec l'encre et le papier, car j'espère me rendre chez vous et vous parler de vive voix. Ainsi notre joie sera complète.

13. Les enfants de ta Sœur, l'élue, te saluent.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

Versets 1 à 13 : Aimons nous les uns les autres !
« Et maintenant, Dame, je te demande que nous nous aimions les uns les autres.

Ce n'est pas un commandement nouveau que je t'écris, mais celui que nous avons depuis le commencement. » (verset 5)

De quel commencement s'agit-il ?

Du commencement des enseignements de Jésus ... ou depuis la création du monde ?

« Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » (1 Jean 4.8)

La substance même de Dieu, c'est l'Amour éternel.

« Maintenant donc il demeure la foi, l’espérance, l'amour, tous trois. Le plus grand des trois, c’est l'amour. » (1 Corinthiens 13.13)

Pourquoi Dieu a-t-il créé l'univers et plus particulièrement l'humanité ?

Par amour et pour l'amour.

Car l'amour est nécessairement altruiste ... sinon c'est de l'amour-propre, voire de l'égoïsme.

Or Dieu ne saurait être égoïste et s'aimer Lui-même.

Il fallait donc qu'Il projette Son amour sur autrui en mettant au monde des créatures dignes d'amour.

Et cet amour, Il l'a poussé jusqu'à son terme en Se sacrifiant Lui-même au travers de Son fils : Jésus.

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle. » (Evangile selon Jean 3.16)

< < < Retour à l'accueil < < < Deuxième épître de Jean < < < 2 JEAN > > > Chapitre suivant ... > > >