Les ACTES des APOTRES

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 17 ~ Versets 1 à 34

Thessalonique, Bérée, Athènes


Traduction Louis Segond 1910

1 Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie, et ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue.

2 Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Ecritures,

3 expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c'est lui qui est le Christ.

4 Quelques-uns d'entre eux furent persuadés, et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu'une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et beaucoup de femmes de qualité.

5 Mais les Juifs, jaloux prirent avec eux quelques méchants hommes de la populace, provoquèrent des attroupements, et répandirent l'agitation dans la ville. Ils se portèrent à la maison de Jason, et ils cherchèrent Paul et Silas, pour les amener vers le peuple.

6 Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant : Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici,

7 et Jason les a reçus. Ils agissent tous contre les édits de César, disant qu'il y a un autre roi, Jésus.

8 Par ces paroles ils émurent la foule et les magistrats,

9 qui ne laissèrent aller Jason et les autres qu'après avoir obtenu d'eux une caution.

10 Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs.

11 Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique ; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.

12 Plusieurs d'entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d'hommes.

13 Mais, quand les Juifs de Thessalonique surent que Paul annonçait aussi à Bérée la parole de Dieu, ils vinrent y agiter la foule.

14 Alors les frères firent aussitôt partir Paul du côté de la mer ; Silas et Timothée restèrent à Bérée.

15 Ceux qui accompagnaient Paul le conduisirent jusqu'à Athènes. Puis ils s'en retournèrent, chargés de transmettre à Silas et à Timothée l'ordre de le rejoindre au plus tôt.

16 Comme Paul les attendait à Athènes, il sentait au dedans de lui son esprit s'irriter, à la vue de cette ville pleine d'idoles.

17 Il s'entretenait donc dans la synagogue avec les Juifs et les hommes craignant Dieu, et sur la place publique chaque jour avec ceux qu'il rencontrait.

18 Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Et les uns disaient : Que veut dire ce discoureur ? D'autres, l'entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient : Il semble qu'il annonce des divinités étrangères.

19 Alors ils le prirent, et le menèrent à l'Aréopage, en disant : Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes ?

20 Car tu nous fais entendre des choses étranges. Nous voudrions donc savoir ce que cela peut être.

21 Or, tous les Athéniens et les étrangers demeurant à Athènes ne passaient leur temps qu'à dire ou à écouter des nouvelles.

22 Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit : Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.

23 Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j'ai même découvert un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous révérez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce.

24 Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme ;

25 il n'est point servi par des mains humaines, comme s'il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.

26 Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure ;

27 il a voulu qu'ils cherchassent le Seigneur, et qu'ils s'efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous,

28 car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race...

29 Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme.

30 Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir,

31 parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...

32 Lorsqu'ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent : Nous t'entendrons là-dessus une autre fois.

33 Ainsi Paul se retira du milieu d'eux.

34 Quelques-uns néanmoins s'attachèrent à lui et crurent, Denys l'aréopagite, une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Après avoir traversé Amphipolis et Apollonie, ils arrivèrent à Thessalonique où se trouvait une synagogue juive.

2. Selon son habitude, Paul s'y rendit et, pendant trois sabbats, il discuta avec eux des Ecritures.

3. En s'y référant, il démontrait que le Messie devait souffrir et ressusciter des morts et le Messie : C'est ce Jésus que je vous annonce !

4. Certains parmi eux en furent convaincus et suivirent Paul et Silas avec de nombreux Grecs remplis de foi et bon nombre de femmes influentes.

5. Pleins de jalousie, les Juifs recrutèrent des vauriens, quelques malfaisants qui ameutèrent la foule, semèrent le désordre dans la ville. Ils arrivèrent à la maison de Jason. Ils les cherchaient pour les traduire devant le peuple.

6. Comme ils ne les trouvaient pas, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les politarques en criant : Ces hommes ont semé le désordre dans le monde entier et les voici parmi nous !

7. Jason les a accueillis. Ils s'opposent tous aux édits de César en disant qu'il y a un autre roi, Jésus.

8. Ils perturbèrent la foule et les politarques qui écoutaient cela.

9. Ils demandèrent une caution à Jason et aux autres avant de les relâcher.

10. Aussitôt les frères firent partir Paul et Silas de nuit pour Bérée. Lorsqu’ils furent arrivés, ils se rendirent dans la synagogue des Juifs.

11. Plus accueillants que ceux de Thessalonique, ils reçurent la parole avec beaucoup d’empressement. Ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir s'il en était bien ainsi.

12. Nombre d’entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de haut rang et des hommes.

13. Quand les Juifs de Thessalonique surent que Paul annonçait la parole de Dieu aussi à Bérée, ils vinrent là aussi agiter la foule.

14. Aussitôt, les frères dirigèrent Paul vers la mer. Silas et Timothée restèrent à Bérée.

15. Ceux qui s'étaient occupés de Paul le conduisirent jusqu’à Athènes. Puis ils partirent, avec l'ordre pour Silas et Timothée de le rejoindre au plus vite.

16. A Athènes, pendant que Paul les attendait, son esprit s'exaspérait de voir la ville pleine d'idôles.

17. Aussi discutait-il à la synagogue avec les Juifs et ceux qui adoraient Dieu, et tous les jours avec ceux qui passaient par l'agora.

18. Quelques philosophes épicuriens et stoïciens s'entretenaient avec lui. Certains disaient : Que peut bien vouloir dire ce bavard ? Et d'autres : Il semble prêcher pour des divinités étrangères ... parce qu'il annonçait la Bonne Nouvelle de Jésus et de la résurrection.

19. Ils le prirent pour le conduire devant l'Aéropage en disant : Pourrions-nous connaître cette nouvelle doctrine que tu proclames ?

20. Car tu portes à nos oreilles des propos étranges. Nous voulons donc savoir ce que cela veut dire.

21. Tous les Athéniens et les étrangers en résidence passaient le meilleur de leur temps à exposer ou à écouter les dernières nouveautés.

22. Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit : Hommes d'Athènes, je vous trouve à tous égards particulièrement religieux.

23. Car, en circulant et en considérant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel portant cette inscription : "Au dieu inconnu". Aussi, ce que vous adorez sans le connaître, moi je vous l'annonce !

24. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, c'est le Seigneur du ciel et de la terre. Il n’habite pas des sanctuaires faits de mains d’hommes. (1 Roi 8.27 ; Esaïe 66.1-2 ; Actes 7.48-50)

25. Il n’est pas servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quelque chose, Lui qui donne à tous la vie, le souffle, et toutes choses.

26. Il a fait que toutes races humaines, à partir d'un seul, habitent toute la surface de la terre. Il a déterminé la durée des temps et les limites de leur habitat.

27. Tout ceci pour qu’ils cherchent Dieu, et qu’ils puissent Le trouver presque en tâtonnant, alors qu’Il n'est guère loin de chacun de nous.

28. Car en Lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. Comme l'ont dit aussi certains de vos poètes : "En effet, nous sommes de sa race".

29. Etant donc de la race de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité soit semblable à de l’or, de l’argent, ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’imagination de l’homme.

30. Dieu, dépassant les temps de l’ignorance, commande maintenant à tous les hommes, en tous lieux, de se repentir.

31. Car Il a fixé un jour où Il jugera le monde entier avec justice, par l’homme qu’Il a désigné. Il en a donné à tous la preuve en le ressuscitant des morts.

32. En entendant "résurrection des morts", les uns se moquèrent et d'autres dirent : Nous t'entendrons à ce sujet une autre fois.

33. Alors Paul les quitta.

34. Quelques hommes se joignirent à lui et crurent, parmi lesquels Denys l'Aéropagite et une femme nommée Damaris, et d'autres aussi.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

17.1 à 17.9 : Hostilité à Thessalonique

17.10 à 17.15 : De passage à Bérée
Dans la ville grecque de Bérée, l'apôtre Paul est chaleureusement accueilli par la synagogue juive.

La vision qui nous est donnée de ces croyants, qui s'empressent de lire les Ecritures du Premier Testament pour vérifier le bien-fondé des enseignements qu'ils reçoivent, est une référence.

Un chrétien n'est pas un mouton !

Il lui est recommandé de lire la Bible chaque jour, pour s'imprégner de la volonté de Dieu, mais également pour développer son sens critique en vérifiant les enseignements qu'il reçoit.

Le sens critique doit permettre d'évoluer dans la compréhension de la Parole de Dieu, de l'assimiler pour mieux la partager.

A défaut, l'approche de la foi risque de rester superficielle, nous en remettant à ce que l'on aura entendu dire, sans même savoir si les sources citées sont conformes.

Il faut toutefois distinguer l'aspect positif du sens critique de son aspect négatif. Ce dernier consiste à privilégier des contradictions apparentes dans les Ecritures au lieu de rechercher la complémentarité de celles-ci.

D'autres ne retiennnent que quelques versets conformes à leurs préjugés et les isolent pour construire une théologie qui leur convienne.

Mais la Parole de Dieu forme un tout, un réseau d'enseignements dont le maillage complexe ne peut se limiter à quelques passages. L'apôtre Paul nous recommande d'ailleurs : « Recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. » (Romains 14.19)

Un principe à méditer afin de mieux l'appliquer lorsque nous sommes tentés de céder à l'esprit de division et de destruction.

Cependant, la majorité de ceux qui se disent chrétiens n'ont jamais lu la Bible. Ils ne peuvent ainsi adopter aucune attitude critique, constructive ou destructrice, à moins de parler de ce qu'ils ne connaissent pas.

Bien souvent, on se contente de "croire en l'existence de Dieu" sans changer pour autant de comportement ... en pensant que c'est suffisant.

Mais le diable, qui sait pourtant que Dieu existe, n'a jamais changé de comportement !

« Tu crois que Dieu est unique ? Tu fais bien, les démons le croient aussi, et ils tremblent ! » (Jacques 2.19)

Il ne suffit donc pas de "croire en Dieu" mais de "croire Dieu".

Comment peut-on "croire Dieu" en ignorant ce qu'Il nous dit ?

Comment peut-on "croire Dieu" sans lire la Bible ?

17.16 à 17.34 : Face aux Athéniens
Paul est arrivé à Athènes. Au cœur d'un monde où la culture grecque s'était répandue avec toutes ses idolâtries, les hommes parlaient abondamment de philosophie.

Ils semblaient ouverts à toutes idées nouvelles puisqu'ils avaient même installé un autel pour une éventuelle divinité dont ils n'auraient pas connaissance avec cette inscription :

« Au dieu inconnu. »

En fait, cette pratique relève plutôt d'une crainte ancestrale fondée sur le polythéisme. Chaque peuple avait ses dieux et chacun s'imaginait que les siens étaient plus forts que les autres ... mais une défaite au combat pouvait en faire douter !

Il ne fallait donc pas outrager une éventuelle divinité que l'on aurait ignorée et qui pourrait exister ...

Paul leur ouvre la porte de la foi chrétienne en leur annonçant que ces temps d'ignorance sont arrivés à leur terme.

« Dieu, dépassant les temps de l’ignorance, commande maintenant à tous les hommes, en tous lieux, de se repentir. » (verset 30)

Le temps de l'ignorance est dépassé. Le temps de la connaissance, de la révélation par Jésus Christ est venu. Il est donné à chacun de recevoir l'annonce de la Bonne Nouvelle.

Il est donné à chacun la faculté de se repentir et de choisir entre la vie et la mort et de connaître ce Dieu "inconnu", le seul qui se soit révélé au travers de Son fils unique : Jésus Christ.

Les athéniens ont entendu ... et ils ont choisi ...

« En entendant "résurrection des morts", les uns se moquèrent et d'autres dirent : Nous t'entendrons à ce sujet une autre fois. » (verset 32)

Ce mépris est très contemporain. Notre société moderne est prête à accueillir toutes sortes de délires spirituels.

Beaucoup consultent l'horoscope, une voyante, l'occultisme à de nombreux adeptes ...

Mais l'enseignement de la foi chrétienne suscite l'indifférence, moqueries ou hostilité.

Il est encore donné à chacun la faculté de choisir.

Pour combien de temps ?

< < < Retour à l'accueil < < < Actes des apôtres < < < ACTES 17 > > > Chapitre suivant ... > > >