LES ACTES DES APOTRES

Le Nouveau Testament commenté

Nouvelle traduction du texte grec

Passages parallèles avec la Bible Louis Segond



Les actes des apôtres

  • 1. Le temps des apôtres
  • 2. La première Pentecôte
  • 3. Guérison d'un infirme
  • 4. Première arrestation
  • 5. Première persécution
  • 6. Arrestation d'Etienne
  • 7. Le martyre d'Etienne
  • 8. Saul de Tarse
  • 9. Conversion de Saul
  • 10. Pierre et Corneille
  • 11. De Jérusalem à Antioche
  • 12. Persécutions en Judée
  • 13. Paul à Antioche
  • 14. Paul à Iconium et à Lystre
  • 15. L'Assemblée de Jérusalem
  • 16. Paul en Macédoine
  • 17. Thessalonique, Bérée, Athènes
  • 18. Paul à Corinthe
  • 19. Paul à Ephèse
  • 20. Paul à Troas et Milet
  • 21. En route pour Jérusalem
  • 22. Le plaidoyer de Paul
  • 23. Comparutions de Paul
  • 24. Paul devant Félix
  • 25. Festus puis Agrippa
  • 26. Paul devant le roi Agrippa
  • 27. Le voyage vers Rome
  • 28. Paul à Rome


  • Dès le premier verset, l'auteur des Actes des Apôtres fait référence à son premier livre dédié à un même personnage : Théophile.

    De ce fait, on a pu en déduire qu'il s'agit de l'évangéliste Luc.

    L'ouvrage s'achève lors du séjour de Paul à Rome sans nous informer sur son procès.

    Il peut donc avoir été rédigé deux ans après l'arrivée de Paul à Rome, vers 62-63, ou ultérieurement.

    Les faits relatés dans le Livre des Actes permettent de procéder à des recoupements multiples avec les écrits de Paul.

    Il est clair que l'auteur des Actes fut un témoin direct de la vie de Paul qu'il a partagée, tout du moins en partie, notamment lorsqu'il emploie la première personne du pluriel, "nous", s'associant ainsi au déroulement des Actes à partir du chapitre 16.

    La première partie du récit se concentre sur la Judée et le personnage de Saul, qui deviendra ensuite Paul, sera ensuite au cœur de la narration.

    Ceci reflète l'évolution que l'Eglise allait connaître.

    Initialement constituée de Juifs, l'Eglise s'ouvre au monde païen et ceux-ci deviendront majoritaires.

    Les persécutions des Juifs à l'encontre des disciples de Jésus, qualifiés de "secte", seront ensuite relayées par celles des Romains.

    Mais ceux-ci persécuteront aussi les Juifs puis, lorsque le christianisme deviendra dominant, il deviendra à son tour persécuteur.

    Ainsi en est-il de la loi de ce monde où le pouvoir est le principal enjeu, y compris sous les apparences de la foi.

    < < < Retour à l'accueil > > >