APOCALYPSE ou REVELATION

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 13 ~ Versets 1 à 18

Les deux bêtes


Traduction Louis Segond 1910

1 Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

2 La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d'un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité.

3 Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.

4 Et ils adorèrent le dragon, parce qu'il avait donné l'autorité à la bête ; ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ?

5 Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes ; et il lui fut donné le pouvoir d'agir pendant quarante-deux mois.

6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

7 Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.

8 Et tous les habitants de la terre l'adoreront, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l'agneau qui a été immolé.

9 Si quelqu'un a des oreilles, qu'il entende !

10 Si quelqu'un mène en captivité, il ira en captivité ; si quelqu'un tue par l'épée, il faut qu'il soit tué par l'épée. C'est ici la persévérance et la foi des saints.

11 Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon.

12 Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.

14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.

15 Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.

16 Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

17 et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

18 C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Alors je vis monter de la mer une bête avec dix cornes et sept têtes. Sur ses cornes il y avait dix diadèmes et sur chaque tête des noms de blasphème.

2. La bête que je vis ressemblait à une panthère, ses pattes comme celles d'un ours, et sa gueule comme celle d'un lion. Le dragon lui donna sa puissance, son trône, et un grand pouvoir.

3. Comme une de ses têtes semblait avoir été frappée à mort, la blessure mortelle fut guérie. Et la terre entière, émerveillée, suivit la bête.

4. On se prosterna devant le dragon, parce qu'il avait donné le pouvoir à la bête, et l'on se prosterna devant la bête en disant : Qui est comparable à la bête et qui pourrait la combattre ?

5. Il lui fut donné une bouche qui proférait des grossièretés et des blasphèmes. Elle reçut le pouvoir d'agir quarante-deux mois.

6. Sa bouche s'ouvrit pour blasphémer contre Dieu, pour blasphémer Son nom et Sa demeure ainsi que ceux qui résident dans le ciel.

7. Il lui fut donné de faire la guerre contre les saints et de les vaincre. Elle reçut le pouvoir sur toute tribu, peuple, langue et nation.

8. Et tous les habitants de la terre se prosterneront devant elle, tous ceux dont le nom n'a pas été écrit dans le livre de vie de l'Agneau immolé depuis la fondation du monde.

9. Que celui qui prête l'oreille entende.

10. Celui qui doit aller en captivité, ira en captivité. Celui qui doit être tué par l'épée, sera tué par l'épée. Il en va de la persévérance et de la foi des saints.

11. Puis je vis monter de la terre une autre bête. Elle avait deux cornes comme un agneau, et elle parlait comme un dragon.

12. Elle exerça tout le pouvoir de la première bête en sa présence, et elle obligea la terre et ses habitants à se prosterner devant la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

13. Elle faisait de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du ciel un feu sur la terre, à la vue des hommes.

14. Elle séduit les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné de faire en présence de la bête. Elle dit aux habitants de la terre de faire une image en l'honneur de la bête blessée par l’épée et qui avait survécu.

15. Il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle et fasse en sorte que tous ceux qui ne se prosterneraient pas devant l’image de la bête soient tués.

16. Et elle fit que tous, les petits et les grands, les riches et les pauvres, libres comme esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front.

17. Ainsi, personne ne pourrait acheter ou vendre sans avoir la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom.

18. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le chiffre de la bête. Car c’est un chiffre d’homme, et son chiffre est six cent soixante-six.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

Versets 1 à 18 : Le nom de la bête.
Nombreux sont ceux qui ont cherché à déchiffrer l'énigme du 666, le nom de la bête composé de trois chiffres, de trois "6" formant le nombre 666.

Beaucoup se sont efforcés d'identifier une personne, en se livrant à des calculs complexes. Mais ces hypothèses conduisent en dehors de la Bible alors que la réponse peut se trouver dans l'Ecriture Sainte.

Le nombre "666" apparaît deux fois dans la Bible. Au verset 18 de ce chapitre : « C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le chiffre de la bête. Car c’est un chiffre d’homme, et son chiffre est six cent soixante-six. »

Dans le Premier (Ancien) Testament en 1 Rois 10.14 : « Le poids de l’or qui arrivait à Salomon chaque année était de six cent soixante-six talents d’or. »

Approfondissons ce parallèle entre les deux Testaments. Pour identifier la bête, il est fait appel à la "sagesse" et à "l'intelligence".

Singulièrement, ce sont ces deux qualités qui ont été sollicitées de Salomon auprès de Dieu et accordées à Salomon : « Je te donnerai un cœur sage et intelligent. » (1 Rois 3.12)

Mais Dieu est allé au-delà de la requête de Salomon : « Je te donnerai, en outre, ce que tu n'as pas demandé, des richesses et de la gloire. » (1 Rois 3.13)

Et c'est ce qui a causé sa perte : Salomon s'est corrompu au contact de la richesse. Pourquoi ?

Parce qu'il n'a pas respecté les recommandations de Dieu qui voulait que le roi d'Israël soit vertueux : « Qu'il n'ait pas un grand nombre de femmes, afin que son cœur ne se détourne point ; et qu'il ne fasse pas de grands amas d'argent et d'or. » (Deutéronome 17.17)

Qu'est-il advenu de Salomon ?

Il s'est détourné de Dieu sous la pression de cet or qui lui permit d'avoir une multitude de femmes : « Il eut sept cents princesses pour femmes et trois cents concubines ; et ses femmes détournèrent son cœur. A l’époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d’autres dieux. » (1 Rois 11.3-4) Qu'attendait donc Dieu de Salomon ?

Il voulait que cet homme sage et intelligent sache gérer sa richesse ... au lieu d'être dominé par celle-ci. Jésus nous a prévenus : « Nul ne peut s'asservir à deux seigneurs ; en effet, ou il haïra l'un et il aimera l'autre, ou il s'attachera à un seul et méprisera l'autre. Vous ne pouvez vous asservir à Dieu et à Mamon. » (Matthieu 6.24 ~ Luc 16.13)

Salomon fut piégé par son nouveau maître, "Mamon", qui signifie "richesse" en araméen. En suivant la Bible, le 666 nous dirige vers "Mamon".

Mamon, c'est la puissance économique et financière qui aura le monopole des transactions commerciales. C'est une bête aux visages multiples dont la description est symbolisée au verset 2.

Et celui ou celle qui ne se soumettra pas à "Mamon" ne pourra « acheter ou vendre sans avoir la marque, le nom de la bête ou le chiffre de son nom. »

< < < Retour à l'accueil < < < Apocalypse < < < APOCALYPSE 13 > > > Chapitre suivant ... > > >