APOCALYPSE ou REVELATION

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 4 ~ Versets 1 à 11

La porte du ciel


Traduction Louis Segond 1910

1 Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.

2 Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.

3 Celui qui était assis avait l'aspect d'une pierre de jaspe et de sardoine ; et le trône était environné d'un arc-en-ciel semblable à de l'émeraude.

4 Autour du trône je vis vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d'or.

5 Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.

6 Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d'yeux devant et derrière.

7 Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d'un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.

8 Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d'yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit : Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient !

9 Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles,

10 les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône, et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant :

11 Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance ; car tu as créé toutes choses, et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Après cela je vis une porte qui était ouverte dans le ciel. La première voix, que j’avais entendue me parler comme un son de trompette, dit : Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver ensuite.

2. Aussitôt, je fus en Esprit. Et voici, un trône était là, dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.

3. Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine, et le trône, aux reflets d'émeraude, était auréolé d’un arc-en-ciel.

4. Autour du trône, vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de blanc, avec des couronnes d’or sur leurs têtes.

5. Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, ce sont les sept Esprits de Dieu.

6. Devant le trône, c'est comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre animaux couverts d’yeux devant et derrière.

7. Le premier animal ressemble à un lion, le deuxième ressemble à un jeune taureau, le troisième animal a comme une face humaine, et le quatrième animal ressemble à un aigle en vol.

8. Les quatre animaux, chacun d'entre eux ayant six ailes, sont couverts d’yeux tout autour et au dedans. Ils n'ont aucun repos, ils disent jour et nuit : « Saint, saint, saint, le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant », Celui qui était, qui est, et qui vient !

9. Et chaque fois que les animaux rendront gloire, honneur et action de grâces à Celui qui est assis sur le trône, au Vivant pour les siècles des siècles,

10. les vingt-quatre vieillards s'inclineront devant Celui qui est assis sur le trône. Ils se prosterneront devant le Vivant pour les siècles des siècles, et ils jetteront leurs couronnes devant le trône en disant :

11. Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, parce que Tu as créé toutes choses. C’est par Ta volonté qu’elles existent et qu’elles furent créées.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

Versets 1 à 11 : La porte du ciel
Après avoir relayé le message divin destiné aux Eglises, la Révélation transmise à l'apôtre Jean relève d'une autre dimension : « Aussitôt je fus en Esprit. » (Apocalypse 4.2)

Les traductions rendent souvent ce texte par "ravi en Esprit", ou "saisi par l'Esprit". Le texte grec original dit simplement : "Aussitôt je fus en Esprit", dégagé de son individualité matérielle et charnelle. Jean est comme métamorphosé : il va franchir en Esprit la porte du ciel !

Cette porte est ouverte pour chacun d'entre nous. Par cette porte, Jacob avait vu des anges allant et venant entre ciel et terre ... « Et voici, les anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle. » (Genèse 28.12) Dieu est venu lui parler ... mais Jacob est resté à terre.

Le prophète Esaïe eut pour sa part une vision qui se recoupe avec celle de Jean (Esaïe 6.1 à 6.4). Mais cette vision est enclose dans le Temple, la Maison de Dieu. Le Temple fut détruit en l'an 70 de notre ère.

Lorsqu'il nous lègue l'Apocalypse, Jean voit le trône de Dieu et tout ce qui l'entoure dans un espace ouvert. Il n'y a plus de Temple, il n'y a plus de murs mais un arc-en-ciel et une mer semblable à du cristal. La porte s'est ouverte sur un espace infini.

Le sacrifice de Jésus a déchiré le voile qui séparait l'homme du lieu saint à l'intérieur du Temple de Jérusalem, et l'échelle de Jacob n'est plus nécessaire pour monter au ciel. Le lieu saint n'est plus un espace fermé et réservé mais ouvert à tous. Et l'Esprit est là, pour nous guider pendant cette vie terrestre, pour nous accompagner le jour où nous franchirons la porte céleste ...

Mais, dès à présent, ce même Esprit permet de voir les réalités célestes à ceux qui sont nés de nouveau ... « Oui, à vrai dire, si un homme n'est pas engendré d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu. » (Evangile selon Jean 3.3)

< < < Retour à l'accueil < < < Apocalypse < < < APOCALYPSE 4 > > > Chapitre suivant ... > > >