APOCALYPSE ou REVELATION

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 7 ~ Versets 1 à 17

Les cent quarante-quatre mille


Traduction Louis Segond 1910

1 Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu'il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

2 Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d'une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer,

3 et il dit : Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu'à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

4 Et j'entendis le nombre de ceux qui avaient été marqués du sceau, cent quarante-quatre mille, de toutes les tribus des fils d'Israël :

5 de la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille ; de la tribu de Gad, douze mille ;

6 de la tribu d'Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ;

7 de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d'Issacar, douze mille ;

8 de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

9 Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

10 Et ils criaient d'une voix forte, en disant : Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'agneau.

11 Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants ; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Dieu,

12 en disant : Amen ! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de grâces, l'honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen !

13 Et l'un des vieillards prit la parole et me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils, et d'où sont-ils venus ?

14 Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation ; ils ont lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de l'agneau.

15 C'est pour cela qu'ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente sur eux ;

16 ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.

17 Car l'agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Après cela, je vis quatre anges qui se tenaient aux quatre points cardinaux de la terre. Ils retenaient les quatre vents de la terre afin que nul vent ne souffle sur la terre, sur la mer, ni sur aucun arbre.

2. Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant. Il tenait le sceau du Dieu vivant. Il s'adressa d’une voix forte aux quatre anges qui avaient le pouvoir de nuire à la terre et à la mer.

3. Il dit : Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer, ou aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de notre Dieu.

4. Et j’entendis le nombre de ceux qui étaient marqués du sceau : cent quarante-quatre mille étaient marqués du sceau, de toutes les tribus des fils d’Israël :

5. De la tribu de Juda, douze mille marqués du sceau ; de la tribu de Ruben, douze mille ; de la tribu de Gad, douze mille ;

6. de la tribu d’Aser, douze mille ; de la tribu de Nephthali, douze mille ; de la tribu de Manassé, douze mille ;

7. de la tribu de Siméon, douze mille ; de la tribu de Lévi, douze mille ; de la tribu d’Issacar, douze mille ;

8. de la tribu de Zabulon, douze mille ; de la tribu de Joseph, douze mille ; de la tribu de Benjamin, douze mille marqués du sceau.

9. Après cela je regardai, et je vis une foule innombrable, que personne ne pouvait compter, de toutes nations, tribus, peuples et langues. Ils se tenaient devant le trône et devant l’Agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.

10. Et ils proclamaient avec force : Le salut est à notre Dieu qui siège sur le trône et à l'Agneau.

11. Et tous les anges qui se tenaient autour du trône, des vieillards et des quatre animaux tombèrent face contre terre devant le trône pour adorer Dieu.

12. Ils disaient : Amen ! Louange, gloire, sagesse, action de grâce, honneur, puissance et force sont à notre Dieu pour les siècles des siècles. Amen !

13. Prenant la parole, un des vieillards me dit : Ceux qui sont revêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ?

14. Je lui répondis : Mon Seigneur, tu le sais bien. Et il me dit : Ce sont eux qui viennent de la grande épreuve. Ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau.

15. C'est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu, pour Lui rendre un culte jour et nuit dans le temple. Et Celui qui siège sur le trône les couvrira de Sa tente.

16. Ils n'auront plus faim, ils n'auront plus soif, ni le soleil, ni aucune chaleur torride ne les brûleront.

17. Car l'Agneau qui est au milieu du trône sera leur berger. Il les conduira aux sources d'eaux vives, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

Versets 1 à 17 : Les cent quarante-quatre mille
Dieu n'a pas abandonné son peuple ...

A l'approche de la grande tribulation qui doit secouer le monde, les Juifs, représentants des douze fils de Jacob-Israël, qui auront reconnu Jésus comme Messie seront mis à part, marqués d'un sceau protecteur :

« Gardez-vous de nuire à la terre, à la mer, ou aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué d'un sceau le front des serviteurs de notre Dieu. » (verset 3)

Ceci nous rappelle ce qui advint pour leurs ancêtres en Egypte.

« Moïse appela tous les anciens d’Israël, et leur dit : Allez prendre du bétail pour vos familles, et immolez la Pâque.

Vous prendrez ensuite un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et vous toucherez le linteau et les deux poteaux de la porte avec le sang qui sera dans le bassin. Nul de vous ne sortira de sa maison jusqu’au matin.

Quand l’Eternel passera pour frapper l’Egypte, et verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, l’Eternel passera par-dessus la porte, et il ne permettra pas au destructeur d’entrer dans vos maisons pour frapper. » (Exode 12.21-23)

C'est ainsi que plusieurs centaines de milliers d'israélites furent préservés des calamités avant de partir pour la Terre promise.

Le chiffre de 144 000 avancé dans le Livre de l'Apocalypse est-il discutable ?

Est-il essentiellement symbolique ? Car 144 000 est le produit de 12 fois 12 000 en référence aux 12 tribus d'Israël. Concerne t-il seulement les Juifs ou faut-il y voir une autre signification ?

Le salut offert au reste du monde est ensuite évoqué dans les termes suivants :

« Après cela je regardai, et je vis une foule innombrable, que personne ne pouvait compter, de toutes nations, tribus, peuples et langues. » (verset 9)

A la différence des 144 000, la foule issue "de tous peuples" est innombrable.

Les 144 000 peuvent ainsi être rapprochés du mouvement des Juifs messianiques qui se développe de nos jours et qui viennent ainsi rejoindre tous ceux qui, par le passé, ont été rachetés par Jésus. Combien sont-ils ?

Plusieurs dizaines de milliers ou centaines de milliers ... les évaluations divergent.

Mais le sceau du Seigneur les inscrit dans le Livre de vie !

< < < Retour à l'accueil < < < Apocalypse < < < APOCALYPSE 7 > > > Chapitre suivant ... > > >