EPITRE AUX HEBREUX

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 3 ~ Versets 1 à 19

Jésus Christ, notre espérance


Traduction Louis Segond 1910

1 C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons,

2 Jésus, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison.

3 Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même.

4 Chaque maison est construite par quelqu'un, mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu.

5 Pour Moïse, il a été fidèle dans toute la maison de Dieu, comme serviteur, pour rendre témoignage de ce qui devait être annoncé ;

6 mais Christ l'est comme Fils sur sa maison ; et sa maison, c'est nous, pourvu que nous retenions jusqu'à la fin la ferme confiance et l'espérance dont nous nous glorifions.

7 C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix,

8 N'endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte, Le jour de la tentation dans le désert,

9 Où vos pères me tentèrent Pour m'éprouver, et ils virent mes oeuvres Pendant quarante ans.

10 Aussi je fus irrité contre cette génération, et je dis : Ils ont toujours un coeur qui s'égare. Ils n'ont pas connu mes voies.

11 Je jurai donc dans ma colère : Ils n'entreront pas dans mon repos !

12 Prenez garde, frères, que quelqu'un de vous n'ait un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant.

13 Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu'on peut dire : Aujourd'hui ! afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du péché.

14 Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu'à la fin l'assurance que nous avions au commencement,

15 pendant qu'il est dit : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, N'endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte.

16 Qui furent, en effet, ceux qui se révoltèrent après l'avoir entendue, sinon tous ceux qui étaient sortis d'Egypte sous la conduite de Moïse ?

17 Et contre qui Dieu fut-il irrité pendant quarante ans, sinon contre ceux qui péchaient, et dont les cadavres tombèrent dans le désert ?

18 Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ?

19 Aussi voyons-nous qu'ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Ainsi donc, frères saints, vous avez une vocation céleste en partage. Regardez l'apôtre et le grand prêtre de votre confession de foi : Jésus !

2. Il est accrédité auprès de Celui qui L'a établi, comme Moïse le fut dans toute sa maison.

3. Mais Il a été jugé digne d'une gloire supérieure à celle de Moïse, parce que le constructeur de la maison est plus honoré que la maison elle-même.

4. Car toute maison est construite par quelqu'un, et Dieu est le constructeur de tout.

5. Moïse fut accrédité comme serviteur dans toute sa maison pour témoigner de ce qui allait être dit.

6. Mais Christ l'est comme Fils, sur toute Sa maison. Or nous sommes Sa maison, si nous conservons la pleine assurance et l'espérance dont nous sommes fiers.

7. C'est pourquoi, comme dit l'Esprit Saint :
« Aujourd'hui, si vous entendez sa voix ! »

8. « N'endurcissez pas vos cœurs comme au temps de l'exaspération, au jour de ma mise à l'épreuve dans le désert. »

9. « Vos pères me mirent à l'épreuve, en cherchant à me sonder, et ils virent mes œuvres. »

10. « Quarante ans ! » C'est pourquoi : « Je me suis emporté contre cette génération et j'ai dit : Leurs cœurs s'égarent toujours, ces gens-là n'ont pas connu mes voies. »

11. « Et j'ai juré dans ma colère : Ils n'entreront pas dans mon repos ! »(Psaume 95.7-11)

12. Prenez garde, frères, qu'aucun de vous n'ait un cœur mauvais dont l'incrédulité le détache du Dieu vivant.

13. Mais encouragez-vous réciproquement chaque jour, tant que dure la prédication d'« aujourd'hui », afin qu'aucun de vous ne s'endurcisse par la séduction du péché.

14. Car nous sommes devenus compagnons du Christ, à condition de tenir ferme notre position initiale jusqu'à la fin.

15. En effet, il est dit : « Aujourd'hui, si vous entendez Sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs comme au temps de l'exaspération ! »

16. Quels sont ceux qui, après avoir entendu, ont exaspéré ? N'est-ce pas tous ceux qui sortirent d'Egypte grâce à Moïse ?

17. Contre qui s'est-Il « emporté pendant quarante ans » ? N'est-ce pas contre ceux qui avaient péché, et « dont les cadavres sont tombés dans le désert » ?

18. A qui « jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos », sinon à ceux qui avaient désobéi ?

19. Ainsi nous constatons qu'ils n'ont pu entrer du fait de leur incrédulité.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

3.1 à 3.19 : Aujourd'hui !
Les chrétiens ont l'espérance, par la foi en Jésus Christ, de partager cette vocation céleste annoncée au premier verset de ce chapitre.

Mais qu'en sera-t-il demain ?

Si aujourd'hui nous partageons cette espérance, ne serons-nous pas tentés dès demain de reculer ?

C'est un tel comportement qui conduisit le peuple de Dieu à errer 40 ans dans le désert sans prendre possession de la Terre promise.

Un jour ils promettaient de se soumettre en tout aux ordonnances de Dieu transmises par Moïse.

Le lendemain ils se révoltaient et regrettaient d'avoir quitté l'Egypte.

Il peut arriver ainsi à des hommes et des femmes profondément croyants de se détourner de Dieu.

Ecoutons cette mise en garde :

« Prenez garde, frères, qu'aucun de vous n'ait un cœur mauvais dont l'incrédulité le détache du Dieu vivant. » (verset 12)

Se détacher du Dieu vivant signifie retourner vers l'ancien monde que nous avons pu connaître, comme les Hébreux qui souhaitaient retourner en Egypte.

Mais entre l'Egypte et la Terre promise, il y avait le fossé de la mer qui s'était ouverte afin qu'ils passent avant d'engloutir les Egyptiens.

On considère parfois que cette traversée est une préfiguration du baptême par lequel l'adulte baptisé s'engage à suivre Dieu.

Est-il possible alors de faire marche arrière et d'annuler cet engagement ?

Oui, chacun reste libre.

Nous risquons alors de piétiner dans un désert spirituel pendant des années, de tourner en rond.

Aujourd'hui, nous vivons encore dans le temps de la grâce.

Celui-ci semble s'éterniser depuis près de 2000 ans. Telle est la volonté de Dieu !

« Il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2.4)

Demain, il sera peut-être trop tard pour suivre Jésus afin de connaître la vérité.

< < < Retour à l'accueil < < < Epître aux Hébreux < < < HEBREUX 3 > > > Chapitre suivant ... > > >