EPITRE DE JACQUES

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 3 ~ Versets 1 à 18

Les œuvres de la langue


Traduction Louis Segond 1910

1 Mes frères, qu'il n'y ait pas parmi vous un grand nombre de personnes qui se mettent à enseigner, car vous savez que nous serons jugés plus sévèrement.

2 Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu'un ne bronche point en paroles, c'est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride.

3 Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu'ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier.

4 Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote.

5 De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt !

6 La langue aussi est un feu ; c'est le monde de l'iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

7 Toutes les espèces de bêtes et d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins, sont domptés et ont été domptés par la nature humaine ;

8 mais la langue, aucun homme ne peut la dompter ; c'est un mal qu'on ne peut réprimer ; elle est pleine d'un venin mortel.

9 Par elle nous bénissons le Seigneur notre Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l'image de Dieu.

10 De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu'il en soit ainsi.

11 La source fait-elle jaillir par la même ouverture l'eau douce et l'eau amère ?

12 Un figuier, mes frères, peut-il produire des olives, ou une vigne des figues ? De l'eau salée ne peut pas non plus produire de l'eau douce.

13 Lequel d'entre vous est sage et intelligent ? Qu'il montre ses oeuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.

14 Mais si vous avez dans votre coeur un zèle amer et un esprit de dispute, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.

15 Cette sagesse n'est point celle qui vient d'en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, diabolique.

16 Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions.

17 La sagesse d'en haut est premièrement pure, ensuite pacifique, modérée, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, exempte de duplicité, d'hypocrisie.

18 Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Mes frères, ne soyez pas nombreux à enseigner. Vous savez que nous serons jugés plus sévèrement.

2. Car nous commettons tous beaucoup d'erreurs. Si quelqu’un ne se trompe pas en paroles, c’est un homme parfait capable de tenir tout son corps en bride.

3. Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu’ils nous obéissent, nous dirigeons ainsi leur corps entier.

4. Voyez aussi les bateaux, si grands soient-ils et poussés par des vents violents, ils sont dirigés par un très petit gouvernail, là où le pilote le désire.

5. De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voilà un si petit feu qui peut embraser une grande forêt !

6. La langue est comme un feu : c’est le monde de l’injustice. La langue est installée parmi nos membres, elle souille tout le corps et enflamme le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.

7. Toutes espèces de bêtes sauvages, d’oiseaux, de reptiles et d’animaux marins, sont domptés et ont été domptés par l'espèce humaine.

8. Mais la langue, aucun homme ne peut la dompter. Ce fléau insaisissable est plein d’un venin mortel.

9. Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu.

10. De la même bouche sortent bénédiction et malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi.

11. La source fait-elle jaillir par le même orifice l’eau douce et l’eau amère ?

12. Un figuier peut-il, mes frères, produire des olives, ou une vigne des figues ? Une source salée ne peut produire de l’eau douce.

13. Qui est sage et instruit parmi vous ? Qu'il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse.

14. Mais si vous portez dans vos cœurs l'amertume de la jalousie et la rivalité, ne vous gonflez pas d'orgueil et ne nuisez pas à la vérité par vos mensonges.

15. Car il ne s'agit pas d'une sagesse descendue des cieux, mais elle est terrestre, animale, démoniaque.

16. Car là où résident jalousie et rivalité, c'est le désordre et toute sorte de mauvaises entreprises qui règnent.

17. Pour sa part, la sagesse céleste est certes pure, mais aussi pacifique, douce, conciliante, pleine de miséricorde et de bons fruits, sans parti pris et sans hypocrisie.

18. Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui font œuvre de paix.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

3.1 à 3.18 : Les œuvres de la langue
« Mes frères, ne soyez pas nombreux à enseigner. Vous savez que nous serons jugés plus sévèrement. Car nous commettons tous beaucoup d'erreurs. » (versets 1-2)

Combien de prédicateurs ont oublié ce texte qui invite à l'humilité ceux qui professent la Parole de Dieu.

Lorsque notre langue entend s'exprimer au service de Dieu, elle doit être comme un « fruit de la justice semé dans la paix » (verset 18).

Ce qui signifie que l'on ne doit pas semer le désordre autour de nous par nos propos.

De tous les péchés, la médisance est peut-être le plus fréquent. Car la langue est incontrôlable ...

« Mais la langue, aucun homme ne peut la dompter. Ce fléau insaisissable est plein d’un venin mortel. » (verset 8)

L'expression "langue de vipère" trouve pleinement sa source dans la Bible ... dès le commencement.

C'est par la Parole que Dieu créa toutes choses bonnes ... c'est par la parole que l'adversaire, sous l'apparence du serpent, entrepris de tout dégrader en s'adressant à Eve.

Créé à l'image de Dieu, doté de la parole qui devait être source de bénédictions, l'homme est devenu ambivalent. Sa parole, comme tout son être, peut être source de bénédictions comme de malédictions.

D'où cette interrogation de Jacques : « La source fait-elle jaillir par le même orifice l’eau douce et l’eau amère ? » (verset 11)

Peut-on à la fois produire de l'eau pure et impure ?

Jésus nous a mis en garde : « Car tu seras justifié selon tes paroles, et selon tes paroles tu seras condamné. » (Matthieu 12.37)

Mais si la langue est indomptable, comment s'en délivrer ?

Si nous ne pouvons maîtriser notre langue, notre médisance doit être considérée comme une maladie, et toute maladie nécessite un traitement adapté pour guérir.

Il paraît peu probable que l'on trouve un médecin capable d'une telle délivrance. Le meilleur remède, c'est de s'en remettre à Notre Père pour Lui demander :

« Délivre-nous du Malin. » (Matthieu 6.13)

N'est-il pas proclamé dans la Bible que : « C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies ... » (Psaume 103.3)

< < < Retour à l'accueil < < < Epître de Jacques < < < JACQUES 3 > > > Chapitre suivant ... > > >