EVANGILE de Jésus Christ selon JEAN

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 12 ~ Versets 1 à 50

Jésus, la lumière du monde


Traduction Louis Segond 1910

1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu'il avait ressuscité des morts.

2 Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui.

3 Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux ; et la maison fut remplie de l'odeur du parfum.

4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit :

5 Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ?

6 Il disait cela, non qu'il se mît en peine des pauvres, mais parce qu'il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu'on y mettait.

7 Mais Jésus dit : Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture.

8 Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours.

9 Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie ; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu'il avait ressuscité des morts.

10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare,

11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d'eux à cause de lui, et croyaient en Jésus.

12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem,

13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël !

14 Jésus trouva un ânon, et s'assit dessus, selon ce qui est écrit :

15 « Ne crains point, fille de Sion ; Voici, ton roi vient, Assis sur le petit d'une ânesse. »

16 Ses disciples ne comprirent pas d'abord ces choses ; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu'elles étaient écrites de lui, et qu'ils les avaient accomplies à son égard.

17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage ;

18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu'elle avait appris qu'il avait fait ce miracle.

19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres : Vous voyez que vous ne gagnez rien ; voici, le monde est allé après lui.

20 Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête,

21 s'adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance : Seigneur, nous voudrions voir Jésus.

22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.

23 Jésus leur répondit : L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié.

24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul ; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.

25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.

26 Si quelqu'un me sert, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.

27 Maintenant mon âme est troublée. Et que dirai-je ?... Père, délivre-moi de cette heure ?... Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure.

28 Père, glorifie ton nom ! Et une voix vint du ciel : Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore.

29 La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient : Un ange lui a parlé.

30 Jésus dit : Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre ; c'est à cause de vous.

31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.

32 Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi.

33 En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir.

34 La foule lui répondit : Nous avons appris par la loi que le Christ demeure éternellement ; comment donc dis-tu : "Il faut que le Fils de l'homme soit élevé ?" Qui est ce Fils de l'homme ?

35 Jésus leur dit : La lumière est encore pour un peu de temps au milieu de vous. Marchez, pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne vous surprennent point : celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.

36 Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez des enfants de lumière. Jésus dit ces choses, puis il s'en alla, et se cacha loin d'eux.

37 Malgré tant de miracles qu'il avait faits en leur présence, ils ne croyaient pas en lui,

38 afin que s'accomplît la parole qu'Esaïe, le prophète, a prononcée : « Seigneur, Qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé ? »

39 Aussi ne pouvaient-ils croire, parce qu'Esaïe a dit encore :

40 « Il a aveuglé leurs yeux ; et il a endurci leur coeur, De peur qu'ils ne voient des yeux, Qu'ils ne comprennent du coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. »

41 Esaïe dit ces choses, lorsqu'il vit sa gloire, et qu'il parla de lui.

42 Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n'en faisaient pas l'aveu, dans la crainte d'être exclus de la synagogue.

43 Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

44 Or, Jésus s'était écrié : Celui qui croit en moi croit, non pas en moi, mais en celui qui m'a envoyé ;

45 et celui qui me voit voit celui qui m'a envoyé.

46 Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.

47 Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde.

48 Celui qui me rejette et qui ne reçoit pas mes paroles a son juge ; la parole que j'ai annoncée, c'est elle qui le jugera au dernier jour.

49 Car je n'ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m'a envoyé, m'a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer.

50 Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C'est pourquoi les choses que je dis, je les dis comme le Père me les a dites.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Six jours avant la Pâque, Jésus se rendit à Béthanie, où était Lazare, que Jésus avait réveillé d'entre les morts.

2. Là, on Lui prépara un dîner. Marthe servait et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec Lui.

3. Alors Marie prit une livre d’un parfum de nard authentique de grand prix, oignit les pieds de Jésus et Lui essuya les pieds avec ses cheveux. La maison fut remplie de l’odeur du parfum.

4. Un de Ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait Le livrer, dit :

5. Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers pour les donner aux pauvres ?

6. Il dit cela, non par souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, tenant la bourse, il en dérobait ce qu’on y déposait.

7. Alors Jésus dit : Laisse-la ! Elle a fait cela en vue du jour de mon ensevelissement.

8. Car les pauvres, vous les aurez toujours avec vous ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours.

9. Mais une grande foule de Juifs eut connaissance que Jésus était à Béthanie. Ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’Il avait ressuscité des morts.

10. Les grands-prêtres décidèrent aussi de tuer Lazare.

11. Car beaucoup de Juifs les quittaient à cause de lui et croyaient en Jésus.

12. Le lendemain, la foule nombreuse qui était venue pour la fête avait appris que Jésus venait à Jérusalem.

13. Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à Sa rencontre en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël.

14. Jésus ayant trouvé un ânon s'assit dessus, comme il est écrit :

15. « Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient assis sur le petit d'une ânesse. »

16. Sur le moment, Ses disciples ne le comprirent pas. Mais quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent alors que ceci avait été écrit à Son sujet et accompli pour Lui.

17. Et la foule qui était avec Lui, quand Il appela Lazare hors du tombeau et le ressuscita d'entre les morts, Lui rendait témoignage.

18. C'est pourquoi la foule venait à Sa rencontre : parce qu'ils avaient entendu dire qu'Il avait accompli ce signe !

19. Aussi les Pharisiens se dirent entre eux : Vous voyez que vous n'y pouvez rien, car tout le monde se met à sa suite !

20. Il y avait quelques Grecs parmi ceux qui montaient pour adorer pendant la fête.

21. Ceux-ci s'avancèrent donc vers Philippe, de Bethsaïda en Galilée, pour lui demander : Seigneur, nous voulons voir Jésus.

22. Philippe alla le dire à André puis Philippe et André le dirent à Jésus.

23. Jésus leur répondit : L'heure est venue pour que le Fils de l'homme soit glorifié.

24. Oui, à vrai dire, si le grain de blé tombé en terre ne meurt, il reste seul. Mais s'il meurt, il portera beaucoup de fruit.

25. Celui qui aime sa vie la perd. Mais celui qui hait sa vie dans ce monde la gardera pour la vie éternelle.

26. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive. Et là où je suis, mon serviteur y sera aussi. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.

27. A présent, mon âme est troublée et, que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure ? Mais c'est pour cette heure que je suis venu !

28. Père, glorifie ton nom ! Alors une voix descendit du ciel : Je l'ai glorifié et le glorifierai à nouveau.

29. La foule qui se tenait là, ayant entendu ceci, dit que c'était le tonnerre. D'autres dirent : Un ange lui a parlé.

30. Jésus répondit : Cette voix ne s'est pas fait entendre à cause de moi, mais à cause de vous.

31. C'est maintenant, le jugement de ce monde. Maintenant, le prince de ce monde va être expulsé.

32. Quant à moi, quand je serai élevé de la terre, je les attirerai tous.

33. Il disait cela pour signaler de quelle mort il devait mourir.

34. La foule Lui répondit : Nous avons appris par la Loi que le Christ demeurerai pour l'éternité. Aussi, comment peux-tu dire qu'il faut que le Fils de l'homme soit élevé ? Qui est donc ce Fils de l'homme ?

35. Jésus leur dit : La lumière est encore, pour un peu de temps, parmi vous. Marchez, tant que vous avez la lumière, afin que la ténèbre ne vous arrête. Car celui qui marche dans la ténèbre ne sait pas où il va.

36. Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin de devenir des enfants de lumière. Jésus dit cela, puis en s'éloignant, Il se cacha d’eux.

37. Malgré tant de signes accomplis devant eux, ils ne croyaient pas en Lui.

38. Ainsi s’accomplît la parole qu’Esaïe, le prophète, a prononcée : « Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur fut-il révélé ? »

39. Ils ne pouvaient croire, parce qu’Esaïe a dit aussi :

40. « Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur. Afin qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils ne comprennent de leur cœur. Qu’ils se convertissent, et je les guérirai ! »

41. Esaïe dit cela, lorsqu’il vit Sa gloire, et qu’il parla de Lui.

42. Toutefois, même parmi les chefs, beaucoup crurent en Lui. Mais, à cause des Pharisiens, ils n’osaient le confesser de peur d’être exclus des synagogues.

43. Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

44. Jésus s’écria en disant : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi mais en Celui qui m’a envoyé.

45. Et celui qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé.

46. Je suis venu comme lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans la ténèbre.

47. Si quelqu’un entend mes paroles, et ne les garde pas, je ne le juge pas. Car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde.

48. Celui qui me rejette, et ne reçoit pas mes paroles, a son juge. La parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour.

49. Car je n’ai pas parlé de moi-même. Le Père, qui m’a envoyé, m’a commandé lui-même ce que je dois dire et annoncer.

50. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Aussi, ce que je dis, je le dis comme le Père me l'a dit.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

12.1 à 12.11 : Marie de Béthanie
(Passages parallèles en Matthieu 26.6-13 et Marc 14.3-9 et Luc 7.36-38)

Le geste de Marie de Béthanie prend toute sa dimension dans l'Evangile selon Jean car il annonce la mort de Jésus qui dit à Judas Iscariote :

« Laisse-la ! Elle a fait cela en vue du jour de mon ensevelissement. » (verset 7)

Ce geste annonce également Sa résurrection !

Le thème de la résurrection encadre ce récit au travers du personnage de Lazare.

Les faits se passent à Béthanie :

« Six jours avant la Pâque, Jésus se rendit à Béthanie, où était Lazare, que Jésus avait réveillé d'entre les morts. » (verset 1)

Jean insiste sur la présence de Lazare ressuscité :

« Marthe servait et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec Lui. » (verset 2)

Beaucoup de juifs sont venus autant pour voir Jésus que Lazare :

« Mais une grande foule de Juifs eut connaissance que Jésus était à Béthanie. Ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’Il avait ressuscité des morts. » (verset 9)

Cette résurrection est insupportable aux adversaires de Jésus qui veulent aussi supprimer Lazare (verset 10).

Après ces évènements à Béthanie, Jésus entre à Jérusalem pour accomplir Sa propre résurrection.

C'est également à Béthanie que se produit ensuite l'ascension de Jésus.

« Il les conduisit ensuite dehors près de Béthanie et, après avoir levé Ses mains, Il les bénit. Pendant qu'Il les bénissait, Il les quitta et Il fut emporté au ciel. » (Luc 24.50-51)

Il est aussi possible que Son retour se manifeste en premier lieu à Béthanie car c'est là que les disciples sont interpellés par deux anges :

« Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de même que vous l’avez vu s'en aller au ciel. » (Actes 1.11)

La signification du mot Béthanie demeure imprécise. Certains traduisent par "maison de tristesse", ou de "misère", tandis que le Talmud retient "maison des dattiers".

Selon Origène, Béthanie devrait se traduire par "maison de l'accomplissement".

12.12 à 12.19 : Jésus entre à Jérusalem
(Passages parallèles en Matthieu 21.1-11 et Marc 11.1-11 et Luc 19.28-40)
12.20 à 12.50 : Jésus, la lumière du monde
L'Evangile selon Jean associe plusieurs fois la venue de Jésus à la "lumière du monde".

« En Elle était la vie, et la vie était la Lumière des hommes. » (Jean 1.4)

« C'est la vraie Lumière, qui, en venant dans le monde, illumine tout être humain. » (Jean 1.9)

« La lumière est venue dans le monde mais les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises. » (Jean 3.19)

« Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit, ne marchera assurément pas dans la ténèbre mais il aura la lumière de la vie. » (Jean 8.12)

« Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. » (Jean 9.5)

« Je suis venu comme lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans la ténèbre. » (verset 46)

Lorsque Dieu sépara la lumière de la ténèbre (Genèse 1.4), Il vit que la lumière était bonne.

Qu'en est-il de la ténèbre ?

Est-elle mauvaise par essence ?

Si l'on se réfère aux conceptions modernes de la création de l'univers, son expansion s'accompagne d'une expansion de la lumière primordiale qui aurait jailli de toutes part lorsque la température de l'univers fut abaissée à 3000 degrés.

De ce fait, la ténèbre primordiale serait en quelque sorte repoussée aux confins de l'univers sous la "pression" de la lumière.

La Bible nous enseigne en Genèse 1.2 que « la ténèbre était sur la face de l'abîme. »

La ténèbre préexistait à la lumière qui apparaît ensuite.

Qu'est-ce que l'abîme ? Un vide infini ? Le néant ?

Et sur le plan spirituel, n'est-ce pas la mort éternelle qui est ainsi annoncée ?

Jésus nous apporte « la lumière de la vie ».

Il nous l'apporte non seulement pour nous guider en ce monde mais pour nous illuminer éternellement.

Le livre de l'Apocalypse, en son dernier chapitre (22.5), apporte sa conclusion en ces termes :

« Il n'y aura plus de nuit et personne n'aura besoin de la lumière du chandelier ni de celle du soleil parce que le Seigneur Dieu rayonnera sur eux et ils règneront aux siècles des siècles. »

Il est difficile de concevoir une telle existence du fait de notre expérience humaine.

Nous ne connaissons l'univers que de l'intérieur.

Mais le Créateur de l'univers n'est nullement limité par une quelconque dimension.

Ce qui ressort toutefois de cette vision futuriste, c'est que la ténèbre qui existait au commencement n'aura plus aucune place au sein de cette nouvelle Création.

Il n'y aura plus de ténèbre, ni d'abîme, que ce soit sur le plan matériel ou spirituel.

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Jean < < < JEAN 12 > > > Chapitre suivant ... > > >

Visiteurs du site : Evangile.xyz