EVANGILE de Jésus Christ selon LUC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 11 ~ Versets 1 à 54

Enseignements et paraboles


Traduction Louis Segond 1910

1 Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu'il eut achevé, un de ses disciples lui dit : Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l'a enseigné à ses disciples.

2 Il leur dit : Quand vous priez, dites : "Père ! Que ton nom soit sanctifié ; que ton règne vienne.

3 Donne-nous chaque jour notre pain quotidien ;

4 pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense ; et ne nous induis pas en tentation."

5 Il leur dit encore : Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire : "Ami, prête-moi trois pains,

6 car un de mes amis est arrivé de voyage chez moi, et je n'ai rien à lui offrir,"

7 et si, de l'intérieur de sa maison, cet ami lui répond : "Ne m'importune pas, la porte est déjà fermée, mes enfants et moi sommes au lit, je ne puis me lever pour te donner des pains,"

8 je vous le dis, même s'il ne se levait pas pour les lui donner parce que c'est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin.

9 Et moi, je vous dis : "Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira."

10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe.

11 Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du pain ? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un poisson ?

12 Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion ?

13 Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

14 Jésus chassa un démon qui était muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet parla, et la foule fut dans l'admiration.

15 Mais quelques-uns dirent : C'est par Béelzébul, le prince des démons, qu'il chasse les démons.

16 Et d'autres, pour l'éprouver, lui demandèrent un signe venant du ciel.

17 Comme Jésus connaissait leurs pensées, il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est dévasté, et une maison s'écroule sur une autre.

18 Si donc Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume subsistera-t-il, puisque vous dites que je chasse les démons par Béelzébul ?

19 Et si moi, je chasse les démons par Béelzébul, vos fils, par qui les chassent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges.

20 Mais, si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, le royaume de Dieu est donc venu vers vous.

21 Lorsqu'un homme fort et bien armé garde sa maison, ce qu'il possède est en sûreté.

22 Mais, si un plus fort que lui survient et le dompte, il lui enlève toutes les armes dans lesquelles il se confiait, et il distribue ses dépouilles.

23 Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse.

24 Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il va dans des lieux arides, pour chercher du repos. N'en trouvant point, il dit : "Je retournerai dans ma maison d'où je suis sorti ;"

25 et, quand il arrive, il la trouve balayée et ornée.

26 Alors il s'en va, et il prend sept autres esprits plus méchants que lui ; ils entrent dans la maison, s'y établissent, et la dernière condition de cet homme est pire que la première.

27 Tandis que Jésus parlait ainsi, une femme, élevant la voix du milieu de la foule, lui dit : Heureux le sein qui t'a porté ! heureuses les mamelles qui t'ont allaité !

28 Et il répondit : Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !

29 Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire : Cette génération est une génération méchante ; elle demande un miracle ; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas.

30 Car, de même que Jonas fut un signe pour les Ninivites, de même le Fils de l'homme en sera un pour cette génération.

31 La reine du Midi se lèvera, au jour du jugement, avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu'elle vint des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon ; et voici, il y a ici plus que Salomon.

32 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas ; et voici, il y a ici plus que Jonas.

33 Personne n'allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.

34 Ton oeil est la lampe de ton corps. Lorsque ton oeil est en bon état, tout ton corps est éclairé ; mais lorsque ton oeil est en mauvais état, ton corps est dans les ténèbres.

35 Prends donc garde que la lumière qui est en toi ne soit ténèbres.

36 Si donc tout ton corps est éclairé, n'ayant aucune partie dans les ténèbres, il sera entièrement éclairé, comme lorsque la lampe t'éclaire de sa lumière.

37 Pendant que Jésus parlait, un pharisien le pria de dîner chez lui. Il entra, et se mit à table.

38 Le pharisien vit avec étonnement qu'il ne s'était pas lavé avant le repas.

39 Mais le Seigneur lui dit : Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l'intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté.

40 Insensés ! celui qui a fait le dehors n'a-t-il pas fait aussi le dedans ?

41 Donnez plutôt en aumônes ce qui est dedans, et voici, toutes choses seront pures pour vous.

42 Mais malheur à vous, pharisiens ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de la rue, et de toutes les herbes, et que vous négligez la justice et l'amour de Dieu : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans omettre les autres choses.

43 Malheur à vous, pharisiens ! parce que vous aimez les premiers sièges dans les synagogues, et les salutations dans les places publiques.

44 Malheur à vous ! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir.

45 Un des docteurs de la loi prit la parole, et lui dit : Maître, en parlant de la sorte, c'est aussi nous que tu outrages.

46 Et Jésus répondit : Malheur à vous aussi, docteurs de la loi ! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l'un de vos doigts.

47 Malheur à vous ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes, que vos pères ont tués.

48 Vous rendez donc témoignage aux oeuvres de vos pères, et vous les approuvez ; car eux, ils ont tué les prophètes, et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.

49 C'est pourquoi la sagesse de Dieu a dit : « Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils tueront les uns et persécuteront les autres, »

50 afin qu'il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été répandu depuis la création du monde,

51 depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie, tué entre l'autel et le temple ; oui, je vous le dis, il en sera demandé compte à cette génération.

52 Malheur à vous, docteurs de la loi ! parce que vous avez enlevé la clef de la science ; vous n'êtes pas entrés vous-mêmes, et vous avez empêché d'entrer ceux qui le voulaient.

53 Quand il fut sorti de là, les scribes et les pharisiens commencèrent à le presser violemment, et à le faire parler sur beaucoup de choses,

54 lui tendant des pièges, pour surprendre quelque parole sortie de sa bouche.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Un jour, pendant qu'Il était entrain de prier quelque part, un de Ses disciples Lui dit quand Il eut fini : Seigneur, apprends-nous à prier comme Jean le fit avec ses disciples.

2. Il leur dit : Quand vous priez, dites : "Père, que Ton nom soit sanctifié ! Que Ton règne vienne !

3. Donne-nous, chaque jour, notre pain du jour.

4. Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous les pardonnons à nos débiteurs, et ne nous emporte pas dans l'épreuve."

5. Il leur dit encore : Lequel d'entre vous, ayant un ami, irait le voir au milieu de la nuit pour lui dire : "Mon ami, prête-moi trois pains.

6. En effet, j'ai un ami de passage arrivé chez moi et je n'ai rien à lui offrir."

7. Et si l'autre lui répondait de l'intérieur : "Ne me dérange pas, maintenant la porte est fermée, mes enfants, comme moi, sommes au lit, je ne peux me lever pour te les donner."

8. Je vous le dis, même s'il ne se lève pas pour lui donner parce que c'est son ami, il lui donnera tout ce dont il a besoin parce que l'autre insiste sans se gêner.

9. C'est pourquoi, je vous dis : "Demandez, et il vous sera donné, cherchez, et vous trouverez, frappez, et l'on vous ouvrira."

10. Car celui qui demande, reçoit, celui qui cherche, trouve, et à celui qui frappe, on ouvrira.

11. Quel père parmi vous, à son fils qui lui demande un poisson, lui donnerait un serpent au lieu du poisson ?

12. Qui encore, quand on lui demande un œuf, donnerait un scorpion ?

13. Donc, si vous, mauvais comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui lui demandent.

14. Il expulsa un démon muet. Le démon sorti, le muet parla et les foules furent étonnées.

15. Certains d'entre eux dirent : C'est par Béelzeboul, le prince des démons, qu'il expulse les démons.

16. D'autres, pour Le mettre à l'épreuve, Lui demandèrent un signe du ciel.

17. Il connaissait leurs pensées et Il leur dit : Tout royaume divisé contre lui-même est voué à la ruine et chaque maison tombe sur l'autre.

18. Donc, si Satan est divisé contre lui-même, comment son royaume se maintiendrait-il ? Puisque vous dites que j'expulse les démons par Béelzeboul.

19. Si moi j'expulse les démons par Béelzeboul, par qui vos fils les expulsent-ils ? Ils seront donc vos propres juges !

20. Par contre, si j'expulse les démons par le doigt de Dieu, alors le Royaume de Dieu s'est approché de vous.

21. Tant que l'homme fort est bien armé pour garder sa maison, ses biens sont en paix.

22. Mais qu'un plus fort que lui arrive pour le vaincre, alors il lui ôtera l'armure en laquelle il se fiait et en distribuera les dépouilles.

23. Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

24. Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il traverse des lieux arides pour chercher le repos. Comme il n'en trouve pas, il dit : "Je vais retourner dans ma maison d’où je suis sorti."

25. Quand il arrive, il la trouve balayée et rangée.

26. Alors il s’en va et prend avec lui sept autres esprits plus mauvais que lui. Ils entrent dans la maison pour y habiter. Alors la condition de cet homme est pire que la précédente.

27. Pendant qu'Il parlait ainsi, une femme éleva la voix du milieu de la foule pour Lui dire : Bienheureux le ventre qui t’a porté et qui t'a allaité !

28. Il répondit : Bienheureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu, et qui l'observent !

29. Comme les foules s'amassaient, Il se mit à dire : Cette génération est une génération mauvaise. Elle cherche un signe et aucun signe ne lui sera donné, sinon le signe de Jonas.

30. Comme Jonas fut un signe pour les habitants de Ninive, le Fils de l'homme le sera de même pour cette génération.

31. La reine du Midi sera réveillée pour le jugement avec les hommes de cette génération et les condamnera, parce qu'elle est venue des confins de la terre pour écouter la sagesse de Salomon. Or, il y a ici plus que Salomon !

32. Des hommes de Ninive se lèveront lors du jugement avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se convertirent à la prédication de Jonas. Et il y a ici plus que Jonas !

33. Personne, ayant allumé une lampe, ne la pose dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais sur un support, afin que ceux qui entrent voient la lumière.

34. La lampe du corps, c'est ton œil. Lorsque ton œil est sain, tout ton corps est lumineux. Mais lorsqu'il est mauvais, ton corps est aussi dans les ténèbres.

35. Examine donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbre.

36. Donc, si tout ton corps est lumineux, sans aucune partie dans les ténèbres, il sera totalement illuminé, comme lorsque la lampe t’illumine de son éclat.

37. Alors qu'Il parlait, un Pharisien L'invita afin qu'Il déjeune chez lui. Il entra et s'installa à table.

38. Le Pharisien vit avec étonnement qu'Il ne faisait aucune ablution avant le déjeuner.

39. Le Seigneur lui dit : En fait vous, les Pharisiens, vous purifiez l'extérieur de la coupe et du plat, mais à l'intérieur vous êtes remplis de rapacité et de méchanceté.

40. Insensés ! Celui qui a fait l'extérieur n'a-t-il pas fait l'intérieur ?

41. Aussi, donnez plutôt le contenu en aumône, ainsi tout sera pur pour vous.

42. Hélas pour vous, Pharisiens, vous payez la dîme de la menthe, de la rue et de tout légume, mais vous passez à côté de la justice et de l'amour de Dieu. C'est ceci qu'il fallait faire, sans laisser cela de côté.

43. Hélas pour vous, Pharisiens, vous qui aimez le premier siège dans les synagogues et les salutations sur les places publiques.

44. Hélas pour vous qui êtes comme des tombes mal signalées et les hommes marchent dessus sans le savoir.

45. Un des légistes Lui répondit : Maître, en disant cela tu nous insultes aussi.

46. Il lui dit : Hélas, pour vous aussi, légistes, car vous chargez les hommes de lourds fardeaux, mais vous-mêmes ne touchez ces fardeaux d'aucun de vos doigts.

47. Hélas pour vous qui bâtissez des tombeaux aux prophètes, mais ce sont vos pères qui les ont tués.

48. Vous êtes leurs témoins en prenant plaisir aux œuvres de vos pères, car eux, ils les ont tués, et vous, vous bâtissez !

49. C'est pourquoi la sagesse de Dieu a dit aussi : « Je leur enverrai des prophètes et des apôtres, ils en tueront et en persécuteront. »

50. Ceci afin qu'il soit demandé à ce peuple de rendre compte du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde.

51. Depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie qui périt entre l'autel et le sanctuaire : oui, je vous le dis, il sera demandé à ce peuple de rendre compte.

52. Hélas pour vous, légistes, qui avez confisqué la clé de la connaissance. Vous-mêmes, vous n'êtes pas entrés, et ceux qui voulaient entrer, vous les avez empêchés.

53. Quand Il fut sorti de là, les scribes et les Pharisiens commencèrent à s'acharner violemment contre Lui et à Le faire parler sur beaucoup de choses.

54. Ils Lui tendaient des pièges, pour surprendre quelque parole sortie de Sa bouche.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

11.1 à 11.4 : Comment prier ?
(Passage parallèle en Matthieu 6.9-13)
11.5 à 11.8 : Parabole de l'ami importun
11.9 à 11.13 : Efficacité de la prière
(Passage parallèle en Matthieu 7.7-11)
11.14 à 11.23 : Accusations contre Jésus
(Passages parallèles en Matthieu 9.32-34 & 12.22-30 et Marc 3.22-27)
11.24 à 11.26 : Le retour de l'esprit impur
(Passage parallèle en Matthieu 12.43-45)
11.27 à 11.28 : Le bonheur éternel
Une femme dit à Jésus : « Bienheureux le ventre qui t’a porté et qui t'a allaité ! » (verset 27)

Marie, la mère de Jésus, a été qualifiée de "Bienheureuse". Est-ce pour avoir porté Jésus comme le dit cette femme ?

Non, c'est pour avoir écouté la Parole de Dieu et avoir cru en Ses promesses : « Bienheureuse celle qui a cru que ce qui lui a été dit de la part du Seigneur se réalisera. » (Luc 1.45)

Cette écoute attentive est aussi soulignée avec Marie, la sœur de Marthe, qui préférait s'abreuver de l'enseignement de Jésus plutôt que de servir dans la maison comme d'habitude.

« Marie a choisi la meilleure part, celle qui ne lui sera pas retirée. » (Luc 10.42)

Mais il ne suffit pas d'écouter, il faut se souvenir de l'enseignement du Seigneur pour le mettre en pratique.

« Celui qui se penche sur une loi parfaite, celle de la liberté, et s'y attache, n'est pas un auditeur distrait, mais un bâtisseur qui sera heureux dans ce qu'il réalisera. » (Jacques 1.25)

Le vrai bonheur peut ainsi être vécu au quotidien. C'est un avant-goût de ce qui nous attend pour l'éternité, car le Royaume de Dieu est déjà parmi nous quand Il est en nous.

11.29 à 11.32 : Le signe de Jonas
(Passage parallèle en Matthieu 12.38-42)

Les contemporains demandaient un "signe" à Jésus (verset 29).

Mais Jésus se refuse à se manifester face à ceux qui refusent de croire. A quoi bon ?

Aussi Jésus les invite à se tourner vers les Ecritures Saintes et notamment à relire Jonas dont la prédication fut reçue par des païens.

La génération qui a connu Jésus s'est éteinte ... mais d'autres générations incrédules lui ont succédé.

Le terme grec "geneà", que l'on traduit le plus souvent par génération, a un sens plus large.

Il s'agit en fait d'une succession de générations formant un peuple ou une race, un patrimoine génétique transmissible.

Et cet héritage d'incrédulité est particulièrement développé dans le monde actuel où l'athéïsme est devenu la "religion" dominante comme en France.

Jésus reviendrait-Il pour accomplir une multitude de miracles, soyez certains que bon nombre chercheraient un trucage ou une explication scientifique à ces phénomènes.

De ce fait, les uns comme les autres « verront sans voir, et entendront sans comprendre. »

11.33 à 11.36 : La lampe et la lumière
(Passages parallèles en Matthieu 5.15 & 6.22-23 et Marc 4.21 et Luc 8.16)

Concernant la bouche, Jésus enseignait que ce qui est mauvais ce n'est pas ce qui entre mais ce qui en sort : mensonges, médisances, malédictions ...

A propos de l'œil, Jésus enseigne que ce qu'il perçoit va déterminer ce que nous allons devenir.

Par exemple, si notre œil porte un regard critique sur les autres, plein de jugements ou d'amertume, notre cœur va s'assombrir et les ténèbres envahir tout notre être.

Notre comportement sera guidé par ce que nous avons conservé de ce monde : méchanceté, rancoeurs, jalousie, cupidité ...

L'œil est un filtre : « Examine donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbre. » (verset 35)

Ce que nous percevons doit être trié, en laissant entrer la lumière, c'est-à-dire ce qui est sain. Ecartons la ténèbre ... et ce qui est malsain.

En Genèse 1.2, il est écrit qu'il y avait « Une ténèbre sur les faces de l’abîme. » (Traduction André Chouraqui)

La ténèbre est au singulier en opposition au singulier de la lumière. C'est une façon de personnifier la ténèbre face à la lumière.

Tout notre être est ainsi confronté à deux forces qui s'affrontent depuis le commencement des temps.

Qui sera victorieux ?

Un cœur Saint dans un corps sain : tel est l'objectif !

« Donc, si tout ton corps est lumineux, sans aucune partie dans les ténèbres, il sera totalement illuminé, comme lorsque la lampe t’illumine de son éclat. » (verset 36)

11.37 à 11.54 : Jésus dénonce les scribes et les Pharisiens
(Passages parallèles en Matthieu 23.4-7 & 13-36)

Parmi les critiques formulées par Jésus à l'encontre des scribes, Pharisiens et autres docteurs de la loi ou "légistes", figure le reproche d'avoir accaparé "la connaissance".

Cette connaissance, ou science, c'est la capacité offerte à l'homme d'établir une relation personnelle avec Dieu afin de connaître Sa volonté.

Les religieux privent leurs contemporains de cette connaissance en l'enfermant dans une loi rigide qu'ils ne respectent pas eux-mêmes.

Rendant les autres prisonniers des rituels et du formalisme religieux, ils savent fort bien s'en dispenser dès que personne ne les regarde.

Jésus les a souvent traîtés d'hypocrites.

Une telle attitude s'est propagée au cours des siècles, y compris au sein du christianisme.

Les "docteurs de la loi" ont fait des émules sur tous les continents, privant les chrétiens de la clef de la connaissance en les écartant, notamment, de la lecture de la Bible.

Le savoir ne doit pas être le privilège d'une caste éduquée car le Salut est offert à tous.

Encore faut-il que ceux qui ont pour mission de diffuser les enseignements bibliques ne les transforment pas en messages hermétiques.

Ce sont de telles attitudes qui ferment à clef la porte du Royaume de Dieu, empêchant d'entrer ceux qui procèdent de la sorte mais entravant également ceux qui les écoutent (verset 52).

Aussi est-il recommandable de se comporter comme les premiers chrétiens :

« Ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir s'il en était bien ainsi. » (Actes 17.11)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Luc < < < LUC 11 > > > Chapitre suivant ... > > >