EVANGILE de Jésus Christ selon LUC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 12 ~ Versets 1 à 59

Comment suivre Jésus


Traduction Louis Segond 1910

1 Sur ces entrefaites, les gens s'étant rassemblés par milliers, au point de se fouler les uns les autres, Jésus se mit à dire à ses disciples : Avant tout, gardez-vous du levain des pharisiens, qui est l'hypocrisie.

2 Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

3 C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans les ténèbres sera entendu dans la lumière, et ce que vous aurez dit à l'oreille dans les chambres sera prêché sur les toits.

4 Je vous dis, à vous qui êtes mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.

5 Je vous montrerai qui vous devez craindre. Craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne ; oui, je vous le dis, c'est lui que vous devez craindre.

6 Ne vend-on pas cinq passereaux pour deux sous ? Cependant, aucun d'eux n'est oublié devant Dieu.

7 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.

8 Je vous le dis, quiconque me confessera devant les hommes, le Fils de l'homme le confessera aussi devant les anges de Dieu ;

9 mais celui qui me reniera devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu.

10 Et quiconque parlera contre le Fils de l'homme, il lui sera pardonné ; mais à celui qui blasphémera contre le Saint-Esprit il ne sera point pardonné.

11 Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz ;

12 car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire.

13 Quelqu'un dit à Jésus, du milieu de la foule : Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.

14 Jésus lui répondit : O homme, qui m'a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages ?

15 Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de toute avarice ; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance.

16 Et il leur dit cette parabole : Les terres d'un homme riche avaient beaucoup rapporté.

17 Et il raisonnait en lui-même, disant : "Que ferai-je ? car je n'ai pas de place pour serrer ma récolte."

18 Voici, dit-il, ce que je ferai : j'abattrai mes greniers, j'en bâtirai de plus grands, j'y amasserai toute ma récolte et tous mes biens ;

19 et je dirai à mon âme : "Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années ; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi."

20 Mais Dieu lui dit : "Insensé ! cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ?"

21 Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

22 Jésus dit ensuite à ses disciples : C'est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus.

23 La vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.

24 Considérez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien ne valez-vous pas plus que les oiseaux !

25 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

26 Si donc vous ne pouvez pas même la moindre chose, pourquoi vous inquiétez-vous du reste ?

27 Considérez comment croissent les lis : ils ne travaillent ni ne filent ; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.

28 Si Dieu revêt ainsi l'herbe qui est aujourd'hui dans les champs et qui demain sera jetée au four, à combien plus forte raison ne vous vêtira-t-il pas, gens de peu de foi ?

29 Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez et ce que vous boirez, et ne soyez pas inquiets.

30 Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.

31 Cherchez plutôt le royaume de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

32 Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume.

33 Vendez ce que vous possédez, et donnez-le en aumônes. Faites-vous des bourses qui ne s'usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n'approche point, et où la teigne ne détruit point.

34 Car là où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

35 Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées.

36 Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.

37 Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera veillant ! Je vous le dis en vérité, il se ceindra, les fera mettre à table, et s'approchera pour les servir.

38 Qu'il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s'il les trouve veillant !

39 Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

40 Vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas.

41 Pierre lui dit : Seigneur, est-ce à nous, ou à tous, que tu adresses cette parabole ?

42 Et le Seigneur dit : Quel est donc l'économe fidèle et prudent que le maître établira sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?

43 Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !

44 Je vous le dis en vérité, il l'établira sur tous ses biens.

45 Mais, si ce serviteur dit en lui-même : "Mon maître tarde à venir" ; s'il se met à battre les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer,

46 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s'y attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles.

47 Le serviteur qui, ayant connu la volonté de son maître, n'a rien préparé et n'a pas agi selon sa volonté, sera battu d'un grand nombre de coups.

48 Mais celui qui, ne l'ayant pas connue, a fait des choses dignes de châtiment, sera battu de peu de coups. On demandera beaucoup à qui l'on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié.

49 Je suis venu jeter un feu sur la terre, et qu'ai-je à désirer, s'il est déjà allumé ?

50 Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu'il soit accompli !

51 Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Non, vous dis-je, mais la division.

52 Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois ;

53 le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère.

54 Il dit encore aux foules : Quand vous voyez un nuage se lever à l'occident, vous dites aussitôt : "La pluie vient". Et il arrive ainsi.

55 Et quand vous voyez souffler le vent du midi, vous dites : "Il fera chaud". Et cela arrive.

56 Hypocrites ! vous savez discerner l'aspect de la terre et du ciel ; comment ne discernez-vous pas ce temps-ci ?

57 Et pourquoi ne discernez-vous pas de vous-mêmes ce qui est juste ?

58 Lorsque tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche en chemin de te dégager de lui, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre à l'officier de justice, et que celui-ci ne te mette en prison.

59 Je te le dis, tu ne sortiras pas de là que tu n'aies payé jusqu'à la dernière pite.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Cependant, la foule s'était assemblée par milliers, à tel point que les uns les autres se marchaient sur les pieds. Il se mit alors à dire à Ses disciples : Méfiez-vous du levain des Pharisiens, c'est-à-dire de leur hypocrisie.

2. Rien n'est caché qui ne sera révélé, ou de secret qui ne sera connu.

3. Ainsi, tout ce que vous avez pu dire dans l'ombre sera mis en lumière et ce que vous avez dit à l'oreille dans les caves sera proclamé sur les toits.

4. Mes amis, je vous le dis, ne craignez pas ceux qui tuent le corps et, après cela, ne peuvent rien faire de plus.

5. Je vous montrerai qui craindre : craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne. Oui, je vous le dis, craignez-le !

6. Ne vend-on pas cinq moineaux pour deux sous ? Et aucun d'entre eux n'est oublié de Dieu.

7. Car même tous les cheveux de vos têtes sont comptés. Soyez sans crainte : vous comptez plus que tous ces moineaux.

8. Je vous le dis, quiconque se déclarera pour moi face aux hommes, le Fils de l’homme se déclarera aussi pour lui devant les anges de Dieu.

9. Mais celui qui me reniera devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu.

10. Et quiconque parlera contre le Fils de l’homme sera pardonné. Mais celui qui blasphémera contre l'Esprit Saint ne sera pas pardonné.

11. Quand on vous conduira devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon de vous défendre ni de ce que vous direz.

12. Car l'Esprit Saint vous enseignera à l’heure même ce qu’il faudra dire.

13. Quelqu'un Lui dit alors dans la foule : Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage.

14. Il lui répondit : Mon ami, qui m'a établi comme juge ou pour faire vos partages ?

15. Il leur dit : Soyez attentifs et gardez-vous de toute cupidité. Car l'abondance de biens ne garantit pas la vie.

16. Il leur dit alors une parabole : La terre d'un homme riche lui rapporta beaucoup de biens.

17. Il réfléchissait en se disant : "Que vais-je faire, car je n'ai pas ce qu'il faut pour stocker mes récoltes ?"

18. Puis il se dit : "Voici ce que je ferai, je démolirai mes granges pour en construire de plus grandes et j'y amasserai tout mon blé et mes biens."

19. Ainsi, je pourrai me dire : "Mon ami, tu as entreposé beaucoup de biens pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, fais bombance."

20. Alors, Dieu lui dit : "Insensé, cette nuit même ton âme sera redemandée. Ce que tu as préparé, à qui sera-t-il ?"

21. Ainsi, celui qui amasse pour lui-même ne s'enrichit pas auprès de Dieu.

22. Il dit à Ses disciples : Voilà pourquoi je vous dis : ne vous inquiétez de comment nourrir votre âme, ni de quoi habiller votre corps.

23. Car l'âme est plus que la nourriture et le corps plus que le vêtement.

24. Observez les corbeaux, ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier, ni grange, pourtant Dieu les nourrit. Vous valez bien plus que les oiseaux.

25. Qui d'entre vous peut, en s'inquiétant, ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

26. Si donc vous ne pouvez le faire, pourquoi vous inquiéter du reste ?

27. Observez la croissance des lis. Ils ne travaillent ni ne filent. Je vous dis pourtant que Salomon, au sommet de sa gloire, n'a été vêtu comme l'un d'entre eux.

28. Si Dieu habille ainsi l'herbe aujourd'hui dans un champ, alors qu'elle sera jetée demain au feu, combien plus fera-t-il pour vous qui croyez si peu !

29. Aussi, ne vous faites pas de souci à chercher ce que vous allez manger et boire.

30. Car cela tous les païens du monde le recherchent. Quant à vous, le Père sait que vous en avez besoin.

31. Cherchez plutôt son Royaume et cela vous sera donné en plus.

32. Sois sans crainte, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le Royaume.

33. Vendez vos biens et donnez-les en aumône. Faites-vous des bourses qui ne vieillissent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, que le voleur ne peut approcher ni la mite détruire.

34. Car où est votre trésor, là sera aussi votre cœur.

35. Que votre ceinture soit sur vos reins et vos lampes allumées !

36. Et vous, soyez comme des gens qui attendent leur maître au retour des noces, afin de lui ouvrir aussitôt qu'il viendra et frappera.

37. Heureux ces serviteurs que le maître trouvera en train de veiller à son arrivée. A vrai dire, il mettra sa ceinture, les installera à table et passera pour les servir.

38. Et s'il les trouve ainsi en venant à la deuxième ou troisième veille : qu'ils seront heureux !

39. Comme vous savez, si le maître de maison avait su à quelle heure viendrait le voleur, il n'aurait pas laissé forcer sa maison.

40. Aussi, vous, soyez prêts, car le Fils de l'homme va venir à l'heure à laquelle vous ne pensez pas.

41. Pierre dit alors : Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole ou bien pour tout le monde ?

42. Alors le Seigneur dit : Quel est donc l'intendant fidèle et avisé que le maître établira sur sa domesticité pour lui donner au bon moment la ration de blé ?

43. Heureux ce serviteur que son maître, en arrivant, trouvera agissant de la sorte.

44. Vraiment, je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens.

45. Par contre, si ce serviteur se dit en son cœur : "Mon maître tarde à venir", et qu'il se met à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, à boire et à s'enivrer.

46. Alors, le maître de ce serviteur arrivera un jour où il ne l'attend pas et à une heure qu'il ne peut connaître. Il le chassera et l'assignera avec les incrédules.

47. Ce serviteur, qui connaissait la volonté de son maître, et n'avait rien préparé ou fait suivant cette volonté, subira de nombreux coups.

48. Celui qui, par contre, ne l'ayant pas connu et ayant commis des actes dignes de coups, en recevra peu. A qui l'on a beaucoup donné, il sera beaucoup demandé, et à qui on a beaucoup confié, on demandera davantage.

49. Je suis venu jeter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé !

50. Car je dois être baptisé d'un baptême, et combien je suis pressé qu'il s'accomplisse.

51. Pensez-vous que je sois venu apporter la paix sur la terre ? Pas du tout, au contraire, je vous le dis, c'est la division !

52. Car désormais, s'ils sont cinq dans une seule maison, ils seront divisés trois contre deux et deux contre trois.

53. Père contre fils et fils contre père seront divisés, ainsi que mère contre fille et fille contre mère, ou belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère.

54. Il dit aussi aux foules : Quand vous voyez un nuage se lever au couchant, vous dites aussitôt : "La pluie vient." Et cela se réalise ainsi.

55. Et quand souffle le vent du sud, vous dites : "Il fera très chaud." Et cela arrive.

56. Hypocrites ! Vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel. Mais le temps présent, comment ne savez-vous pas le discerner ?

57. Et pourquoi ne jugez-vous pas, par vous-mêmes, ce qui est juste ?

58. Car lorsque tu vas avec ton adversaire devant un magistrat, efforce-toi de te délivrer de lui en chemin. Redoute qu’il ne te traîne de force devant le juge, que le juge ne te livre à l’huissier, et que l'huissier ne te jette en prison.

59. Je te le dis : Tu ne sortiras pas de là avant d'avoir payé jusqu’au dernier sou.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

12.1 à 12.12 : Les persécutions à venir
(Passages parallèles en Matthieu 10.19-20 & 26-33)

Jésus prévient Ses disciples : « Quand on vous conduira devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la façon de vous défendre ni de ce que vous direz. » (verset 11)

Cette mise en confiance repose sur la foi : l'Esprit Saint nous enseignera ce que nous aurons à dire.

Et ceci, en toutes circonstances, de tous temps, face à n'importe quel adversaire, même si notre vie est en jeu.

Jésus ajoute : « Mais celui qui me reniera devant les hommes sera renié devant les anges de Dieu. » (verset 9)

Le premier adversaire est à l'intérieur de nous : c'est la peur !

Pourtant, Jésus nous demande : « Qui d'entre vous peut, en s'inquiétant, ajouter une coudée à la durée de sa vie ? » (verset 25)

Combien de chrétiens se sentent actuellement en insécurité dans un monde où l'on parle de terrorisme et de toutes sortes de massacres ?

« Mes amis, je vous le dis, ne craignez pas ceux qui tuent le corps et, après cela, ne peuvent rien faire de plus. » (verset 4)

Quand le Seigneur choisit d'envoyer Moïse auprès de Son peuple pour affronter le pharaon d'Egypte, le futur prophète a pris peur :

« Moïse dit à l'Éternel : Ah ! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n'est ni d'hier ni d'avant-hier, ni même depuis que tu parles à ton serviteur ; car j'ai la bouche et la langue embarrassées. » (Exode 4.10)

A celui que Dieu envoie, Jésus promet d'être à ses côtés : l'Esprit Saint le guidera et les anges de Dieu seront à ses côtés.

Mais s'il renie sa foi, il sera renié devant les anges de Dieu : ceux-ci ne lui porteront ni secours physique, ni réconfort moral !

Si nous sommes inspirés par l'Esprit de Dieu pendant l'épreuve, attendons-nous à entendre sortir de notre bouche des paroles de sagesse fondées sur la connaissance de Sa parole.

Attendons-nous à parler avec assurance même si nous sommes d'ordinaire timides. Mais ne nous attendons pas pour autant à voir tous nos adversaires plier le genou devant Dieu pour se convertir.

Ainsi, quand Étienne acheva son brillant discours face à ses accusateurs, il est écrit ... « Entendant cela, ils enrageaient en eux-mêmes et grinçaient des dents contre lui. Rempli de l'Esprit Saint, fixant ses regards vers le ciel, il vit la gloire de Dieu et Jésus se tenant à la droite de Dieu. » (Actes 7.54-55)

Etienne sera lapidé, mais les anges à ses côtés et l'Esprit Saint lui apportaient le réconfort spirituel dont il avait besoin.

Ce n'est pas l'éloquence, du plus humble au plus brillant des serviteurs, qui triomphe de l'adversité, mais la puissance du Seigneur.

12.13 à 12.21 : L'homme et l'argent
12.22 à 12.32 : Soucis et inquiétudes
(Passage parallèle en Matthieu 6.25-33)
12.33 à 12.34 : Le vrai trésor
(Passage parallèle en Matthieu 6.19-21)
12.35 à 12.48 : Serviteurs fidèles et infidèles
(Passage parallèle en Matthieu 24.43-51)

Par l'énoncé de deux paraboles, Jésus invite Ses disciples à demeurer vigilants.

Jésus peut revenir à tout moment !

Mais Il souhaite surtout que ceux-ci soient fidèles.

Combien se sont dit depuis bientôt 2 000 ans : "Mon maître tarde à venir" ? (verset 45)

Combien ont succombé à la tentation, renonçant à servir Dieu dans la patience, et se sont laissés aller ... à se servir ?

Le jugement qui est promis, à eux qui connaissaient les enseignements bibliques, est dur : « Ce serviteur, qui connaissait la volonté de son maître, et n'avait rien préparé ou fait suivant cette volonté, subira de nombreux coups. » (verset 47)

Ceux qui ont péché dans l'ignorance seront moins sévèrement jugés : « Celui qui, par contre, ne l'ayant pas connu et ayant commis des actes dignes de coups, en recevra peu. » (verset 48)

Une fois encore, il s'agit de la loi de rétribution selon les œuvres qui trouve son accomplissement lors du jugement dernier :

« La mer rendit ses morts, la mort et l'Hadès rendirent leurs morts, et chacun fut jugé selon ses œuvres. » (Apocalypse 20.13)

12.49 à 12.53 : Guerre et paix
(Passage parallèle en Matthieu 10.34-36)
12.54 à 12.56 : Les signes des temps
(Passage parallèle en Matthieu 16.2-3)

A qui s'adresse Jésus ? Aux Pharisiens ? Aux sadducéens ... Ou bien à nous ?

Jésus parle-t-il de l'aspect du temps ... ou de l'aspect de notre temps ?

Les scientifiques nous annoncent de grands bouleversements climatiques. Ils prévoient notamment que les pluies et les tempêtes dévasteront de nombreux pays.

On note déjà une intensité accrue des ouragans sur l'Atlantique Nord et sur les côtes de nombreux pays ... « Quand vous voyez un nuage se lever au couchant, vous dites aussitôt : "La pluie vient." Et cela se réalise ainsi. » (verset 54)

A l'inverse, l'aridité croissante au sud, va impliquer entre autre une désertification du littoral méditerranéen ... « Et quand souffle le vent du sud, vous dites : "Il fera très chaud." Et cela arrive. » (verset 55)

Malgré tout, beaucoup demeurent sourds et aveugles en prétendant que notre société saura faire face à ces calamités et prônent un "développement durable".

Ce faisant ils demeurent de farouches partisans de la croissance économique.

Or, au rythme actuel de la croissance mondiale (moyenne de 3 % par an depuis 1970), les consommations énergétiques mondiales s'accroissent de 1,8 % chaque année, soit un doublement en une quarantaine d'années !

Notre terre n'est pas extensible !

Il faudrait déjà près de trois planètes pour supporter l'empreinte écologique des français. Et nous ne sommes pas les plus pollueurs !

Peut-on se développer "durablement" dans un monde dont les ressources sont désormais limitées, sur une planète qui est dans l'incapacité de recycler nos nuisances ?

« Vous savez discerner l’aspect de la terre et du ciel. Mais le temps présent, comment ne savez-vous pas le discerner ? » (verset 56)

Nous savons discerner "l'aspect de la terre", son visage défiguré.

Mais nous sommes suffisamment "hypocrites" pour prétendre que nous pourrons encore la "défigurer durablement".

« Et pourquoi ne jugez-vous pas, par vous-mêmes, ce qui est juste ? » (verset 57)

Pourquoi ?

Parce que ... « Ils ont des yeux et ne voient point, des oreilles et n'entendent pas. » (Jérémie 5.21 ~ Esaïe 6.9 ~ Matthieu 13.14 ~ Marc 4.12)

12.57 à 12.59 : Savoir se réconcilier
(Passage parallèle en Matthieu 5.25-26)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Luc < < < LUC 12 > > > Chapitre suivant ... > > >