EVANGILE de Jésus Christ selon LUC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 19 ~ Versets 1 à 48

Parabole des dix mines


Traduction Louis Segond 1910

1 Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville.

2 Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains,

3 cherchait à voir qui était Jésus ; mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille.

4 Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là.

5 Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.

6 Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

7 Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur.

8 Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j'ai fait tort de quelque chose à quelqu'un, je lui rends le quadruple.

9 Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.

10 Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.

11 Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu'il était près de Jérusalem, et qu'on croyait qu'à l'instant le royaume de Dieu allait paraître.

12 Il dit donc : Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l'autorité royale, et revenir ensuite.

13 Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : "Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne."

14 Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : "Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous."

15 Lorsqu'il fut de retour, après avoir été investi de l'autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l'argent, afin de connaître comment chacun l'avait fait valoir.

16 Le premier vint, et dit : "Seigneur, ta mine a rapporté dix mines."

17 Il lui dit : "C'est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes."

18 Le second vint, et dit : "Seigneur, ta mine a produit cinq mines."

19 Il lui dit : "Toi aussi, sois établi sur cinq villes."

20 Un autre vint, et dit : "Seigneur, voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge ;"

21 "car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends ce que tu n'as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé."

22 Il lui dit : "Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n'ai pas déposé, et moissonnant ce que je n'ai pas semé ;"

23 "pourquoi donc n'as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu'à mon retour je le retirasse avec un intérêt ?"

24 Puis il dit à ceux qui étaient là : "Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines."

25 Ils lui dirent : "Seigneur, il a dix mines."

26 Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a.

27 Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.

28 Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem.

29 Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,

30 en disant : Allez au village qui est en face ; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis ; détachez-le, et amenez-le.

31 Si quelqu'un vous demande : "Pourquoi le détachez-vous ?" vous lui répondrez : "Le Seigneur en a besoin."

32 Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit.

33 Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi détachez-vous l'ânon ?

34 Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin.

35 Et ils amenèrent à Jésus l'ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus.

36 Quand il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin.

37 Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus.

38 Ils disaient : Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts !

39 Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus : Maître, reprends tes disciples.

40 Et il répondit : Je vous le dis, s'ils se taisent, les pierres crieront !

41 Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle,

42 et dit : Si toi aussi, au moins en ce jour qui t'est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix ! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux.

43 Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t'environneront de tranchées, t'enfermeront, et te serreront de toutes parts ;

44 ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas connu le temps où tu as été visitée.

45 Il entra dans le temple, et il se mit à chasser ceux qui vendaient,

46 leur disant : Il est écrit : « Ma maison sera une maison de prière. » Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

47 Il enseignait tous les jours dans le temple. Et les principaux sacrificateurs, les scribes, et les principaux du peuple cherchaient à le faire périr ;

48 mais ils ne savaient comment s'y prendre, car tout le peuple l'écoutait avec admiration.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Il traversa ensuite Jéricho où Il était entré.

2. Un homme portant le nom de Zachée, chef des collecteurs d'impôts, s'approcha. Il était riche.

3. Il cherchait à voir qui était Jésus mais ne le pouvait pas à cause de la foule parce qu'il était de petite taille.

4. Il courut au devant et grimpa sur un sycomore afin de Le voir, car Il devait passer par là.

5. Quand Il arriva à ce niveau, Jésus leva les yeux et lui dit : Zachée, descends vite, car aujourd'hui je dois demeurer chez toi.

6. Il descendit en hâte et L'accueillit avec joie.

7. En voyant cela, tous murmuraient ces paroles : Chez cet homme, un pécheur, il entre pour s'arrêter !

8. Zachée, qui se tenait debout, dit au Seigneur : Voila, Seigneur, je donne la moitié de mes biens aux pauvres et si j'ai extorqué quelqu'un, je lui rends quatre fois plus.

9. Jésus lui dit alors : Aujourd'hui, le salut est venu sur cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham.

10. Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver celui qui était perdu.

11. Comme ils L'écoutaient, Il dit une parabole supplémentaire parce qu'Il était proche de Jérusalem et qu'ils pensaient que le Royaume de Dieu allait apparaître incessamment.

12. Il dit alors : Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain, pour se faire investir de la royauté, et revenir ensuite.

13. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : "Faites des affaires pendant que je m'en vais."

14. Ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui pour dire : "Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous."

15. A son retour, après avoir été investi de la royauté, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de savoir quelles affaires ils avaient réalisées.

16. Le premier se présenta en disant : "Seigneur, ta mine a rapporté dix mines."

17. Alors il lui dit : "Bravo, bon serviteur, parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois l'autorité sur dix villes."

18. Ensuite, le second vint en disant : "Seigneur, ta mine a produit cinq mines."

19. Alors il dit aussi à celui-ci : "Toi aussi, sois établi sur cinq villes."

20. Puis un autre vint en disant : "Seigneur, voici ta mine que j’avais mise de côté dans un linge."

21. "Car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme dur. Tu récupères ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé."

22. Il lui répondit : "Je te juge sur tes paroles, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme dur, récupérant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé."

23. "Alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent dans une banque ? Et à mon retour, je l'aurais retiré avec un intérêt."

24. Puis il dit aux présents : "Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines."

25. Ils lui dirent : "Seigneur, il a déjà dix mines !" 

26. Je vous le dis : "Il sera donné à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a."

27. "D'autre part, amenez ici mes ennemis qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, et égorgez-les devant moi."

28. Après ces paroles, Il marcha devant en montant vers Jérusalem.

29. Alors qu'Il s'approchait de Bethphagé et de Béthanie, près du mont dit des Oliviers, Il envoya deux de Ses disciples.

30. Il leur dit : Allez au vilage en face dans lequel vous trouverez, en entrant, un ânon attaché sur lequel nul homme ne s'est jamais assis. Amenez-le après l'avoir délié.

31. Et si quelqu'un vous demande : "Pourquoi le détachez-vous ?", vous répondrez : "Le Seigneur en a besoin".

32. Une fois partis, les envoyés trouvèrent ce qu'Il leur avait dit.

33. Comme ils déliaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi déliez-vous l'ânon ?

34. Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin.

35. Puis ils l'amenèrent à Jésus, jetèrent leurs manteaux sur l'ânon et firent monter Jésus.

36. Comme Il avançait, ils étendirent leurs manteaux sur le chemin.

37. A l'approche de la descente du mont des Oliviers, la foule des disciples en joie commença à louer Dieu à haute voix pour toutes les manifestations de puissance qu'ils avaient vues.

38. Ils disaient : Béni soit Celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux élevés.

39. Quelques Pharisiens dans la foule Lui dirent : Maître, réprimande tes disciples !

40. Il dit en réponse : Je peux vous dire que si ceux-ci se taisent, les pierres crieront.

41. Lorsqu'Il approcha, en voyant la ville, Il pleura sur elle.

42. Il dit : Si seulement toi aussi, en ce jour, tu avais connu la paix ! Mais maintenant elle est cachée à tes yeux.

43. Des jours viendront sur toi où tes ennemis érigeront des palissades contre toi, ils t'encercleront et te presseront de toutes parts.

44. Ils feront table rase de toi, de tes enfants au milieu de toi, et ne laisseront pas pierre sur pierre en toi, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée.

45. Quand Il entra dans le temple, Il jeta dehors ceux qui vendaient.

46. Il leur dit : Il est écrit : « Ma maison sera une maison de prière » et vous, au contraire, vous en avez fait une caverne de brigands !

47. Il enseignait chaque jour dans le temple. Les grands prêtres et les scribes cherchaient sa perte ainsi que les chefs du peuple.

48. Mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient faire car le peuple, dans son ensemble, était suspendu à ses lèvres.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

19.1 à 19.10 : Le salut pour Zachée
19.11 à 19.28 : Parabole des dix mines
(Passage parallèle en Matthieu 25.14-30)

La loi de la rétribution est souvent illustrée dans le Premier (Ancien) Testament notamment par le comportement des rois qui se sont succédés après Salomon.

La fidélité à Dieu engendre la bénédiction, l'infidélité génère la malédiction et le rejet pour ceux qui se livrent ainsi à leurs propres penchants.

Jésus transpose le principe de la rétribution dans la parabole des mines (la mine était une unité de compte qui valait 100 deniers).

Il n'y avait donc pas de pièces de monnaie émises puisqu'il s'agissait d'une unité de compte. Les mines que Jésus distribue sont donc immatérielles : ce sont des symboles.

Le serviteur qui a fait fructifier ce qui lui a été donné recevra sa part dans le Royaume de Dieu, mais celui qui a caché ce qu'il avait reçu se verra même ôter cela.

Qu'avons-nous donc reçu que nous devrions faire fructifier ?

Ce don de Dieu, immatériel, n'est-ce pas la foi ?

La foi est un don de l'Esprit : « La manifestation de l'Esprit est donnée à chacun en vue de l'utilité commune.

Car à l'un, l'Esprit donne une parole de sagesse, à un autre une parole de connaissance par le même Esprit.

A un autre, c'est la foi, par le même Esprit, ou pour l'autre des dons de guérison par l'Esprit unique. » (1 Corinthiens 12.7-9)

Elle peut fructifier en chacun d'entre nous : « Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi ... » (Galates 5.22)

Elle peut fructifier et se répandre autour de nous si nous reflétons la lumière de l'Esprit, si nous avançons selon Ses directives.

« Marchez selon l'Esprit ... » (Galates 5.16)

Le Seigneur utilise notre foi pour appeler d'autres pécheurs à la conversion : c'est une foi vivante, active, qui est confiée à celui ou celle que le Seigneur a appelé en lui offrant le salut.

La croissance de la foi permettra, à ceux qui sont demeurés fidèles en cette vie, de gouverner le monde aux côtés du Roi des rois.

Alors, ils s'entendront dire : « Bravo, bon serviteur, parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois l'autorité sur dix villes. » (verset 17)

19.29 à 19.40 : Jésus entre à Jérusalem
(Passages parallèles en Matthieu 21.1-11 & 15-17 et Marc 11.1-10 et Jean 12.12-16)
19.41 à 19.44 : Lamentation sur Jérusalem
(Passage parallèle en Matthieu 23.37-39)

L'entrée de Jésus à Jérusalem s'accompagne de manifestations de liesse de la part des disciples :

« Ils disaient : Béni soit Celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux élevés. » (verset 38)

Jésus exprime Son émotion, non pas pour la gloire dont Il était investi, mais par rapport au devenir de Jérusalem.

Jérusalem porte en soi le mot paix : "salem" = "shalom" en hébreu et "salam" en arabe.

Ce jour aurait pu être celui de sa paix.

Mais cette paix n'est pas encore venue 2 000 ans plus tard.

Ce que dénonçaient les prophètes du Premier (Ancien) Testament continue de déchirer les nations ...

« Ils convoitent des champs, et ils s'en emparent,
Des maisons, et ils les enlèvent ;
Ils portent leur violence sur l'homme et sur sa maison,
Sur l'homme et sur son héritage. »
(Michée 2.2)

De qui le prophète parlait-il ?

Du peuple juif ... de ses voisins ... ou des deux ?

« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ! » (Romains 3.23)

Certes, la terre d'Israël a été et reste promise au peuple juif.

Mais tous ont péché ... et continuent de pécher, prisonniers de la spirale de la violence.

Les ambitions territoriales ont de tout temps conduit les peuples à s'entretuer.

L'émotion de Jésus, c'est Sa compassion pour les souffrances passées, présentes et à venir de Son peuple ou suscitées par celui-ci.

Mais cette compassion de Jésus ne s'arrête pas aux portes de Jérusalem.

Elle concerne tous les peuples, toutes les nations, tous les individus.

Il peut ainsi en ressentir tout autant pour chacun d'entre nous ...

Luc 19.41 : « Lorsqu'Il approcha ... », Jésus s'est présenté un jour à la porte de notre cœur, nous offrant Sa paix, la réconciliation entre l'homme et Dieu.

Avons-nous ouvert la porte ?

Si oui : « Je vous dis qu'il y a ainsi de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Luc 15.10)

Sinon, se présentera-t-il de nouveau à la porte de notre ville ... ou de notre cœur ?

19.45 à 19.48 : Les marchands du Temple
(Passages parallèles en Matthieu 21.12-13 et Marc 11.15-19 et Jean 2.13-16)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Luc < < < LUC 19 > > > Chapitre suivant ... > > >