EVANGILE de Jésus Christ selon LUC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 24 ~ Versets 1 à 53

La résurrection et l'Ascension


Traduction Louis Segond 1910

1 Le premier jour de la semaine, elles se rendirent au sépulcre de grand matin, portant les aromates qu'elles avaient préparés.

2 Elles trouvèrent que la pierre avait été roulée de devant le sépulcre ;

3 et, étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.

4 Comme elles ne savaient que penser de cela, voici, deux hommes leur apparurent, en habits resplendissants.

5 Saisies de frayeur, elles baissèrent le visage contre terre ; mais ils leur dirent : Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant ?

6 Il n'est point ici, mais il est ressuscité. Souvenez-vous de quelle manière il vous a parlé, lorsqu'il était encore en Galilée,

7 et qu'il disait : "Il faut que le Fils de l'homme soit livré entre les mains des pécheurs, qu'il soit crucifié, et qu'il ressuscite le troisième jour."

8 Et elles se ressouvinrent des paroles de Jésus.

9 A leur retour du sépulcre, elles annoncèrent toutes ces choses aux onze, et à tous les autres.

10 Celles qui dirent ces choses aux apôtres étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques, et les autres qui étaient avec elles.

11 Ils tinrent ces discours pour des rêveries, et ils ne crurent pas ces femmes.

12 Mais Pierre se leva, et courut au sépulcre. S'étant baissé, il ne vit que les linges qui étaient à terre ; puis il s'en alla chez lui, dans l'étonnement de ce qui était arrivé.

13 Et voici, ce même jour, deux disciples allaient à un village nommé Emmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades ;

14 et ils s'entretenaient de tout ce qui s'était passé.

15 Pendant qu'ils parlaient et discutaient, Jésus s'approcha, et fit route avec eux.

16 Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.

17 Il leur dit : De quoi vous entretenez-vous en marchant, pour que vous soyez tout tristes ?

18 L'un d'eux, nommé Cléopas, lui répondit : Es-tu le seul qui, séjournant à Jérusalem ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci ?

19 Quoi ? leur dit-il. Et ils lui répondirent : Ce qui est arrivé au sujet de Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en oeuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple,

20 et comment les principaux sacrificateurs et nos magistrats l'ont livré pour le faire condamner à mort et l'ont crucifié.

21 Nous espérions que ce serait lui qui délivrerait Israël ; mais avec tout cela, voici le troisième jour que ces choses se sont passées.

22 Il est vrai que quelques femmes d'entre nous nous ont fort étonnés ; s'étant rendues de grand matin au sépulcre

23 et n'ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire que des anges leur sont apparus et ont annoncé qu'il est vivant.

24 Quelques-uns de ceux qui étaient avec nous sont allés au sépulcre, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont point vu.

25 Alors Jésus leur dit : O hommes sans intelligence, et dont le coeur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes !

26 Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu'il entrât dans sa gloire ?

27 Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui le concernait.

28 Lorsqu'ils furent près du village où ils allaient, il parut vouloir aller plus loin.

29 Mais ils le pressèrent, en disant : Reste avec nous, car le soir approche, le jour est sur son déclin. Et il entra, pour rester avec eux.

30 Pendant qu'il était à table avec eux, il prit le pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna.

31 Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent ; mais il disparut de devant eux.

32 Et ils se dirent l'un à l'autre : Notre coeur ne brûlait-il pas au dedans de nous, lorsqu'il nous parlait en chemin et nous expliquait les Ecritures ?

33 Se levant à l'heure même, ils retournèrent à Jérusalem, et ils trouvèrent les onze, et ceux qui étaient avec eux, assemblés

34 et disant : Le Seigneur est réellement ressuscité, et il est apparu à Simon.

35 Et ils racontèrent ce qui leur était arrivé en chemin, et comment ils l'avaient reconnu au moment où il rompit le pain.

36 Tandis qu'ils parlaient de la sorte, lui-même se présenta au milieu d'eux, et leur dit : La paix soit avec vous !

37 Saisis de frayeur et d'épouvante, ils croyaient voir un esprit.

38 Mais il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés, et pourquoi pareilles pensées s'élèvent-elles dans vos coeurs ?

39 Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi ; touchez-moi et voyez : un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'ai.

40 Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds.

41 Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu'ils étaient dans l'étonnement, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ?

42 Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel.

43 Il en prit, et il mangea devant eux.

44 Puis il leur dit : C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

45 Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Ecritures.

46 Et il leur dit : Ainsi il est écrit que « le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour »,

47 et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

48 Vous êtes témoins de ces choses.

49 Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut.

50 Il les conduisit jusque vers Béthanie, et, ayant levé les mains, il les bénit.

51 Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux, et fut enlevé au ciel.

52 Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie ;

53 et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Le premier jour de la semaine, l'aube pointait quand elles vinrent porter les aromates qu'elles avaient préparés.

2. Elles trouvèrent la pierre qui avait été roulée devant le tombeau.

3. En entrant, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.

4. Elles ne savaient que faire dans cette situation, et voici que deux hommes se manifestèrent près d'elles en vêtements étincelants.

5. Elles furent effrayées et, comme elles inclinaient le visage vers le sol, ils leur dirent : Pourquoi cherchez-vous Le vivant parmi les morts ?

6. Il n'est pas ici car Il est réveillé. Souvenez-vous de ce qu'Il vous a dit quand Il était encore en Galilée.

7. Il disait qu'il fallait que le Fils de l'Hommes soit livré aux mains des pécheurs pour être crucifié et se relever au troisième jour.

8. Alors, elles se rappelèrent de Ses paroles.

9. Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.

10. C'étaient Marie de Magdala, Jeanne et Marie, celle de Jacques, et les autres qui disaient cela aux apôtres.

11. Pour eux, ces paroles étaient insensées et ils ne les croyaient pas.

12. Mais Pierre se leva et courut au tombeau. Il se pencha et il vit seulement les bandelettes. Il s'en alla, étonné lui aussi de ce qui était arrivé.

13. Ce même jour, deux d'entre eux se rendaient vers un village nommé Emmaüs, distant de Jérusalem de soixante stades.

14. Ils s’entretenaient de tout ce qui était arrivé.

15. Pendant qu’ils parlaient et discutaient, Jésus s’approcha et fit route avec eux.

16. Mais leurs yeux étaient dans l'incapacité de Le reconnaître.

17. Il leur dit : Quels sont ces propos que vous tenez en marchant ? Et ils s'arrêtèrent, l'air sombre.

18. L’un d’eux, nommé Cléopas, Lui répondit : Es-tu le seul qui, résidant à Jérusalem, ne sache pas ce qui y est arrivé ces jours-ci ?

19. Il leur répondit : Quoi donc ? Et ils Lui dirent : Tout ce qui concerne Jésus de Nazareth, qui était un prophète puissant en œuvres et en paroles devant Dieu et devant tout le peuple.

20. Et comment les grands-prêtres et nos chefs l’ont livré pour le condamner à mort et le crucifier.

21. Nous espérions qu'il serait le libérateur d'Israël. Mais après tout cela, c'est le troisième jour qui s'écoule depuis que ces faits se sont produits.

22. De plus, certaines femmes qui sont des nôtres nous ont étonnés. Elles se sont rendues de bon matin au tombeau.

23. N'ayant pas trouvé son corps, elles sont revenues en disant avoir vu des anges qui le disent vivant.

24. Certains d'entre nous sont allés au tombeau, et ils ont tout trouvé comme les femmes l’avaient dit. Mais lui, ils ne l’ont pas vu.

25. Alors Il leur dit : Gens sans intelligence et dont le cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes.

26. Ne fallait-il pas que le Christ souffre ainsi pour entrer dans sa gloire ?

27. Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, Il leur expliqua dans toutes les Ecritures ce qui Le concernait.

28. Comme ils s'approchaient du village où ils se rendaient, Il sembla vouloir aller plus loin.

29. Ils insistèrent en Lui disant : Reste avec nous, car le soir s'approche et le jour décline. Alors Il entra pour rester avec eux.

30. Puis, comme Il était à table avec eux, Il prit le pain et le bénit, le rompit et leur donna.

31. Alors leurs yeux s'ouvrirent et ils Le reconnurent, mais Il disparut devant eux.

32. Ils se dirent l'un à l'autre : Notre cœur ne brûlait-il pas en nous quand il nous parlait sur la route, lorsqu'il nous expliquait les Ecritures ?

33. A ce moment, ils se levèrent pour retourner à Jérusalem et trouvèrent les Onze assemblés avec les leurs.

34. Ils disaient que le Seigneur s'était réellement réveillé et avait été vu par Simon.

35. Eux racontèrent ce qui s'était passé sur la route et comment Il s'était révélé à la fraction du pain.

36. Comme ils parlaient ainsi, Il se tint parmi eux et leur dit : La paix soit parmi vous !

37. Remplis de crainte et de frayeur, ils pensaient voir un esprit.

38. Il leur dit : Pourquoi ce trouble et ces doutes qui s'élèvent de vos cœurs ?

39. Voyez mes mains et mes pieds. Oui, c'est bien moi. Touchez-moi et constatez qu'un esprit n'a ni chair, ni os, comme moi que vous avez connu.

40. En disant cela, Il leur montra Ses mains et Ses pieds.

41. Sous l'effet de la joie, ils restaient incrédules et s'étonnaient. Il leur dit : Avez-vous quelque chose à manger ici ?

42. Ils Lui présentèrent un morceau de poisson grillé.

43. Il le prit et Il le mangea devant eux.

44. Il leur dit : Voici les paroles que je vous ai données quand j'étais encore avec vous : « Il faut que tout ce qui a été écrit dans la loi de Moïse, les prophètes et les Psaumes à mon sujet s'accomplisse. »

45. Puis Il leur ouvrit l'intelligence pour comprendre les Ecritures.

46. Et Il leur dit : Voici ce qui a été écrit : « Le Christ souffrira et ressuscitera d'entre les morts le troisième jour. »

47. On proclamera en son nom la conversion et la rémission des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.

48. Vous en êtes les témoins.

49. Et moi je vous enverrai ce que mon Père a promis. Restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut.

50. Il les conduisit ensuite dehors près de Béthanie et, après avoir levé Ses mains, Il les bénit.

51. Pendant qu'Il les bénissait, Il les quitta et Il fut emporté au ciel.

52. Eux, après s'être prosternés devant Lui, retournèrent à Jérusalem remplis de joie.

53. Ils séjournaient en permanence dans le temple en bénissant Dieu.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

24.1 à 24.12 : Jésus est ressuscité
(Passages parallèles en Matthieu 28.1-19 et Marc 16.1-8 et Jean 20.1-18)

Luc 24.5 : « Pourquoi cherchez-vous Le vivant parmi les morts ? »

Jésus n'a pas de place parmi les morts : Il est ressuscité !

Sa vie est une source d'espérance pour l'humanité et les chrétiens devraient afficher une joie à la hauteur de cette espérance.

Pourtant, la plupart des édifices religieux sont austères, tristes, retraçant le chemin de croix et tout ce qui peut évoquer la mort.

La représentation du Christ mort sur la croix est elle aussi de nature à faire déprimer les plus optimistes.

Jésus n'est plus sur la croix : Il est vivant !

Qu'est-ce qui peut donc expliquer cette morosité qui règne sur les assemblées, pendant les messes, et le fait que beaucoup d'édifices se vident de leurs fidèles ?

N'est-ce pas le manque de foi ?

Face aux soucis du monde, aux craintes face à la vie, la maladie, la souffrance et la mort, Jésus apporte Sa réponse :

« Ne crains pas, crois seulement ! » (Marc 5.36)

Crois !

Crois que Jésus est bien ressuscité.

Crois qu'Il a offert Sa vie terrestre en sacrifice pour sauver notre vie céleste.

Crois que cette vie n'est qu'un passage, une sorte de test, une évaluation de l'individu que nous sommes.

Crois qu'Il t'appelle à vivre selon Ses enseignements pour le suivre éternellement.

Crois, et sois béni !

24.13 à 24.35 : Sur le chemin d'Emmaüs
Deux disciples sont partis pour le village d'Emmaüs.

Ils évoquent les évènements récents mais demeurent dans l'incompréhension.

Jésus à leurs côtés les invite à se reporter aux Ecritures :

« Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait. » (verset 27)

Beaucoup ont longtemps erré sur un "chemin d'Emmaüs".

Un jour, ils furent invités à découvrir la Bible pour en savoir plus.

Leur désir de connaître enfin la vérité les a incités à persévérer dans leur recherche et Jésus s'est révélé.

« Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent ; mais il disparut de devant eux. » (verset 31)

En ces moments inoubliables, le "nouveau chrétien" vit intensément.

« Et ils se dirent l'un à l'autre : Notre cœur ne brûlait-il pas au dedans de nous, lorsqu'il nous parlait en chemin et nous expliquait les Écritures ? » (verset 32)

Doit-on en rester là ?

Le chemin doit se poursuivre, guidé par la foi.

Mais Jésus a préconisé à Ses disciples de ne pas bouger avant d'être « revêtus de la puissance d'en haut » (verset 49).

On peut s'étonner que si peu de chrétiens se lancent dans l'aventure de l'évangélisation et que beaucoup n'osent afficher leur foi.

Mais tous n'ont pas été revêtus de la puissance d'en haut par le baptême de l'Esprit, comme ce fut le cas pour les disciples réunis lors de la Pentecôte.

Par la suite, les signes de la présence de Jésus seront peut-être moins manifestes ... tout comme Il disparut aux yeux des disciples.

Avec le temps, le doute peut s'installer : n'ai-je pas rêvé lors de ma conversion ? Lors de mon immersion dans l'Esprit ?

Que faire alors ?

Prier Jésus ... et s'immerger chaque jour dans la Bible pour transformer le feu superficiel des premiers jours en une foi ancrée en profondeur :

« Puis Il leur ouvrit l'intelligence pour comprendre les Ecritures. » (verset 45)

24.36 à 24.53 : Apparition et ascension de Jésus
Combien de temps Jésus est-il resté aux côtés des disciples entre Sa résurrection et l'ascension décrite au verset 51 ?

Le calendrier juif décompte sept semaines entières, ou cinquante jours jusqu'au lendemain du septième shabbat après la Pâque, pour aboutir à la fête de Chavouot devenue la Pentecôte pour les chrétiens (du grec pentekonta qui signifie cinquante).

L'ascension de Jésus se situe entre Pâques et la Pentecôte mais la Bible ne précise pas combien de jours Jésus est resté auprès des disciples.

C’est au IV° siècle que l’Église a fixé la date du jeudi de l’Ascension quarante jours après le dimanche de la résurrection.

C'est un chiffre symbolique qui évoque les 40 années passées dans le désert par le peuple hébreu ou les 40 jours de la tentation de Jésus au désert.

Mais à la différence de l'épreuve du désert, il s'agit ici d'une période d'allégresse vécue par les disciples avec Jésus.

Les Evangiles nous révèlent que, pendant ces journées, les disciples rencontreront Jésus plusieurs fois, au gré de rencontres qui revêtent un caractère miraculeux.

Jésus apparaît ou disparaît où Il veut et quand Il le veut.

Il n'est plus tenu par les contraintes de la condition humaine.

Jésus a revêtu Son corps de gloire et les disciples peinent à Le reconnaître s'Il n'accomplit certains gestes familiers comme la bénédiction du pain (verset 30).

On peut ainsi appréhender ce que seront les relations dans le Royaume de Dieu.

Elles ne seront plus fondées sur des rapports matériels mais sur des rapports spirituels, même si la matière subsiste.

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Luc < < < LUC 24 > > > Chapitre suivant ... > > >