EVANGILE de Jésus Christ selon LUC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 6 ~ Versets 1 à 49

Le sermon sur la montagne


Traduction Louis Segond 1910

1 Il arriva, un jour de sabbat appelé second-premier, que Jésus traversait des champs de blé. Ses disciples arrachaient des épis et les mangeaient, après les avoir froissés dans leurs mains.

2 Quelques pharisiens leur dirent : Pourquoi faites-vous ce qu'il n'est pas permis de faire pendant le sabbat ?

3 Jésus leur répondit : N'avez-vous pas lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ;

4 comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea, et en donna à ceux qui étaient avec lui, bien qu'il ne soit permis qu'aux sacrificateurs de les manger ?

5 Et il leur dit : Le Fils de l'homme est maître même du sabbat.

6 Il arriva, un autre jour de sabbat, que Jésus entra dans la synagogue, et qu'il enseignait. Il s'y trouvait un homme dont la main droite était sèche.

7 Les scribes et les pharisiens observaient Jésus, pour voir s'il ferait une guérison le jour du sabbat : c'était afin d'avoir sujet de l'accuser.

8 Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l'homme qui avait la main sèche : Lève-toi, et tiens-toi là au milieu. Il se leva, et se tint debout.

9 Et Jésus leur dit : Je vous demande s'il est permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer.

10 Alors, promenant ses regards sur eux tous, il dit à l'homme : Etends ta main. Il le fit, et sa main fut guérie.

11 Ils furent remplis de fureur, et ils se consultèrent pour savoir ce qu'ils feraient à Jésus.

12 En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu.

13 Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom d'apôtres :

14 Simon, qu'il nomma Pierre ; André, son frère ; Jacques ; Jean ; Philippe ; Barthélemy ;

15 Matthieu ; Thomas ; Jacques, fils d'Alphée ; Simon, appelé le zélote ;

16 Jude, fils de Jacques ; et Judas Iscariot, qui devint traître.

17 Il descendit avec eux, et s'arrêta sur un plateau, où se trouvaient une foule de ses disciples et une multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem, et de la contrée maritime de Tyr et de Sidon. Ils étaient venus pour l'entendre, et pour être guéris de leurs maladies.

18 Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.

19 Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui et les guérissait tous.

20 Alors Jésus, levant les yeux sur ses disciples, dit : Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !

21 Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie !

22 Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'on vous chassera, vous outragera, et qu'on rejettera votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme !

23 Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez d'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans le ciel ; car c'est ainsi que leurs pères traitaient les prophètes.

24 Mais, malheur à vous, riches, car vous avez votre consolation !

25 Malheur à vous qui êtes rassasiés, car vous aurez faim ! Malheur à vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !

26 Malheur, lorsque tous les hommes diront du bien de vous, car c'est ainsi qu'agissaient leurs pères à l'égard des faux prophètes !

27 Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,

28 bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.

29 Si quelqu'un te frappe sur une joue, présente-lui aussi l'autre. Si quelqu'un prend ton manteau, ne l'empêche pas de prendre encore ta tunique.

30 Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas ton bien à celui qui s'en empare.

31 Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux.

32 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.

33 Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi agissent de même.

34 Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on ? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs, afin de recevoir la pareille.

35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.

36 Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.

37 Ne jugez point, et vous ne serez point jugés ; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés ; absolvez, et vous serez absous.

38 Donnez, et il vous sera donné : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.

39 Il leur dit aussi cette parabole : Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ?

40 Le disciple n'est pas plus que le maître ; mais tout disciple accompli sera comme son maître.

41 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton oeil ?

42 Ou comment peux-tu dire à ton frère : "Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton oeil", toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l'oeil de ton frère.

43 Ce n'est pas un bon arbre qui porte du mauvais fruit, ni un mauvais arbre qui porte du bon fruit.

44 Car chaque arbre se connaît à son fruit. On ne cueille pas des figues sur des épines, et l'on ne vendange pas des raisins sur des ronces.

45 L'homme bon tire de bonnes choses du bon trésor de son coeur, et le méchant tire de mauvaises choses de son mauvais trésor ; car c'est de l'abondance du coeur que la bouche parle.

46 Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ?

47 Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique.

48 Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le roc. Une inondation est venue, et le torrent s'est jeté contre cette maison, sans pouvoir l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie.

49 Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s'est jeté contre elle : aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Un jour de sabbat, Il traversa des champs à moissonner. Ses disciples arrachèrent des épis et les frottèrent dans leurs mains pour en manger.

2. Quelques Pharisiens dirent : Pourquoi faites-vous ce qui n'est pas autorisé lors des sabbats ?

3. Jésus leur dit en réponse : N'avez-vous pas lu ce que fit David lorsqu'il eut faim ainsi que ceux qui étaient avec lui ?

4. Il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l'offrande, il en mangea et en donna à ceux qui étaient avec lui. Or n'est-il pas interdit d'en manger, sauf pour les prêtres ?

5. Puis Il leur dit : Le Fils de l'homme est Maître du sabbat !

6. Un autre jour de sabbat, Il entra dans la synagogue pour enseigner. Il y avait là un homme avec la main droite paralysée.

7. Les scribes et les Pharisiens épiaient si, pendant le sabbat, Il allait guérir, afin de pouvoir L'accuser.

8. Comme Il connaissait leurs pensées les plus intimes, Il dit à l'homme qui avait la main paralysée : Lève-toi et tiens-toi debout au milieu. Il se leva et se tint debout.

9. Jésus leur dit alors : Je vous demande s'il est permis de faire du bien ou du mal pendant le sabbat, de sauver une vie ou de la perdre ?

10. Puis Il les regarda tous à la ronde et Il lui dit : Etends ta main. L'homme le fit et sa main fut guérie.

11. Ils écumaient de rage et se demandaient entre eux ce qu'ils pourraient faire à Jésus.

12. En ces jours-là, Il partit dans la montagne pour prier. Il passa la nuit à prier Dieu.

13. Quand vint le jour, Il appela Ses disciples et en choisit douze qu'Il nomma apôtres :

14. Simon, qu'Il appela aussi Pierre et André son frère ; Jacques, Jean, Philippe et Barthélémy.

15. Matthieu, Thomas et Jacques, fils d'Alphée, et Simon qu'on appelait le zélote.

16. Judas, fils de Jacques, et Judas Iscarioth qui devint traître.

17. Puis Il descendit avec eux et s'arrêta sur un endroit plat parmi une foule importante de disciples et une multitude de peuples venus de toute la Judée, de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon.

18. Ils venaient pour L'écouter et être guéris de leurs maladies. Ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.

19. Tout le monde cherchait à Le toucher parce que la puissance qui émanait de Lui les guérissait tous.

20. Alors, levant les yeux vers Ses disciples, Il dit : Heureux les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous.

21. Heureux ceux qui ont faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux ceux qui pleurent maintenant, car vous rirez.

22. Heureux êtes-vous lorsque les hommes vous haïssent, quand ils vous excluent, vous outragent et écartent votre nom comme infâme à cause du Fils de l’homme.

23. Réjouissez-vous en ce jour-là et sautez de joie car votre récompense est grande dans le ciel. En effet, c'est de la même manière que vos pères traitaient les prophètes.

24. Mais vous êtes malheureux, les riches, car vous avez votre consolation.

25. Malheureux, vous qui êtes rassasiés maintenant, car vous aurez faim. Malheureux, vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez.

26. Malheureux, quand tous les hommes disent du bien de vous, car c’est ainsi qu’agissaient vos pères à l’égard des faux prophètes.

27. Mais à vous qui m'écoutez, je vous dis : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.

28. Bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.

29. A celui qui te frappe sur la joue, tends-lui l'autre, et à qui te prend le manteau, ne refuse pas la tunique.

30. Donne à quiconque te demande et à celui qui prend tes affaires, ne les redemande pas.

31. Ce que vous voulez que les hommes vous fassent, faites-le de même pour eux.

32. Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle grâce en attendre ? Les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.

33. Donc si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle grâce en attendre ? Les pécheurs aussi font de même.

34. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez en retour, quelle grâce en attendre ? Les pécheurs aussi prêtent aux pécheurs afin de recevoir l'équivalent en retour.

35. A l'inverse, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande car vous serez les fils du Très-Haut qui demeure bienveillant pour les ingrats et les méchants.

36. Soyez compatissants autant que votre Père est compatissant.

37. Ne jugez pas pour ne pas être jugés. Ne condamnez pas pour ne pas être condamnés. Acquittez et vous serez tenus quitte.

38. Donnez et il vous sera donné une bonne mesure, bien tassée et secouée, abondante, qui échoira dans votre giron. Car de la même façon que vous mesurez, on mesurera en retour pour vous.

39. Ensuite, Il leur dit une parabole : Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans un fossé ?

40. Le disciple n'est pas supérieur au maître. Car bien éduqué, chacun sera comme son maître.

41. Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil, ne la remarques-tu pas ?

42. Comment peux-tu dire à ton frère : "Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil", alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton œil. Alors tu verras clairement comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère.

43. Car il n'y a pas de bel arbre qui produise de fruit malsain, ni d'arbre malsain qui porte de beaux fruits.

44. Car chaque arbre se reconnaît à son fruit. On ne récolte pas de figues sur des épines, et l’on ne vendange pas le raisin sur les ronces.

45. L’homme bon produit de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant produit de mauvaises choses de son mauvais trésor. Car la bouche exprime ce qui déborde du cœur.

46. Pourquoi donc m'appelez-vous : "Seigneur, Seigneur", et ne faites-vous pas ce que je dis ?

47. Je vais vous montrer à qui ressemble tout homme venant à moi, qui écoute mes paroles, et les met en pratique.

48. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison. Il a creusé en profondeur pour poser les fondations sur le roc. Quand la crue est venue, le torrent s'est rué sur cette maison sans pouvoir l'ébranler parce qu'elle était bien bâtie.

49. Mais celui qui écoute et ne met pas en pratique est semblable à un homme qui bâtit une maison sur le sol sans fondations. Le torrent s'est rué dessus et elle s'est écroulée aussitôt. Ce fut une grande ruine pour cette maison.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

6.1 à 6.11 : Jésus et le sabbat
(Passages parallèles en Matthieu 12.1-14 et Marc 2.23-28 ; Marc 3.1-6)
6.12 à 6.16 : Jésus choisit les Douze
(Passages parallèles en Matthieu 10.1-4 et Marc 3.13-19)
6.17 à 6.19 : Jésus guérit la foule
(Passages parallèles en Matthieu 4.24-25 et Marc 3.7-11)
6.20 à 6.26 : Les béatitudes
(Passage parallèle en Matthieu 5.1-12)

Dans le "sermon sur la montagne" selon Matthieu (5.3-12), neuf bénédictions sont prononcées dans le cadre du passage connu sous le nom de "béatitudes".

Avec Luc, nous retrouvons la moitié d'entre elles. Mais aux quatre bénédictions retenues par Luc (Heureux ...) s'ajoutent autant de "Malheureux".

Il faut noter que l'expression grecque souvent traduite par "malheur à vous" ou "malheureux êtes-vous" est en fait une interjection qui équivaut à "Hélas !".

Ceci relève plus d'une lamentation que d'une condamnation ou malédiction.

Cet équilibre dans le témoignage de Luc reflète l'état du monde, l'injustice qui existait il y a 2 000 ans dans la société antique ... et qui s'est accrue de nos jours.

Que pense Jésus de l'attitude actuelle des "pays riches" face au "reste du monde" ?

Ne devrions-nous pas plutôt parler des "restes du monde" ... ?

Car à ce "reste", nous laissons les "restes", les miettes de notre développement économique fondé depuis des siècles sur l'exploitation de ces peuples et territoires.

Ils ont même ramassé les miettes de notre foi pour les faire pousser dans des circonstances difficiles, voire périlleuses. Des millions de chrétiens sont persécutés en Asie ou en Afrique tout en persévérant dans la foi !

Le confort matériel croissant s'accompagne bien souvent d'une décroissance spirituelle.

Il y a 2 000 ans, Jésus s'est adressé dans un premier temps au peuple d'Israël.

Confronté au manque de foi, Il s'est ensuite tourné vers les païens, après avoir rencontré une femme prête à ramasser les "miettes" du pain de vie que les enfants d'Israël dédaignaient.

C'est la femme cananéenne ...

« Seigneur, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants. » (Marc 7.28)

C'est ce même pain de vie que les occidentaux méprisent de nos jours, négligeant d'écouter la Parole de Dieu.

Ils n'écoutent que les voix d'une société de surconsommation, se moquant de ceux qui persistent à vouloir proclamer l'Evangile.

Aussi ... « Heureux êtes-vous chaque fois que l’on vous insulte et persécute, que l’on dit toute méchanceté à votre encontre en mentant à cause de moi. » (Matthieu 5.11)

6.27 à 6.36 : Aimer ses ennemis
(Passage parallèle en Matthieu 5.39-48)

Beaucoup s'étonnent que des gens apparemment ingrats et perfides réussissent aussi bien.

Certains s'interrogent : "Mais que fait Dieu ?"

Il est patient, et même bienveillant envers les méchants (verset 35). Aussi Jésus nous invite à nous comporter de même.

Le temps du jugement viendra ... mais nous vivons encore le temps de la grâce !

6.37 à 6.42 : La générosité
(Passages parallèles en Matthieu 7.1-12 & 15.14 & 10.24-25)
6.43 à 6.49 : Le vrai disciple
(Passages parallèles en Matthieu 12.33-37 & 7.16-21)

C'est à ce qu'il produit que l'on reconnaît le cœur d'un homme.

« L’homme bon produit de bonnes choses du bon trésor de son cœur, et le méchant produit de mauvaises choses de son mauvais trésor. Car la bouche exprime ce qui déborde du cœur. » (verset 45)

Mais tout n'est pas si simple pour l'œil humain ...

Certaines paroles, certains comportements ambigüs peuvent sembler pleins d'amour et d'attention envers les personnes. Et il faut avoir du discernement pour détecter des effets induits qui se révèlent parfois pervers.

La parabole sur "l'arbre et le fruit" se retrouve en Matthieu à propos des faux prophètes.

« Gardez-vous des faux prophètes, lesquels viennent à vous en vêtements de brebis, mais ce sont des loups ravisseurs au dedans. Vous les reconnaîtrez d'après leurs fruits. Recueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?» (Matthieu 7.15-16)

Combien de communautés ont accueilli en leur sein d'apparents bienfaiteurs qui semblaient profondément inspirés par l'Esprit Saint.

Ils s'autoproclament parfois "prophètes", abreuvant l'assemblée de leurs paroles :

"Le Seigneur m'a donné cette parole ..."

Ces enseignements s'appuient en apparence sur la Bible, mais leur résultat est bien souvent inexistant ... où contre-productif.

Ils peuvent semer le trouble et la discordre au sein de la communauté.

« Les œuvres de la chair sont bien connues. Ce sont sont la fornication, l’impureté, la débauche, l’idolâtrie, la sorcellerie, les rivalités, la discorde, la jalousie, la colère, les disputes, les divisions, les factions ... » (Galates 5.19-20)

En aucun cas ils ne produisent le véritable fruit de l'Esprit :

« Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi ... » (Galates 5.22)

Le ver est entré dans le fruit.

Il ne partira pas sans laisser de traces ...

Un jour, si la communauté ne s'est pas effondrée, rongée de l'intérieur, il s'en ira ... semer le trouble ailleurs.

Aussi, que chacun examine ce qu'il produit en soi et autour de soi pour savoir qui le guide !

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Luc < < < LUC 6 > > > Chapitre suivant ... > > >