EVANGILE de Jésus Christ selon MARC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 11 ~ Versets 1 à 33

Jésus entre à Jérusalem


Traduction Louis Segond 1910

1 Lorsqu'ils approchèrent de Jérusalem, et qu'ils furent près de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples,

2 en leur disant : Allez au village qui est devant vous ; dès que vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est encore assis ; détachez-le, et amenez-le.

3 Si quelqu'un vous dit : "Pourquoi faites-vous cela ?" répondez : "Le Seigneur en a besoin". Et à l'instant il le laissera venir ici.

4 Les disciples, étant allés, trouvèrent l'ânon attaché dehors près d'une porte, au contour du chemin, et ils le détachèrent.

5 Quelques-uns de ceux qui étaient là leur dirent : Que faites-vous ? pourquoi détachez-vous cet ânon ?

6 Ils répondirent comme Jésus l'avait dit. Et on les laissa aller.

7 Ils amenèrent à Jésus l'ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et Jésus s'assit dessus.

8 Beaucoup de gens étendirent leurs vêtements sur le chemin, et d'autres des branches qu'ils coupèrent dans les champs.

9 Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

10 Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père ! Hosanna dans les lieux très hauts !

11 Jésus entra à Jérusalem, dans le temple. Quand il eut tout considéré, comme il était déjà tard, il s'en alla à Béthanie avec les douze.

12 Le lendemain, après qu'ils furent sortis de Béthanie, Jésus eut faim.

13 Apercevant de loin un figuier qui avait des feuilles, il alla voir s'il y trouverait quelque chose ; et, s'en étant approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues.

14 Prenant alors la parole, il lui dit : Que jamais personne ne mange de ton fruit ! Et ses disciples l'entendirent.

15 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ;

16 et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple.

17 Et il enseignait et disait : N'est-il pas écrit : « Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations » ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.

18 Les principaux sacrificateurs et les scribes, l'ayant entendu, cherchèrent les moyens de le faire périr ; car ils le craignaient, parce que toute la foule était frappée de sa doctrine.

19 Quand le soir fut venu, Jésus sortit de la ville.

20 Le matin, en passant, les disciples virent le figuier séché jusqu'aux racines.

21 Pierre, se rappelant ce qui s'était passé, dit à Jésus : Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit a séché.

22 Jésus prit la parole, et leur dit : Ayez foi en Dieu.

23 Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : "Ote-toi de là et jette-toi dans la mer", et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir.

24 C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

25 Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses.

26 Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

27 Ils se rendirent de nouveau à Jérusalem, et, pendant que Jésus se promenait dans le temple, les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens, vinrent à lui,

28 et lui dirent : Par quelle autorité fais-tu ces choses, et qui t'a donné l'autorité de les faire ?

29 Jésus leur répondit : Je vous adresserai aussi une question ; répondez-moi, et je vous dirai par quelle autorité je fais ces choses.

30 Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes ? Répondez-moi.

31 Mais ils raisonnèrent ainsi entre eux : Si nous répondons : "Du ciel", il dira : "Pourquoi donc n'avez-vous pas cru en lui ?"

32 Et si nous répondons : "Des hommes..." Ils craignaient le peuple, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.

33 Alors ils répondirent à Jésus : Nous ne savons. Et Jésus leur dit : Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais ces choses.

Nouvelle traduction de la Bible

1. En approchant de Jérusalem, du côté de Bethphagé et Béthanie, près du Mont des Oliviers, Il envoya deux de Ses disciples.

2. Il leur dit : Allez au village, face à vous. Aussitôt entré, vous trouverez un ânon attaché sur lequel personne ne s'est jamais assis. Déliez-le et amenez-le.

3. Et si quelqu'un vous demande : "Pourquoi faites-vous ceci" ? Répondez : "Le Seigneur en a besoin et aussitôt après il le renverra."

4. Ils s'en allèrent, trouvèrent l'ânon attaché près d'une porte, dehors dans la rue, et ils le détachèrent.

5. Des gens qui se tenaient là leur dirent : Que faites-vous à détacher l'ânon ?

6. Ils leur répondirent ce que Jésus avait dit et ils les laissèrent.

7. Ils amenèrent l'ânon à Jésus, posèrent sur lui leurs vêtements, et Il s'assit dessus.

8. Nombreux sont ceux qui étalaient leurs vêtements sur le chemin, d'autres avaient coupé des feuillages dans les champs.

9. Ceux qui les précédaient comme ceux qui suivaient criaient : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

10. Béni soit le règne qui vient, celui de notre père David ! Hosanna dans les lieux célestes !

11. Il entra dans Jérusalem, dans le temple. Il regarda tout autour, mais l'heure étant tardive Il se rendit à Béthanie avec les douze.

12. En quittant Béthanie le lendemain, Il eut faim.

13. Il vit de loin un figuier qui portait des feuilles. Il s'approcha pour voir s'Il trouvait quelque fruit dessus. Après l'avoir examiné, Il ne trouva rien, sinon des feuilles, car ce n'était pas l'époque des figues.

14. Il prit la parole et lui dit : Que jamais plus personne ne mange de ton fruit ! Les disciples l'entendirent.

15. Ils arrivèrent à Jérusalem et Jésus, entré dans le temple, commença par expulser ceux qui vendaient et achetaient dans le temple. Il renversa les tables des changeurs et les sièges des vendeurs de colombes.

16. Il ne laissait personne transporter d'objet en traversant le temple.

17. Il les enseigna en disant : N’est-il pas écrit : « Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? » Mais vous, vous en avez fait une caverne de brigands.

18. Les grands-prêtres et les scribes qui L’avaient entendu, cherchaient comment Le faire périr. Mais ils Le craignaient, car toute la foule était frappée par Son enseignement.

19. Quand le soir arriva, ils sortirent de la ville.

20. Le matin, en passant, ils virent le figuier desséché jusqu’aux racines.

21. Pierre, quand il s'en souvint, Lui dit : Rabbi, regarde, le figuier que tu as maudit est desséché.

22. Jésus prit la parole, et leur répondit : Ayez foi en Dieu !

23. A vrai dire, celui qui dira à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, cela lui sera accordé.

24. Aussi je vous dis que tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé !

25. Quand vous êtes debout en prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez ! Ainsi votre Père céleste vous pardonnera aussi vos fautes.

26. [passage n'apparaissant pas dans les manuscrits les plus anciens]

27. Ils se rendirent de nouveau à Jérusalem. Pendant que Jésus marchait dans le temple, les grands-prêtres, les scribes et les anciens s'approchèrent de Lui.

28. Ils Lui dirent : Par quelle autorité fais-tu cela ? Ou qui t’a donné autorité pour le faire ?

29. Alors Jésus leur dit : Je vous poserai une seule question. Répondez-moi, et je vous dirai de quelle autorité je fais cela.

30. Le baptême de Jean venait-il du ciel, ou des hommes ? Répondez-moi.

31. Ils raisonnèrent entre eux en ces termes : Si nous répondons : "Du ciel", il dira : "Pourquoi donc n’avez-vous pas cru en lui ?"

32. Mais si nous disons : "Des hommes ..." Ils craignaient la foule, car tous tenaient réellement Jean pour un prophète.

33. Alors ils répondirent à Jésus : Nous ne savons pas. Et Jésus leur dit : Moi non plus, je ne vous dirai pas par quelle autorité je fais cela.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

11.1 à 11.11 : Jésus entre à Jérusalem
(Passages parallèles en Matthieu 21.1-11 et Luc 19.28-40 et Jean 12.12-16)
11.12 à 11.14 : Le figuier sans fruit
(Passages parallèles en Matthieu 21.18-22)
11.15 à 11.19 : Les marchands du temple
(Passages parallèles en Matthieu 21.12-17 et Luc 19.45-48 et Jean 2.13-16)

Face aux marchands du temple, Jésus exprime la colère et la justice de Dieu.

Il les expulse du temple, les chasse en dehors, tout comme il expulsait les démons qui s'étaient emparés des hommes et des femmes qu'Il rencontraient. Sa colère peut surprendre.

Pardonner aux hommes et aux femmes de ce monde avec compassion et patience, c'est le propre du Dieu d'amour qui exprime ainsi Sa grâce ("hessed" en hébreu).

Mais quand le péché devient une institution, quand il contamine le cœur de la cité, la justice divine s'annonce ("din" en hébreu). C'est ainsi que furent détruites Sodome et Gomorrhe.

Hessed et Din forment les deux dimensions complémentaires de JHVH - Elohim, l'Eternel Dieu.

Ce temple dont les juifs pouvaient être fiers, près duquel des païens venaient chercher Dieu, était devenu un lieu de honte. Rien d'étonnant qu'il ait été détruit quarante ans plus tard, vers l'an 70, par les troupes romaines comme Jésus l'avait annoncé ...

« En sortant du Temple, un de Ses disciples Lui dit : "Maître, regarde, quelles pierres, quelles constructions !" Alors Jésus lui dit : "Tu vois ces grandes constructions ? Il ne restera ici sûrement aucune pierre sur pierre qui ne soit détruite." » (Marc 13.1-2)

Les hommes et les femmes de ce monde ne viendront plus à Jérusalem chercher Dieu, ni nulle part ailleurs !

C'est pourquoi Jésus répondit à la femme Samaritaine : « Crois-moi, femme, l'heure vient où vous n'adorerez le Père ni sur cette montagne, ni à Jérusalem. » (Jean 4.21)

Car c'est désormais à l'intérieur d'eux-mêmes que les croyants, « pierres vivantes », peuvent trouver Dieu par la présence de l'Esprit Saint :

« Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous le tenez de Dieu, et que vous n'êtes pas à vous-mêmes ? » (1 Corinthiens 6.19)

11.20 à 11.26 : La puissance de la foi
La foi est-elle aveugle ? Ou bien permet-elle plutôt de voir sans avoir besoin des yeux ? De voir ce que d'autres ne voient pas ...

« La foi est la garantie des biens que l'on espère, la démonstration des réalités invisibles. » (Hébreux 11.1)

Mais où s'accomplissent ces "réalités" ... si on ne les voit pas ? Dans les cieux ... une sorte de monde parallèle ? Dans nos cœurs, invisibles à tous ... sauf aux yeux du Seigneur ?

« A vrai dire, celui qui dira à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, cela lui sera accordé. » (verset 23)

Jésus a voulu illustrer ainsi, par une allégorie, la puissance potentielle de la foi de Dieu, de celle qui permet d'accomplir des miracles, de soulever les montagnes, de provoquer le Déluge ou de créer l'Univers.

Il est accessoire que cela s'accomplisse immédiatement car ce qui compte, c'est de croire :

« Croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé ! » (verset 24) Une telle foi est-elle encore à la portée des croyants ?

Oui ... par les dons de l'Esprit Saint : dons de guérison et opérations de miracles relèvent de la foi de Dieu en tant que puissance. Cette foi qui est tout autant un des neuf dons de l'Esprit (1 Corinthiens 12.9) que l'une des neuf manifestations du fruit de l'Esprit (Galates 5.22).

11.27 à 11.33 : D'où vient l'autorité de Jésus ?
(Passages parallèles en Matthieu 21.23-27 et Luc 20.1-8)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Marc < < < MARC 11 > > > Chapitre suivant ... > > >