EVANGILE de Jésus Christ selon MARC

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 13 ~ Versets 1 à 36

Discours eschatologique de Jésus


Traduction Louis Segond 1910

1 Lorsque Jésus sortit du temple, un de ses disciples lui dit : Maître, regarde quelles pierres, et quelles constructions !

2 Jésus lui répondit : Vois-tu ces grandes constructions ? Il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée.

3 Il s'assit sur la montagne des oliviers, en face du temple. Et Pierre, Jacques, Jean et André lui firent en particulier cette question :

4 Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et à quel signe connaîtra-t-on que toutes ces choses vont s'accomplir ?

5 Jésus se mit alors à leur dire : Prenez garde que personne ne vous séduise.

6 Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : "C'est moi". Et ils séduiront beaucoup de gens.

7 Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne soyez pas troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.

8 Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs.

9 Prenez garde à vous-mêmes. On vous livrera aux tribunaux, et vous serez battus de verges dans les synagogues ; vous comparaîtrez devant des gouverneurs et devant des rois, à cause de moi, pour leur servir de témoignage.

10 Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations.

11 Quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d'avance de ce que vous aurez à dire, mais dites ce qui vous sera donné à l'heure même ; car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit-Saint.

12 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

13 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.

14 Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être - que celui qui lit fasse attention - alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ;

15 que celui qui sera sur le toit ne descende pas et n'entre pas pour prendre quelque chose dans sa maison ;

16 et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.

17 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !

18 Priez pour que ces choses n'arrivent pas en hiver.

19 Car la détresse, en ces jours, sera telle qu'il n'y en a point eu de semblable depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais.

20 Et, si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé ; mais il les a abrégés, à cause des élus qu'il a choisis.

21 Si quelqu'un vous dit alors : "Le Christ est ici", ou : "Il est là", ne le croyez pas.

22 Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront des prodiges et des miracles pour séduire les élus, s'il était possible.

23 Soyez sur vos gardes : je vous ai tout annoncé d'avance.

24 Mais dans ces jours, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière,

25 les étoiles tomberont du ciel, et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.

26 Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire.

27 Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.

28 Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l'été est proche.

29 De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le Fils de l'homme est proche, à la porte.

30 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive.

31 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

32 Pour ce qui est du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

33 Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra.

34 Il en sera comme d'un homme qui, partant pour un voyage, laisse sa maison, remet l'autorité à ses serviteurs, indique à chacun sa tâche, et ordonne au portier de veiller.

35 Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le maître de la maison, ou le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant du coq, ou le matin ;

36 craignez qu'il ne vous trouve endormis, à son arrivée soudaine.

37 Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez.

Nouvelle traduction de la Bible

1. En sortant du Temple, un de Ses disciples Lui dit : Maître, regarde, quelles pierres, quelles constructions !

2. Alors Jésus lui dit : Tu vois ces grandes constructions ? Il ne restera ici aucune pierre sur pierre qui ne soit détruite.

3. Il s'assit sur le mont des Oliviers, face au Temple. Pierre, Jacques, Jean et André, à l'écart, L'interrogèrent :

4. Dis-nous quand cela arrivera et quel sera le signe de l'achèvement final ?

5. Jésus leur dit alors : Prenez garde que personne ne vous égare.

6. Beaucoup viendront en mon nom, disant : "C’est moi". Et ils égareront beaucoup de gens.

7. Quand vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres, ne soyez pas terrifiés. Il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin.

8. En effet, on se dressera nation contre nation, et royaume contre royaume. Il y aura des séismes en divers lieux, il y aura des famines. C'est le commencement des douleurs de l'enfantement.

9. Prenez garde à vous-mêmes. Ils vous livreront aux tribunaux, et vous serez maltraités dans les synagogues. Vous comparaîtrez devant des gouverneurs et des rois, à cause de moi. Ce sera un témoignage pour eux.

10. Car il faut d'abord que l'Evangile soit proclamé à toutes les nations.

11. Quand ils vous emmèneront pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d’avance de ce que vous direz. Mais dites ce qui vous sera donné à cette heure là. Car ce n’est pas vous qui parlerez, mais l’Esprit Saint.

12. Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant. Les enfants se dresseront contre leurs parents et les mettront à mort.

13. Vous serez haïs de tous à cause de mon nom. Mais celui qui tiendra bon jusqu’à la fin sera sauvé.

14. Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation se tenir là où elle ne doit pas être - que le lecteur comprenne - que ceux de Judée fuient vers les montagnes.

15. Que celui qui se trouve sur la terrasse ne descende, ou entre pour prendre quelque chose dans sa maison.

16. Celui qui est au champ, qu'il ne retourne pas en arrière prendre son vêtement.

17. Quel malheur pour celles qui seront enceintes ou qui allaiteront ces jours-là !

18. Priez pour que cela n'arrive pas en hiver.

19. Car en ces jours, il y aura une telle détresse qu'il n'y en a pas eu de semblable depuis le commencement de la création que Dieu fit jusqu'à maintenant. Et cela ne se reproduira plus.

20. Et si le Seigneur n'abrégeait ces jours, aucune chair ne serait sauvée. Mais à cause de ceux qu'il a élus, il a abrégé ces jours.

21. Alors, si quelqu'un vous dit : "Vois, le Christ est par ici ! Vois, c'est par là !" Ne le croyez pas.

22. En effet, de faux christs et de faux prophètes se lèveront et feront des signes et des prodiges afin d'égarer, si possible, les élus.

23. Prenez garde à vous, je vous ai prévenus de tout.

24. En ces jours-là, après ce temps de détresse, le soleil s'obscurcira et la lune n'aura plus son éclat.

25. Les étoiles tomberont du ciel et les puissances célestes seront ébranlées.

26. Alors on verra le Fils de l'homme venir dans des nuées, avec beaucoup de puissance et de gloire.

27. Puis il enverra les anges, et il rassemblera ses élus des quatre vents, depuis l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.

28. Souvenez-vous de la parabole du figuier : quand ses branches deviennent tendres et que poussent les feuilles, vous savez que l'été est proche.

29. De même, vous aussi, quand vous verrez cela arriver, sachez qu'il sera proche, à vos portes.

30. A vrai dire, cette génération ne passera pas que tout cela n'arrive.

31. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas.

32. Au sujet du jour ou de l'heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.

33. Prenez garde, restez éveillés, car vous ne savez pas quand le moment viendra.

34. C'est comme un homme parti en voyage, il laisse sa maison après avoir remis l’autorité à ses serviteurs, son travail à chacun, et commandé au portier de veiller.

35. Veillez donc, car vous ne savez quand viendra le Seigneur de la maison : le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin.

36. Craignez qu’il vienne soudain et vous trouve endormis.

37. Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez !

Commentaires et annotations

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

13.1 à 13.4 : Discours sur le mont des Oliviers
(Passages parallèles en Matthieu 24.1-3 et Luc 21.5-7)
13.5 à 13.13 : Faire face aux épreuves
(Passages parallèles en Matthieu 10.17-22 & 24.4-14 et Luc 12.11-12 & 21.8-19)

Combien de fois sommes-nous tentés, face à une situation délicate, de préparer nos arguments, d'anticiper nos réponses aux attaques de l'adversaire ?

Combien de fois nous trouvons-nous désarmés quand la confrontation ne se déroule pas comme prévu ?

Que de temps perdu à inventer des parades, à imaginer des dialogues qui ne se produiront jamais.

Face à l'adversité, Jésus recommande de laisser parler l'Esprit Saint (verset 11). Songeons à Etienne face à la mort :

« Rempli de l'Esprit Saint, il fixa ses regards vers le ciel. Il vit la gloire de Dieu et Jésus se tenant à la droite de Dieu. » (Actes 7.55)

Il venait de s'exprimer longuement devant ses accusateurs sans la moindre hésitation tout en sachant que son discours se terminerait par une condamnation.

Songeons à Moïse, qui n'osait pas parler, et auquel Dieu a dit :

« Va donc, je serai avec ta bouche, et je t'enseignerai ce que tu auras à dire. » (Exode 4.12)

Face aux épreuves, Jésus recommande : « Ayez foi en Dieu ! » (Marc 11.22)

13.14 à 13.23 : La grande tribulation
(Passages parallèles en Matthieu 24.15-25 et Luc 17.21 & 21.20-24)

Le verset 14 anonce la venue de "l'abomination de la désolation" ou de "l'abominable dévastateur" dont parlait le prophète Daniel (9.27 ; 11.31 & 12.11).

De tels évènements ont frappé Jérusalem au temps de Daniel avec Antiochos IV Epiphane qui profana le temple de Jérusalem. Suivant une même inspiration, le temple fut détruit et les juifs persécutés en l'an 70 après Jésus Christ.

Ce sont à la fois ces évènements qui sont évoqués dans les prophéties comme autant de préfigurations de ce qui doit advenir, et la tribulation finale qui est plus particulièrement développée dans le livre de l'Apocalypse.

Ainsi, il faut éviter d'avoir une approche ciblée des prophéties en s'efforçant de les faire cadrer exclusivement avec tel ou tel évènement historique.

Car certains évènements peuvent se reproduire, comme autant d'avertissements donnés à l'humanité, avant que s'accomplisse la prophétie dans son intégralité.

13.24 à 13.27 : L'avènement du Fils de l'homme
(Passages parallèles en Matthieu 24.29-31 et Luc 21.25-28)
13.28 à 13.32 : L'enseignement du figuier
(Passages parallèles en Matthieu 24.32-36 et Luc 21.29-33)

La lecture du verset 31 met en parallèle deux mondes distincts :

- d'une part, le monde matériel dans lequel nous vivons, avec sa relativité, ses limites et son terme annoncé : il ne saurait être infini !

- d'autre part, l'univers spirituel de la Parole qui est infinie, éternelle.

Le premier verset de la Genèse nous annonce la création de l'univers matériel, du ciel et de la terre, de cet espace fini qui nous enveloppe : « Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. »

Le premier verset de l'Evangile selon Jean nous annonce qu'il y a un commencement immatériel avant le commencement matériel : « Au commencement était la Parole ... »

La "Parole", celle qui créa le ciel, la terre et l'univers, est infinie : elle ne s'effacera pas !

La Parole n'a pas été créée, Elle était au commencement, Elle est le commencement de toutes choses, Elle était avant le commencement des cieux et de la terre.

13.33 à 13.37 : Rester vigilant
(Passages parallèles en Matthieu 24.42 & 25.13-15 et Luc 12.36-38 & 19.12-13)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Marc < < < MARC 13 > > > Chapitre suivant ... > > >