EVANGILE de Jésus Christ selon MATTHIEU

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 10 ~ Versets 1 à 42

Les douze apôtres et les disciples


Traduction Louis Segond 1910

1 Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité.

2 Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon appelé Pierre, et André, son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère ;

3 Philippe, et Barthélemy ; Thomas, et Matthieu, le publicain ; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;

4 Simon le Cananite, et Judas l’Iscariot, celui qui livra Jésus.

5 Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes : N’allez pas vers les païens, et n’entrez pas dans les villes des Samaritains ;

6 allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.

7 Allez, prêchez, et dites : Le royaume des cieux est proche.

8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

9 Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures ;

10 ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton ; car l’ouvrier mérite sa nourriture.

11 Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s’il s’y trouve quelque homme digne de vous recevoir ; et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez.

12 En entrant dans la maison, saluez-la ;

13 et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle ; mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous.

14 Lorsqu’on ne vous recevra pas et qu’on n’écoutera pas vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville et secouez la poussière de vos pieds.

15 Je vous le dis en vérité : au jour du jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins rigoureusement que cette ville-là.

16 Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes.

17 Mettez-vous en garde contre les hommes ; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues ;

18 vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois, pour servir de témoignage à eux et aux païens.

19 Mais, quand on vous livrera, ne vous inquiétez ni de la manière dont vous parlerez ni de ce que vous direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même ;

20 car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

21 Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant ; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

22 Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom ; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

23 Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. Je vous le dis en vérité, vous n’aurez pas achevé de parcourir les villes d’Israël que le Fils de l’homme sera venu.

24 Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur.

25 Il suffit au disciple d’être traité comme son maître, et au serviteur comme son seigneur. S’ils ont appelé le maître de la maison Béelzébul, à combien plus forte raison appelleront-ils ainsi les gens de sa maison !

26 Ne les craignez donc point ; car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu.

27 Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en plein jour ; et ce qui vous est dit à l’oreille, prêchez-le sur les toits.

28 Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne.

29 Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou ? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

30 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés.

31 Ne craignez donc point : vous valez plus que beaucoup de passereaux.

32 C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux ;

33 mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.

34 Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.

35 Car je suis venu mettre la division entre l’homme et son père, entre la fille et sa mère, entre la belle-fille et sa belle-mère ;

36 et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

37 Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ;

38 celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi.

39 Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

40 Celui qui vous reçoit me reçoit, et celui qui me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé.

41 Celui qui reçoit un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et celui qui reçoit un juste en qualité de juste recevra une récompense de juste.

42 Et quiconque donnera seulement un verre d’eau froide à l’un de ces petits parce qu’il est mon disciple, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Il appela auprès de Lui les douze disciples. Il leur donna le pouvoir d'expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.

2. Les noms des douze apôtres sont : en premier, Simon, appelé Pierre, et André son frère ; Jacques le fils de Zébédée et Jean son frère ;

3. Philippe et Bartholomée, Thomas et Matthieu, le collecteur d'impôts ; Jacques le fils d'Alphée et Thadée ;

4. Simon le cananéen et Judas l'Iscariote, celui qui Le livra.

5. Jésus envoya les douze en leur prescrivant : Eloignez-vous du chemin des païens, et n’entrez pas dans une ville de Samaritains.

6. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.

7. Allez, proclamez ces paroles : "Le Royaume des cieux s'est approché !"

8. Guérissez les malades, réveillez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

9. Ne possédez ni or, ni argent, ni sou de bronze dans vos ceintures.

10. Ne prenez pas de besace pour la route, ni deux tuniques, ou sandales, ou bâton. Car l’ouvrier est digne d'être nourri.

11. Dans quelque ville ou village où vous entrez, enquérez-vous sur qui est digne et restez-y jusqu'à votre départ.

12. En entrant dans la maison, saluez-la.

13. Et, si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Mais si elle n’en est pas digne, que votre paix vous soit retournée.

14. Si on ne vous accueille pas, ou n’écoute pas vos paroles, en sortant de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds.

15. Ma foi, je vous le dis : le jour du jugement sera plus tolérable pour le pays de Sodome et de Gomorrhe que pour cette ville-là.

16. Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc avisés comme les serpents et ingénus comme les colombes.

17. Gardez-vous des hommes, car ils vous livreront aux sanhédrins et ils vous flagelleront dans leurs synagogues.

18. Vous serez menés, à cause de moi, devant des gouverneurs et devant des rois pour leur délivrer un témoignage, à eux et aux païens.

19. Quand ils vous livreront, ne vous inquiétez pas de savoir comment parler ou que dire : en effet, ce que vous aurez à dire vous sera donné à l’heure même.

20. Car ce n’est pas vous qui parlerez mais l’Esprit de votre Père qui parlera en vous.

21. Un frère en livrera un autre à la mort et un père un enfant, et les enfants se dresseront contre leurs parents et les mettront à mort.

22. Ainsi, vous serez haïs de tous à cause de mon nom, mais celui qui restera ferme jusqu’à la fin, celui-ci sera sauvé.

23. Quand ils vous persécuteront dans telle ville, fuyez vers une autre. Ma foi, je vous le dis, vous n'aurez pas fini de parcourir toutes les villes d’Israël avant la venue du Fils de l’homme.

24. Un disciple n'est pas au-dessus de son maître ni un esclave au-dessus de son seigneur.

25. Il suffit au disciple qu'il devienne comme son maître et à l'esclave comme son seigneur. Ils appellent le maître de maison Beelzeboul, à plus forte raison le diront-ils des gens de sa maison.

26. Ne les craignez donc pas. Car il n'est rien de voilé qui ne sera dévoilé , ou de caché qui ne sera connu.

27. Ce que je vous dis dans l'obscurité, dites-le dans la lumière. Ce que vous recevez dans l'oreille, proclamez-le sur les terrasses.

28. Et n'ayez aucune crainte de ceux qui tuent le corps mais ne peuvent tuer l'âme. Mais craignez plutôt Celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne.

29. Est-ce que deux moineaux ne sont pas vendus pour un sou ? Et pas l'un d'eux ne tombera à terre sans la volonté de votre Père.

30. De même, tous les cheveux de votre tête ont été comptés.

31. Soyez donc sans crainte, vous valez mieux qu'une multitude de moineaux !

32. Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, je me déclarerai moi aussi pour lui devant mon Père céleste.

33. Mais quiconque me renie devant les hommes, je le renie aussi devant mon Père céleste.

34. Ne pensez pas que je sois venu répandre la paix sur la terre ; je ne suis pas venu répandre la paix, mais le glaive.

35. En effet, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, et la belle-fille de sa belle-mère.

36. Et l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison.

37. Qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi.

38. Et qui ne prend pas sa croix et ne suit pas derrière moi, n’est pas digne de moi.

39. Qui trouve sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la trouvera.

40. Qui vous accueille m'accueille, et celui qui m'accueille, accueille Celui qui m'a envoyé.

41. Qui accueille un prophète en qualité de prophète recevra une récompense de prophète, et qui accueille un juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste.

42. Et quiconque donne à un seul de ces petits une coupe d'eau fraîche en sa qualité de disciple, ma foi, je vous le dis, il ne risque pas de perdre sa récompense.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

10.1 à 10.15 : Mission des douze apôtres
(Passages parallèles en Marc 3.13-19 et Marc 6.7-11 ; Luc 6.12-16 ; Luc 9.1-5 et Luc 10.1-12)

Lorsque Jésus a envoyé ses apôtres, puis les autres disciples, annoncer la "Bonne Nouvelle", il leur a recommandé de présenter le message de l'Evangile dans chaque ville, dans chaque maison, en annonçant (Matthieu 10.7) :

« Le Royaume des cieux s'est approché ! »

Mais pour ceux qui ne les recevraient pas, Jésus préconisait de repartir en disant (Luc 10.11) :

« Même la poussière de votre ville collée à nos pieds, nous l'essuyons pour vous la laisser. Pourtant, sachez que le Royaume de Dieu s'est approché. »

"Secouer la poussière", c'était en principe un signe de rupture.

Ceci symbolise le fait d'avoir apporté un message de paix et d'amour, de ne pas avoir été entendu, et d'être contraint de s'en aller en n'emportant pas même un grain de poussière.

La grâce ainsi offerte aux hommes dans le nom de Jésus repart se poser en d'autres lieux.

Pour celui qui n'a pas su voir, écouter et croire lorsque "le Royaume de Dieu" s'est approché de lui, y aura t-il une autre occasion ?

Il y a bientôt 2 000 ans, le Royaume des cieux s'est approché de la maison d’Israël avec Jésus et ses disciples. Puis Il s'est tourné vers le monde entier.

Les uns l'ont accueilli, les autres l'ont ignoré. C'est le principe du libre arbitre.

10.16 à 10.33 : Les persécutions à venir
(Passages parallèles en Marc 8.38 et Marc 13.9-13 ; Luc 9.26 ; Luc 12.2-12 et 21.12-19)

Face aux persécutions à venir, Jésus invite Ses disciples à s'en remettre à l'Esprit Saint. Il parlera pour eux.

Combien s'en remettent ainsi à l'Esprit Saint dans la vie de tous les jours ?

Combien d'hésitations avant de prendre la parole ? Combien de renoncements ?

Sans compter le temps passé, le temps perdu à élaborer un discours intérieur, à préparer les réponses à des questions qui ne seront jamais posées.

Manque de confiance en soi ? Peur de l'autre ? Comment vaincre la timidité ?

« Moïse dit à l'Éternel : Ah ! Seigneur, je ne suis pas un homme qui ait la parole facile, et ce n'est ni d'hier ni d'avant-hier, ni même depuis que tu parles à ton serviteur ; car j'ai la bouche et la langue embarrassées. » (Exode 4.10)

Voici un des plus grands missionnaires de Dieu. Etait-il timide ou bègue ? Son humilité était-elle excessive ?

L'Eternel lui répondit : « Va donc, je serai avec ta bouche, et je t'enseignerai ce que tu auras à dire. » (Exode 4.12)

Puis, pour vaincre ses réticences, Dieu décide de lui adjoindre son frère Aaron qui parlait facilement.

Pour témoigner de l'Evangile, la promesse faite à Moïse a été amplifiée par Jésus qui annonce : « ce n’est pas vous qui parlerez mais l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. » (Matthieu 10.20)

Mieux qu'un frère !

Il ne s'agit pas d'avoir confiance en soi ... mais en Dieu.

10.34 à 10.36 : Le glaive et la paix
(Passage parallèle en Luc 12.51-53)

Certaines affirmations de Jésus peuvent sembler déconcertantes : pourquoi le glaive ?

Le passage parallèle de Luc n'utilise pas ce terme mais celui de "division". En fait, l'instrument tranchant auquel Matthieu fait référence symbolise la division qui touchera les familles.

Les familles seront coupées en deux, entre ceux qui suivront Jésus et ceux qui s'y opposent.

10.37 à 10.39 : Suivre Jésus
(Passages parallèles en Marc 8.34-35 ; Luc 9.23-24 et Luc 14.26-27)

Suivre Jésus implique un engagement public. Cela ne se limite pas à la vie privée.

De nos jours, dans les pays "libres", chacun peut faire état de son attachement, de sa foi en Jésus Christ ... mais peu en parlent publiquement.

Au nom d'une laïcité qui a dérivé en intolérance spirituelle, les chrétiens sont devenus honteux face à la religion officielle : le matérialisme.

Peur du ridicule ? Mais si l'on cache sa foi, si l'on renie Jésus, nous reconnaîtra t-il face au juge supprême ?

« Quiconque me renie devant les hommes, je le renie aussi devant mon Père céleste. » (Matthieu 10.33)

Le reniement fait obstacle à la fonction d'intercesseur que Jésus exerce auprès du Père. Ne vaut-il pas mieux proclamer sa foi comme Job :

« Dès à présent : j'ai un témoin au ciel, Oui, j'ai dans les lieux élevés, quelqu'un qui témoigne pour moi. » (Job 16.19)

10.40 à 10.42 : Accueillir Jésus
(Passages parallèles en Marc 9.37 et 9.41 ; Luc 9.48 et Luc 10.16 ; Jean 13.20)

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Matthieu < < < MATTHIEU 10 > > > Chapitre suivant ... > > >