EVANGILE de Jésus Christ selon MATTHIEU

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 5 ~ Versets 1 à 48

Le sermon sur la montagne


Traduction Louis Segond 1910

1 Voyant la foule, Jésus monta sur la montagne ; et, après qu’il se fut assis, ses disciples s’approchèrent de lui.

2 Puis, ayant ouvert la bouche, il les enseigna, et dit:

3 Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux !

4 Heureux les affligés, car ils seront consolés !

5 Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre!

6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

7 Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde !

8 Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu !

9 Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !

10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !

11 Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

12 Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux ; car c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous.

13 Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ;

15 et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison.

16 Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

19 Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

21 Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges.

22 Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère : Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira : Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.

23 Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,

24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.

25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.

26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.

27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère.

28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

29 Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

30 Et si ta main droite est pour toi une occasion de chute, coupe-la et jette-la loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier n’aille pas dans la géhenne.

31 Il a été dit : Que celui qui répudie sa femme lui donne une lettre de divorce.

32 Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.

33 Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras point, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de ce que tu as déclaré par serment.

34 Mais moi, je vous dis de ne jurer aucunement, ni par le ciel, parce que c’est le trône de Dieu ;

35 ni par la terre, parce que c’est son marchepied ; ni par Jérusalem, parce que c’est la ville du grand roi.

36 Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux rendre blanc ou noir un seul cheveu.

37 Que votre parole soit oui, oui, non, non ; ce qu’on y ajoute vient du malin.

38 Vous avez appris qu’il a été dit : œil pour œil, et dent pour dent.

39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.

40 Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

41 Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.

42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.

43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, [bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent,] et priez pour ceux [qui vous maltraitent et] qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ?

47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ?

48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Voyant les foules, Il monta dans la montagne et s'assit. Ses disciples s'approchèrent de Lui.

2. Prenant la parole, Il les enseignait.

3. Heureux les pauvres par l'esprit, car le Royaume des cieux est à eux.

4. Heureux les affligés, car ils seront consolés.

5. Heureux les doux, car ils hériteront la terre.

6. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

7. Heureux les miséricordieux, car ils auront miséricorde.

8. Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu.

9. Heureux ceux qui font la paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

10. Heureux les persécutés à cause de la justice, car le Royaume des cieux est à eux.

11. Heureux êtes-vous chaque fois que l’on vous insulte et persécute, que l’on dit toute méchanceté à votre encontre en mentant à cause de moi.

12. Réjouissez-vous et jubilez, car votre récompense est grande dans les cieux. De même, en effet, ils persécutèrent les prophètes avant vous.

13. Vous êtes le sel de la terre. Si le sel devient fade, par quoi sera-t-il salé ? Il ne vaut plus rien, sinon être jeté dehors et piétiné par les hommes.

14. Vous êtes la lumière du monde. Une ville située en haut d'une montagne ne peut être cachée.

15. On n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau mais sur le chandelier, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.

16. Que brille ainsi votre lumière devant les hommes de sorte qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père dans les cieux.

17. Ne croyez pas que je sois venu détruire la loi ou les prophètes. Je ne suis pas venu détruire, mais accomplir.

18. En vérité, je vous le dis : avant que ne passent le ciel et la terre, pas un seul iota ou un seul tiret de la loi ne disparaîtra, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

19. Donc, celui qui viole un seul des plus petits commandements, et enseigne aux hommes à le faire, sera appelé le plus petit dans le Royaume des cieux. Celui qui les pratique et les enseigne, celui-là sera appelé grand dans le Royaume des cieux.

20. En effet, je vous dis que si votre justice ne surpasse celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux.

21. Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : « Tu ne tueras point ». Celui qui tue sera passible du tribunal.

22. Mais moi je vous dis que quiconque est en colère contre son frère sera passible du tribunal ; celui qui dit à son frère : "Sot !" sera passible du Sanhédrin ; et celui qui lui dit : "Fou !" sera passible de la géhenne du feu.

23. Donc, si tu présentes ton offrande à l’autel, et là tu te rappelles que ton frère a quelque chose contre toi :

24. Laisse là ton offrande devant l’autel et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; et en revenant présente ton offrande.

25. Mets-toi vite d'accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, le juge à son subordonné, et que tu ne sois jeté en prison.

26. Ma foi, je te le dis : n'espère pas sortir de là avant d'avoir payé le dernier quart de sou.

27. Vous avez entendu qu’il a été dit : « Tu ne commettras pas d’adultère. »

28. Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

29. Si ton œil droit est une cause de scandale, arrache-le et jette-le loin de toi. Il est en effet préférable pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne.

30. Et si ta main droite est une cause de scandale, coupe-la et jette-la loin de toi. Il est en effet préférable pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne s’en aille dans la géhenne.

31. Il a été dit : « Que celui qui renvoie sa femme lui donne un billet de divorce. »

32. Mais moi je vous dis que quiconque renvoie sa femme, excepté pour cause d'union illégale, la rend coupable d'adultère, et celui qui épouse une femme répudiée, est adultère.

33. Vous avez entendu dire aussi aux anciens : « Tu ne violeras pas ton serment, mais tu tiendras tes serments envers le Seigneur. »

34. Mais moi je vous dis de ne pas jurer du tout. Ni par le ciel car c'est le trône de Dieu,

35. ni par la terre car c'est son marchepied, ni par Jérusalem car c'est la ville du grand Roi.

36. Ne jure pas non plus par ta tête car tu ne peux rendre un seul cheveux blanc ou noir.

37. Que votre parole soit "Oui, oui" ; "Non, non" ; le surplus de parole vient du Mauvais.

38. Vous avez entendu qu’il a été dit : « Oeil pour oeil, et dent pour dent. »

39. Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Quant à celui qui te frappe sur la joue droite, tourne l'autre aussi vers lui.

40. A celui qui veut te traîner en justice et prendre ta tunique, laisse-lui aussi le manteau.

41. A qui te requerra pour un mille, fais-en deux avec lui.

42. Donne à qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter auprès de toi.

43. Vous avez entendu qu’il a été dit : « Tu aimeras ton prochain », et tu haïras ton ennemi.

44. Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent.

45. Ainsi vous deviendrez fils de votre Père qui est aux cieux, parce qu'Il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et Il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les taxateurs ne font-ils pas de même ?

47. Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’exceptionnel ? Les païens ne font-ils pas de même ?

48. Vous serez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Passages parallèles et commentaires

5.1 à 5.12 : Les béatitudes
(Passage parallèle en Luc 6.20 à 6.26)

De retour en Galilée, Jésus commence Son ministère. Le "Sermon sur la montagne" correspond aux chapitres 5 à 7 de l'Evangile selon Matthieu.

La première partie fut appelée "Béatitudes" car neuf versets commencent par "Heureux ...", soit "beati" en latin.

Comparé au texte parallèle que l'on trouve en Luc 6, le texte de Matthieu se révèle beaucoup plus riche et exhaltant. En effet, Luc emploie seulement trois fois le terme grec "makarioi", c'est-à-dire "heureux".

Le prophète Esaïe, sept siècles auparavant, annonçait par une vision allégorique ce que seraient les enseignements de Jésus Christ :

« Qu'ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie la paix ! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, Qui publie le salut ! De celui qui dit à Sion : ton Dieu règne ! » (Esaïe 52.7).

Qu'ils sont beaux ces enseignements ... à en rester béat d'admiration !

5.13 à 5.16 : Sel de la terre et lumière du monde
(Passages parallèles en Marc 9.50 et Marc 4.21-22 ; Luc 14.34-35 ; Luc 8.16-17 et Luc 11.33-36)
5.17 à 5.20 : Jésus et la loi
(Passages parallèles en Luc 24.44 et Romains 8.3-4)
5.21 à 5.26 : La colère et la réconciliation
(Passages parallèles en Marc 11.25 et Luc 12.58-59)

Dans Son enseignement sur la colère, Jésus invite au pardon, afin de sortir au plus vite de cet état d'esprit malsain.

Les sujets de colère non pardonnés vont s'enfouir au fond de l'âme, comme un dépôt saumâtre d'amertume sur lequel s'ajouteront d'autres couches.

Périodiquement, des relents d'amertume remonteront à la surface, exprimant cette souffrance enfouie qui aspire vers le bas, au fond d'un trou dont on n'arrive pas à sortir.

Les raisins de la colère, avec leur amertume, seront ainsi consommés "jusqu'au dernier quart de sou".

Pendant ce temps, celui qui fut à l'origine de cette colère s'en moque probablement et vit dans la plus totale indifférence à cet égard.

L'apôtre Paul recommandait de ne pas s'endormir sur sa colère : « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable. » (Ephésiens 4.26-27)

Car la nuit est propice aux agressions de l'ennemi !

5.27 à 5.32 : Adultère et répudiation
(Passages parallèles en Matthieu 18.8-9 et Matthieu 19.3-11 ; Marc 9.43-48 et Marc 10.2-12 ; Luc 16.18)

Lorsque Jésus aborde le thème de l'adultère, ou plus précisément de la tentation pouvant conduire à l'adultère, Il insiste non pas sur l'acte mais sur ce qui peut conduire au péché.

D'ordinaire, ce sont les actes qui sont jugés et rarement les intentions. Pourtant, il n'y a qu'un pas à franchir pour le passage à l'acte. Jésus met en garde : il ne faut pas se laisser piéger par les pulsions !

Le désir n'est pas l'Amour, sentiment altruiste, mais la recherche d'une satisfaction personnelle. Mieux vaut prévenir que guérir ... c'est un principe de précaution.

« Celui qui ferme les yeux pour se livrer à des pensées perverses, Celui qui se mord les lèvres, a déjà consommé le mal. » (Proverbes 16.30)

Lorsque la tentation frappe à la porte, il est plus facile de l'arrêter dès le début en refusant de lui ouvrir plutôt que de laisser entrer l'adversaire qui pourra ainsi mieux séduire par de multiples artifices. Le tentateur n'est pas en manque de moyens et il sait attendre le moment propice ...

« L’œil de l’adultère épie le crépuscule ; Personne ne me verra, dit-il, Et il met un voile sur sa figure. » (Job 24.15)

Personne ne me verra ... mais Dieu peut tout voir !

5.33 à 5.37 Le serment
(Passages parallèles en Matthieu 12.36 et Matthieu 23.16-22 ; Jacques 5.12)
5.38 à 5.48 Aimer ses ennemis
(Passages parallèles en Luc 6.27-36 et Romains 12.17-21)

La Bible ne préconise jamais de haïr son ennemi !

Le Livre du Lévitique (19.18) préconise déjà : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

La haine de l'ennemi ne vient pas d'une Parole de Dieu mais de l'interprétation que les hommes ont pu en faire. Peu avant, il est écrit : « Tu ne haïras point ton frère dans ton cœur ... » (Lévitique 19.17)

Une interprétation déformée de ces versets peut conduire à tolérer la haine envers celui qui n'est pas notre frère, notre prochain ... ou qui ne serait pas de notre peuple.

Ainsi, lorsqu'il commente le mot "prochain", dans le cadre de l'application de la Loi, le Talmud spécifie souvent qu'il s'agit de l'israélite et non des païens, ennemis potentiels face auxquels le peuple élu était la plupart du temps en position d'assiégé.

Jésus est venu pour changer un tel état d'esprit qui n'est pas conforme à la volonté de Dieu.

Pour le Seigneur, tout homme est le prochain de l'autre, et l'amour ne saurait avoir de frontières !

La parabole du bon Samaritain relatée dans l'Evangile selon Luc illustre bien cette abolition des frontières entre les hommes.

Aussi Jésus recommande : « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent. » (Matthieu 5.44)


[Verset 5.44 : certains passages n'apparaissent pas dans les manuscrits les plus anciens]

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Matthieu < < < MATTHIEU 5 > > > Chapitre suivant ... > > >