PREMIERE EPITRE AUX THESSALONICIENS

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 5 ~ Versets 1 à 28

Prier sans cesse


Traduction Louis Segond 1910

1 Pour ce qui est des temps et des moments, vous n'avez pas besoin, frères, qu'on vous en écrive.

2 Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.

3 Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point.

4 Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ;

5 vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres.

6 Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres.

7 Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent s'enivrent la nuit.

8 Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut.

9 Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,

10 qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui.

11 C'est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites.

12 Nous vous prions, frères, d'avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent.

13 Ayez pour eux beaucoup d'affection, à cause de leur oeuvre. Soyez en paix entre vous.

14 Nous vous en prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous.

15 Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal ; mais poursuivez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous.

16 Soyez toujours joyeux.

17 Priez sans cesse.

18 Rendez grâces en toutes choses, car c'est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ.

19 N'éteignez pas l'Esprit.

20 Ne méprisez pas les prophéties.

21 Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ;

22 abstenez-vous de toute espèce de mal.

23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !

24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera.

25 Frères, priez pour nous.

26 Saluez tous les frères par un saint baiser.

27 Je vous en conjure par le Seigneur, que cette lettre soit lue à tous les frères.

28 Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous !

Nouvelle traduction de la Bible

1. Quant aux temps et aux moments, frères, vous n'avez pas besoin qu'on vous écrive à ce sujet.

2. Car vous savez parfaitement que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.

3. Quand ils diront : "Paix et sécurité !", alors la ruine fondra sur eux comme les douleurs sur la femme enceinte. Ils ne pourront y échapper.

4. Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour vous surprenne comme un voleur.

5. Vous êtes tous en effet des fils de la lumière, fils du jour. Nous ne sommes ni de la nuit, ni des ténèbres.

6. Donc, ne dormons pas comme les autres, mais restons vigilants et soyons sobres.

7. Car les dormeurs dorment la nuit, et les ivrognes s'ennivrent la nuit.

8. Nous qui sommes du jour, soyons sobres, revêtus de la cuirasse de la foi et de l'amour, avec pour casque : l'espérance du salut !

9. En effet, Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais pour l'obtention du salut par notre Seigneur Jésus Christ.

10. Il est mort pour nous, afin que, veillant ou dormant, nous vivions ensemble avec Lui.

11. C'est pourquoi, réconfortez-vous les uns les autres et édifiez-vous réciproquement, comme vous le faites déjà.

12. Nous vous demandons en outre, frères, d’avoir de la reconnaissance pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur et vous avertissent.

13. Ayez pour eux beaucoup d’estime, à cause de leur ouvrage. Vivez en paix entre vous.

14. Nous vous exhortons, frères, à reprendre ceux qui vivent dans le dérèglement. Encouragez les timides, soutenez les faibles, soyez patients envers tous.

15. Veillez afin que personne ne rende à autrui le mal pour le mal, mais recherchez toujours le bien entre vous et envers tous.

16. Soyez toujours joyeux.

17. Priez sans cesse.

18. Rendez grâce en toute circonstance, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ.

19. N’éteignez pas l’Esprit.

20. Ne méprisez pas les prophéties.

21. Examinez tout et retenez ce qui est bon.

22. Tenez-vous à l'écart de toute espèce de mal.

23. Le Dieu de la paix en personne puisse-t-Il vous sanctifier totalement, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, puisse demeurer irréprochable pour l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ.

24. Il est fidèle, Celui qui vous a appelé : c'est Lui qui accomplira !

25. Frères, priez aussi pour nous.

26. Saluez tous les frères d'un saint baiser.

27. Je vous conjure par le Seigneur de faire lire cette lettre à tous les frères.

28. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

5.1 à 5.28 : Prier sans cesse
Comment prier sans cesse ? Qu'est-ce que la prière ?

Voici quelques définitions qui peuvent nous éclairer.

"La prière est un acte et parfois une attitude, ayant pour but de communiquer avec Dieu."

"La prière est le regard intérieur de l'âme dirigé vers Dieu par la foi et l'amour."

"La prière est un acte de communication plutôt qu'un rituel."

Pour beaucoup, la prière est une succession de paroles, à haute ou basse voix, et l'on pourrait croire que plus ça dure, plus c'est efficace.

Mais Jésus a dit :

« En priant, ne rabâchez pas comme les païens. En effet, ils pensent qu'ils seront exaucés par un excès de paroles.

Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. » (Matthieu 6.7-8)

Ainsi, lorsque nos prières nous sont destinées, soyons brefs, Notre Père sait de quoi nous avons besoin !

Qu'en est-il de celles qui visent à intercéder en faveur d'autrui ... et qui devraient être beaucoup plus fréquentes.

N'est-ce pas là qu'il faut envisager de prier sans cesse ?

Non par de "vaines paroles", mais par une attitude permanente de compassion qui va se manifester, dans la vie courante, par des manifestations d'amour envers son prochain.

Quelles sont les prières auxquelles Dieu prend plaisir ?

Pour le savoir, ne devons-nous pas faire un parallèle avec le jeûne, qui dans bien des cas, comme la prière, est un rituel religieux sans autres significations ?

En lisant le verset suivant, ne pouvons-nous pas remplacer le mot "jeûne" par celui de "prière" ?

« Voici le jeûne auquel (la prière à laquelle) je prends plaisir : Détache les chaînes de la méchanceté, Dénoue les liens de la servitude, Renvoie libres les opprimés, Et que l’on rompe toute espèce de joug ;

Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable. » (Esaïe 58.6-7)

Comment résumer un tel "jeûne" ou une telle "prière" ?

Par cette simple recommandation que l'on trouve sept fois dans la Bible :

Tu aimeras ton prochain comme toi-même !

< < < Retour à l'accueil < < < 1ère épître aux Thessaloniciens < < < 1THESSALONICIENS 5 > > > Chapitre suivant ... > > >