EPITRE AUX GALATES

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 5 ~ Versets 1 à 26

La chair et l'Esprit


Traduction Louis Segond 1910

1 C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.

2 Voici, moi Paul, je vous dis que, si vous vous faites circoncire, Christ ne vous servira de rien.

3 Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire, qu'il est tenu de pratiquer la loi tout entière.

4 Vous êtes séparés de Christ, vous tous qui cherchez la justification dans la loi ; vous êtes déchus de la grâce.

5 Pour nous, c'est de la foi que nous attendons, par l'Esprit, l'espérance de la justice.

6 Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.

7 Vous couriez bien : qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité ?

8 Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle.

9 Un peu de levain fait lever toute la pâte.

10 J'ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu'il soit, en portera la peine.

11 Pour moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté ? Le scandale de la croix a donc disparu !

12 Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous !

13 Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres.

14 Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

15 Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.

16 Je dis donc : Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.

17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

18 Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.

19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,

20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,

21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.

22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité,

23 la douceur, la tempérance ; la loi n'est pas contre ces choses.

24 Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

25 Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.

26 Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Le Christ nous a libérés pour la vraie liberté. Donc, tenez bon, et ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l'esclavage.

2. Moi, Paul, voici ce que je vous dis : si vous vous faites circoncire, le Christ ne vous aura servi à rien !

3. Car je répète à tout homme qui se fait circoncire qu'il est obligé d'appliquer toute la loi.

4. Vous qui cherchez à être justifiés par la loi, vous avez rompu avec Christ, vous avez été déchus de la grâce.

5. Car nous, par l'Esprit, nous plaçons dans la foi l'espérance de la justice.

6. En effet, en Jésus Christ, la circoncision ou l'incirconcision n'ont aucune valeur, mais la foi mise en œuvre par l'amour.

7. Vous étiez bien partis ! Qui vous a empêchés d'obéir à la vérité ?

8. Cette mauvaise influence ne vient pas de Celui qui vous appelle.

9. Un peu de levain fait lever toute la pâte.

10. Moi, j'ai confiance dans le Seigneur : pour vous il n'y aura pas d'autre position. Celui qui jette le trouble parmi vous en subira la condamnation, quel qu'il soit !

11. Quant à moi, frère, si je prêchais encore la circoncision, pourquoi serais-je encore persécuté ?

12. Que ceux qui vous troublent puissent en arriver à se castrer !

13. Car vous, frères, vous avez été appelés à la liberté. Seulement, ne faites pas de cette liberté une occasion de vivre selon la chair, mais rendez-vous, par amour, serviteurs les uns des autres.

14. En effet, toute la loi est accomplie en une seule parole, qui est : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Lévitique 19.18 ; Matthieu 19.19 & 22.39 ; Marc 12.31 ; Luc 10.27 ; Romains 13.9)

15. Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde de ne pas vous détruire les uns par les autres.

16. Aussi, je dis : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez plus les désirs de la chair.

17. Car les convoitises de la chair vont à l'encontre de l’Esprit, et l’Esprit va à l'encontre de la chair. L'un et l'autre s'opposent, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez.

18. Mais si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes plus sous la loi.

19. Les œuvres de la chair sont bien connues. Ce sont la fornication, l’impureté, la débauche,

20. l’idolâtrie, la sorcellerie, les rivalités, la discorde, la jalousie, la colère, les disputes, les divisions, les factions,

21. l’envie, les beuveries, les orgies et autres choses semblables. A ce sujet, je vous préviens, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront pas du Royaume de Dieu.

22. Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi,

23. la douceur, la maîtrise de soi, et la loi n’est pas contre de telles choses.

24. Ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

25. Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi par l'Esprit.

26. Ne soyons pas vaniteux : pas de provocations réciproques, pas d'envies les uns envers les autres.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

5.1 à 5.12 : Persévérer dans la foi
Les observations formulées à l'encontre des Galates reflètent la situation de bon nombre d'hommes et de femmes qui ont contoyé la foi sans parvenir à se l'approprier.

La parabole du semeur racontée par Jésus (Matthieu 13.1-23 ; Marc 4.1-20 ; Luc 8.4-15) définit quatre niveaux d'approche de la foi.

Dans les trois premiers cas (le grain tombé sur le chemin ; celui qui ne parvient pas à prendre racine et celui qui pousse submergé par les épines), l'adversaire, c'est-à-dire le Diable, parvient à enrayer la croissance de la foi par ses manœuvres.

Le seul qui pousse et donne du fruit c'est le quatrième qui est tombé dans la bonne terre.

Qu'est-ce que la bonne terre ? N'est-ce pas nos relations ?

Si nous continuons de partager nos vies sous l'emprise de mauvaises influences, comme le souligne Paul au verset 7, il faut s'attendre à être submergé par les épines.

Il ne s'agit pas de se couper du monde, mais pour affronter le monde, il est indispensable de se ressourcer régulièrement dans la bonne terre, c'est-à-dire dans la foi par l'étude de la parole de Dieu.

5.13 à 5.26 : La chair et l'Esprit
Nous vivons un combat permanent.

D'un côté, l'homme livré à lui-même, parfois qualifié "homme naturel", soumis aux tentations de la chair, c'est-à-dire sous la dépendance du monde matériel.

De l'autre, l'homme animé par l'Esprit Saint, aspirant à découvrir, connaître et accomplir les volontés de Celui-ci, en conformité avec le monde spirituel.

Paul a évoqué par ailleurs cette problématique en ces termes :

« Car je sais que ce qui est bon n’habite pas en moi, dans ma chair, puisque vouloir le bien est à ma portée, mais non le pouvoir de le faire. Ainsi, je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui l'accomplis, mais le péché qui habite en moi. » (Romains 7.18-20)

Ce combat s'inscrit dans le cadre d'une Création fondée sur une dynamique duelle, avec pour composants élémentaires le spirituel et le matériel.

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. » (Genèse 1.1)

La Bible nous enseigne que c'est dans ce contexte que le péché est entré dans l'homme, sous l'influence de Satan.

Confronté à cet antagonisme, l'homme est en permanence à la croisée des chemins.

Poussé ou attiré dans deux directions différentes, il peut choisir l'une ou l'autre, mais il ne pourra vivre en paix à la fois en l'une et en l'autre.

Essayez-donc, un pied sur un support s'éloignant à droite, l'autre jambe sur un autre support tirant à gauche ... et vous devinez le résultat : l'écartèlement puis ... la chute !

Il faut choisir son camp : choisir non pas ce que nous voulons faire ... mais avec qui nous voulons le faire. Qui sera notre Maître : Jésus ou Satan ?

< < < Retour à l'accueil < < < Epître aux Galates < < < GALATES 5 > > > Chapitre suivant ... > > >