EVANGILE de Jésus Christ selon JEAN

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 20 ~ Versets 1 à 31

Résurrection de Jésus Christ


Traduction Louis Segond 1910

1 Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur ; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.

2 Elle courut vers Simon Pierre et vers l'autre disciple que Jésus aimait, et leur dit : Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l'ont mis.

3 Pierre et l'autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre.

4 Ils couraient tous deux ensemble. Mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre ;

5 s'étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n'entra pas.

6 Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre ; il vit les bandes qui étaient à terre,

7 et le linge qu'on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.

8 Alors l'autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut.

9 Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l'Ecriture, Jésus devait ressusciter des morts.

10 Et les disciples s'en retournèrent chez eux.

11 Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre ;

12 et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l'un à la tête, l'autre aux pieds.

13 Ils lui dirent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur répondit : Parce qu'ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l'ont mis.

14 En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout ; mais elle ne savait pas que c'était Jésus.

15 Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle, pensant que c'était le jardinier, lui dit : Seigneur, si c'est toi qui l'as emporté, dis-moi où tu l'as mis, et je le prendrai.

16 Jésus lui dit : Marie ! Elle se retourna, et lui dit en hébreu : Rabbouni ! c'est-à-dire, Maître !

17 Jésus lui dit : Ne me touche pas ; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu.

18 Marie de Magdala alla annoncer aux disciples qu'elle avait vu le Seigneur, et qu'il lui avait dit ces choses.

19 Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu'ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d'eux, et leur dit : La paix soit avec vous !

20 Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.

21 Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.

22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit.

23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

24 Thomas, appelé Didyme, l'un des douze, n'était pas avec eux lorsque Jésus vint.

25 Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit : Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.

26 Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d'eux, et dit : La paix soit avec vous !

27 Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains ; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.

28 Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu.

29 Jésus lui dit : Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru !

30 Jésus a fait encore, en présence de ses disciples, beaucoup d'autres miracles, qui ne sont pas écrits dans ce livre.

31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu'en croyant vous ayez la vie en son nom.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Le premier jour de la semaine, dans la pénombre, Marie de Magdala venue de bon matin au tombeau vit la pierre enlevée du tombeau.

2. Elle courut alors voir Simon Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, pour leur dire : Ils ont enlevé le Seigneur du tombeau et nous ne savons pas où ils l'ont mis.

3. Pierre et l'autre disciple sortirent pour se rendre au tombeau.

4. Tous deux couraient ensemble mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau.

5. En se penchant, il vit les bandelettes posées là. Cependant, il n'entra pas.

6. Simon Pierre, qui le suivait, arriva à son tour et entra dans le tombeau. Il regarda les bandelettes posées là.

7. Le suaire, qui était sur Sa tête, n'était pas posé avec les bandelettes mais avait été roulé à part, dans un autre endroit.

8. A ce moment, l'autre disciple qui était arrivé le premier au tombeau entra à son tour. Il vit et il crut.

9. Car ils n'avaient pas encore compris l'Ecriture selon laquelle il fallait qu'Il se relève d'entre les morts.

10. Les disciples s'en retournèrent donc chez eux.

11. Marie se tenait dehors près du tombeau. Elle pleurait. Tout en pleurant, elle se pencha vers le tombeau.

12. Elle aperçut deux anges vêtus de blanc, assis, l'un à la tête et l'autre aux pieds de l'endroit où était posé le corps de Jésus.

13. Ils lui demandèrent : Femme, pourquoi pleures-tu ? Elle leur dit : Ils ont enlevé mon Seigneur et je ne sais où ils l'ont déposé.

14. Cela dit, elle se retourna vers l'arrière et vit Jésus qui était debout, mais elle ne savait pas que c'était Jésus.

15. Jésus lui dit : Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? Elle pensa que c'était le jardinier et Lui dit : Seigneur, si c'est toi qui l'as enlevé, dis-moi où tu l'as déposé afin que je le reprenne.

16. Jésus lui dit : Marie ! Elle se tourna et Lui dit en hébreu : Rabbouni ! Ce qui signifie Maître.

17. Jésus lui dit : Ne me touche pas car je ne suis pas encore monté jusqu'au Père. Mais va voir mes frères et dis-leur que je monte vers mon Père, qui est votre Père, mon Dieu et votre Dieu.

18. Marie de Magdala s'en alla annoncer aux disciples : J'ai vu le Seigneur, et ce qu'Il lui avait dit.

19. Ce soir-là, c'était le premier jour de la semaine. Les portes du lieu où se tenaient les disciples avaient été fermées par crainte des Juifs. Jésus vint, Il se tint au milieu d'eux et leur dit : Soyez en paix !

20. Après avoir dit cela, Il leur montra Ses mains et Son côté. Les disciples furent remplis de joie d'avoir vu le Seigneur.

21. Jésus leur dit ensuite : Soyez en paix ! Comme le Père m'a envoyé, je vous envoie.

22. Après ces paroles, Il souffla sur eux et leur dit : Recevez l'Esprit Saint.

23. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

24. Thomas, un des douze, surnommé Didyme, n'était pas avec eux quand Jésus apparu.

25. Les autres disciples lui dirent donc : Nous avons vu le Seigneur. Il leur répondit : Si je ne vois pas la marque des clous dans ses mains afin de mettre mon doigt dans la marque des clous, si je ne place pas ma main dans son côté, je ne croirai pas.

26. Huit jours plus tard, Ses disciples étaient de nouveau à l'intérieur et Thomas avec eux. Jésus vint alors que les portes étaient fermées. Il se tint au milieu et dit : Soyez en paix !

27. Puis Il dit à Thomas: Mets ton doigt ici et regarde mes mains. Avance ta main et place la sur mon côté. Ne sois pas incrédule, mais crois !

28. Thomas Lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu.

29. Jésus lui dit : Parce que tu m'as vu, tu as cru ? Heureux ceux qui ont cru sans avoir vu !

30. Jésus accomplit bon nombre d'autres signes devant Ses disciples, lesquels n'ont pas été écrits dans ce livre.

31. Ceux-ci ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et afin que, en croyant, vous ayez la vie en Son nom.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

20.1 à 20.10 : Jésus est ressuscité
(Passages parallèles en Matthieu 28.1-10 et Marc 16.1-8 et Luc 24.1-12)
20.11 à 20.18 : Jésus se révèle à Marie
(Passage parallèle en Marc 16.9-11)

Selon Marc, Jésus s'est manifesté en premier à Marie de Magdala.

L'Evangile selon Jean ne précise pas s'il s'agit de Marie de Magdala ou Marie de Béthanie, que certains d'ailleurs considèrent comme une même personne. Mais ceci est secondaire.

Il faut par contre souligner le fait que Marie ne reconnaît pas Jésus lorsqu'elle Le voit (versets 14 & 15). Mais elle le reconnaît lorsqu'elle L'entend prononcer son nom (verset 16).

Ceci atteste de l'importance de la Parole par rapport à toutes formes de représentations physiques condamnées dans la Bible comme autant de manifestations idolâtres.

« Ainsi la foi vient de ce que l'on écoute en écoutant la parole du Christ. » (Romains 10.17)

20.19 à 20.23 : Jésus se révèle aux disciples
(Passages parallèles en Matthieu 28.16-20 et Marc 16.14-18 et Luc 24.36-49)

Les chrétiens sont-ils tous conscients de la responsabilité que Jésus a confiée aux disciples en les invitant à pardonner (verset 23) ?

Sont-ils conscients de cette puissance du pardon, de cette faculté de remettre les péchés, permettant ainsi aux bénéficiaires de cette grâce partielle de ne pas être jugés ultérieurement pour ceux-ci ?

Il ne s'agit pas de la Grâce divine portant sur l'ensemble de la vie d'un individu mais des offenses individuelles qui ont pu nous atteindre.

Les chrétiens qui prient "Notre Père" doivent être conscients de ce qu'ils récitent quand ils disent :

« Et remets nos dettes comme nous avons remis à nos débiteurs. » (Matthieu 6.12)

Remettre une dette, c'est l'effacer de la liste de ce dont nous sommes redevables.

Nous serons pardonnés comme nous aurons su pardonner ... ou bien nous serons jugés comme nous avons si bien su juger les autres, faute d'avoir respecté les prescriptions de Jésus :

« En effet, vous serez jugés du jugement par lequel vous jugez, et vous serez mesurés de la mesure par laquelle vous avez mesuré. » (Matthieu 7.2)

C'est une réaction en chaîne : le pardon génère le pardon et le jugement entraîne le jugement ...

« Heureux les miséricordieux, car ils auront miséricorde ! » (Matthieu 5.7)

La "miséricorde", cette bonté qui incite à l'indulgence et au pardon, est le premier don du Saint Esprit offert par Jésus selon Jean 20.22-23 :

« Après ces paroles, Il souffla sur eux et leur dit :

Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »

C'est une "délégation de fonction" que Jésus a confiée aux premiers disciples et à l'ensemble des croyants qui reçoivent le Saint Esprit dans leur cœur.

Le chrétien qui pardonne est ainsi associé, pendant sa vie terrestre, à l'œuvre de Dieu, seul juge souverain, avant d'être associé au jugement dernier.

« Ne savez-vous donc pas que les saints jugeront le monde ? » (1 Corinthiens 6.2)

Jésus nous transmet la faculté de pardonner, car Il ne souhaite pas s'entourer d'assesseurs impitoyables pour régner sur le monde et le juger au moment venu.

« Et je vis des trônes. Ceux qui reçurent le pouvoir de juger y siégèrent ... » (Apocalypse 20.04)

20.24 à 20.29 : L'incrédulité de Thomas
20.30 à 20.31 : Le dessein de l'Evangile selon Jean

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Jean < < < JEAN 20 > > > Chapitre suivant ... > > >

Visiteurs du site : Evangile.xyz