<

EVANGILE de Jésus Christ selon MATTHIEU

Le Nouveau Testament commenté

Chapitre 24 ~ Versets 1 à 51

L'avènement du Seigneur


Traduction Louis Segond 1910

1 Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple, ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions.

2 Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.

3 Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?

4 Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.

5 Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens.

6 Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.

7 Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

8 Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.

9 Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

10 Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.

11 Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens.

12 Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.

13 Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

14 Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

15 C’est pourquoi, lorsque vous verrez l’abomination de la désolation, dont a parlé le prophète Daniel, établie en lieu saint, que celui qui lit fasse attention.

16 alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes ;

17 que celui qui sera sur le toit ne descende pas pour prendre ce qui est dans sa maison ;

18 et que celui qui sera dans les champs ne retourne pas en arrière pour prendre son manteau.

19 Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là !

20 Priez pour que votre fuite n’arrive pas en hiver, ni un jour de sabbat.

21 Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.

22 Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés.

23 Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas.

24 Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.

25 Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.

26 Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.

27 Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.

28 En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.

29 Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées.

30 Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

31 Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre.

32 Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche.

33 De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte.

34 Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive.

35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.

36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.

37 Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

38 Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ;

39 et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme.

40 Alors, de deux hommes qui seront dans un champ, l’un sera pris et l’autre laissé ;

41 de deux femmes qui moudront à la meule, l’une sera prise et l’autre laissée.

42 Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

43 Sachez-le bien, si le maître de la maison savait à quelle veille de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

44 C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.

45 Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?

46 Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi !

47 Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens.

48 Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même : Mon maître tarde à venir,

49 s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes,

50 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas,

51 il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Nouvelle traduction de la Bible

1. Comme Il sortait du temple, Jésus s'éloigna et Ses disciples s'approchèrent pour Lui montrer les constructions du temple.

2. En réponse, Il dit : Vous regardez tout cela, n'est-ce pas ? A vrai dire, il ne risque pas de rester ici une pierre sur une pierre qui ne soit détruite.

3. Comme Il s'asseyait sur le mont des Oliviers, les disciples s'approchèrent de Lui, à l'écart, en disant : Dis-nous quand cela se fera et quel sera le signe de ton avènement et de la fin des temps ?

4. Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous égare.

5. Car beaucoup viendront en mon nom disant : "C’est moi, je suis le Christ." Et ils égareront bien des gens.

6. Vous allez entendre parler de guerres et de bruits de guerres. Veillez à ne pas vous effrayer, car il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin.

7. Car on se dressera nation contre nation et royaume contre royaume. En divers lieux, il y aura des famines et des séismes.

8. Ce sont là le commencement des douleurs de l'enfantement.

9. Alors vous serez livrés à l'oppression, ils vous tueront et vous serez haïs par tous les païens à cause de mon nom.

10. Et beaucoup succomberont, se livrant les uns les autres et se haïsant les uns les autres.

11. Beaucoup de faux prophètes se lèveront et égareront nombre de gens.

12. Et, du fait de la croissance de l’iniquité, l'amour d'un grand nombre se refroidira.

13. Celui qui restera ferme jusqu’à la fin, lui sera sauvé.

14. Cette bonne nouvelle du Royaume sera proclamée dans l'ensemble du monde habité, en témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.

15. Lorsque vous verrez l'abomination de la désolation annoncée par Daniel le prophète installée dans le lieu saint, que le lecteur comprenne !

16. Que ceux qui sont en Judée fuient dans les montagnes.

17. Que celui qui est sur la terrasse ne descende pas prendre ce qu'il y a dans sa maison.

18. Et celui qui est au champ, qu'il ne retourne pas en arrière prendre son vêtement.

19. Malheureuses celles qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là !

20. Priez afin de ne pas devoir fuir en hiver, ni un sabbat.

21. En effet il y aura alors une grande détresse, telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à présent. Assurément, cela ne se reproduira pas.

22. Et si ces jours-là n'étaient abrégés, aucune chair ne serait épargnée. Mais à cause des élus, ces jours seront abrégés.

23. Alors, si quelqu'un vous dit : Voyez, le Christ est ici, ou là ... ne le croyez pas !

24. Car de faux christs et de faux prophètes apparaîtront et ils se manifesteront par de grands signes et des prodiges de façon à égarer, si possible, même les élus.

25. Voici ce que je vous prédis.

26. Donc, s'ils vous disent : "Voyez, il est dans le désert" ... ne sortez pas ; "le voici dans les greniers" ... ne le croyez pas !

27. En effet, de même que l'éclair émerge du levant et brille jusqu'au couchant, il en sera de même pour l'avènement du Fils de l'homme.

28. Où que soit le cadavre, là se rassembleront les vautours.

29. Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune n'aura plus sa clarté, les astres tomberont du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées.

30. Alors le signe du Fils de l'homme se manifestera dans le ciel et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine. Elles verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel en puissance et pleine gloire.

31. Il enverra ses anges avec la grande trompette et, des quatre vents, ils rassembleront ses élus d'une extrémité à l'autre des cieux.

32. Retenez la parabole du figuier : quand sa branche devient tendre et ses feuilles poussent, vous savez que l'été est proche.

33. Vous aussi de même, quand vous verrez tout cela, vous saurez qu'Il est prêt de vos portes.

34. A vrai dire, cette génération ne passera sûrement pas avant que tout ceci n'arrive.

35. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront assurément pas.

36. Au sujet de ce jour et de cette heure, personne ne sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais seulement le Père.

37. En effet, l’avènement du Fils de l’homme rappellera les temps de Noé.

38. Car aux jours qui précédèrent le déluge, on se régalait et on buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche.

39. On ne su rien jusqu’à ce que le déluge vienne et les enlève tous. Il en sera ainsi de l’avènement du Fils de l’homme.

40. Alors, de deux hommes qui seront au champ, un seul sera pris et l’autre laissé.

41. De deux femmes broyant à la meule, une seule sera prise et l’autre laissée.

42. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra.

43. Vous pensez bien que, si le maître de la maison savait à quelle heure de la nuit le voleur doit venir, il veillerait et ne laisserait pas percer sa maison.

44. C’est pourquoi, vous aussi, soyez prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas.

45. Quel est donc ce fidèle serviteur avisé que le seigneur a établi sur les gens de sa maison pour leur donner la nourriture en temps voulu ?

46. Heureux ce serviteur qui, lorsque son seigneur viendra, le trouvera à l'ouvrage.

47. A vrai dire, il l'établira sur tous ses biens.

48. Mais si ce mauvais serviteur se dit au fond du cœur : "Mon seigneur tarde !"

49. Il va se mettre à battre ses compagnons, manger et boire avec les ivrognes.

50. Alors son seigneur viendra au jour où il ne l'attend pas et à une heure qu'il ne connaît pas.

51. Il le retirera pour le mettre avec les hypocrites : là seront les pleurs et les grincements de dents.

Allez jusqu'au bout de l'Evangile !

Commentaires et annotations

24.1 à 24.25 : Les temps de la fin
(Passages parallèles en Marc 13.1-23 et Luc 21.5-24)

L'évangélisation du monde, la diffusion de la "bonne nouvelle" du salut en Jésus Christ, est un préalable à la fin des temps humains tels que nous les avons connus et les connaîtrons jusqu'à l'avènement du Seigneur.

L'Evangile selon Matthieu s'achève sur cette directive :

« Allez donc faire des disciples de toutes nations ... » (Matthieu 28.19)

L'Evangile selon Marc confirme cette mission qui devrait être une priorité pour les chrétiens :

« Car il faut d'abord que l'Evangile soit proclamé à toutes les nations. » (Marc 13.10)

Jusqu'au XXème siècle, ce prélable ne pouvait être accompli puisque toutes les contrées du monde n'avaient pas été atteintes.

L'ensemble du monde habité, "oikouménè" dans le texte grec de la Bible, était loin d'être connu aux temps des premiers apôtres.

De nos jours, la découverte du monde est en voie d'achèvement ... il reste quelques espaces de forêts, quelques versants de hautes montagnes que l'homme n'a pas visités.

Cependant, de nombreuses populations, bien qu'elles soient entrées en relations avec le reste du monde, ignorent tout de l'Evangile.

24.26 à 24.35 : L'avènement du Seigneur
(Passages parallèles en Marc 13.24-31 et Luc 17.23-24 et Luc 21.25-33)

Au temps de Jésus, il était inconcevable que tous les peuples de la terre puissent assister simultanément à l'avènement du Seigneur.

En effet, Son retour doit s'effectuer d'une façon similaire à Son enlèvement, probablement à Jérusalem :

« Ce Jésus, qui vous a été enlevé au ciel, reviendra de la même manière que vous l'avez observé s'en allant vers le ciel. » (Actes 1.11)

Pourtant, Jésus annonce :

« Alors le signe du Fils de l'homme se manifestera dans le ciel et toutes les tribus de la terre se frapperont la poitrine. Elles verront le Fils de l'homme venir sur les nuées du ciel en puissance et pleine gloire. » (Matthieu 24.30)

De nos jours, quel que soit le lieu où Jésus se manifeste, les moyens modernes de télécommunications permettront à toute la terre d'en être informée dans l'heure qui suit.

Ce qui n'était pas concevable il y a 2000 ans est maintenant devenu d'une "simplicité biblique".

24.36 à 24.44 : Nul n'en connaît le jour
(Passages parallèles en Marc 13.32-37 et Luc 17.26-27 & 34-35 et Luc 12.39-40)

L'annonce du retour du Seigneur a laissé bien des chrétiens sur leur faim ...

La première génération qui a cotoyé Jésus croyait en un retour imminent puisqu'Il annonçait en personne : « Cette génération ne passera sûrement pas avant que tout ceci n'arrive. » (Matthieu 24.34)

Mais ils ne connurent que la destruction du Temple, en l'an 70, conformément à ce que Jésus avait prédit :

« A vrai dire, il ne risque pas de rester ici une pierre sur une pierre qui ne soit détruite. » (Matthieu 24.2)

Les évènements annoncés ne sont pas datés et l'ordre dans lequel ils doivent se produire n'est pas toujours présenté de la même façon dans les Evangiles.

C'est pourquoi : « Au sujet de ce jour et de cette heure, personne ne sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais seul le Père. » (Matthieu 24.36)

Et c'est très bien ainsi !

Si Jésus avait été plus précis, combien se seraient empressés de se convertir par peur de l'échéance ... ou combien seraient restés insouciants tant ils se seraient crus loin de celle-ci !

En nous laissant dans l'incertitude, Jésus nous offre les promesses de l'Espérance dans les prémices de Sa présence par le ministère de l'Esprit Saint.

Il ne fut pas révélé aux chrétiens des premières générations de connaître le moment du retour de Jésus.

« Ce n'est pas à vous qu'il est donné de connaître les temps où les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. » (Actes 1.7)

Il arrive que de prétendus prophètes se croient de nos jours investis de cette "révélation" du jour et de l'heure du retour du Seigneur.

Mais rien ne se passe car il faut au préalable « que l'Evangile soit proclamé à toutes les nations. » (Marc 13.10)

Le monde connu il y a 2 000 ans représentait le dixième de la Terre. Aujourd'hui, il est bientôt envisageable que l'Evangile ait enfin été prêché à toutes les nations.

L'Eglise, fiancée de l'Agneau de Dieu, doit donc se préparer, veiller, se sanctifier, afin qu'il y ait bientôt ... « une foule innombrable, que personne ne pouvait compter, de toutes nations, tribus, peuples et langues. » (Apocalypse 7.9)

24.45 à 24.51 : Le serviteur fidèle
(Passage parallèle en Luc 12.42-46)

Le serviteur fidèle est une illustration de la persévérance ... et de son contraire.

La situation du serviteur qui manque de persévérance est comparable à l'un des personnages de la parabole du semeur.

« Celui qui reçoit la semence dans les épines a entendu la parole mais l'inquiétude des temps et la richesse trompeuse étouffent la parole et lui ôtent son fruit. » (Matthieu 13.22)

Que devient celui dont la foi se révèle si fragile ?

Dans un premier temps, il sera improductif, noyé dans ses problèmes mondains. Dans un second temps, il va se lasser et s'écarter de plus en plus des voies du Seigneur. Au terme de cette dérive, il finira par renoncer et se laisser dominer par toutes sortes de vices.

« Il va se mettre à battre ses compagnons, manger et boire avec les ivrognes. » (Matthieu 24.49)

Quel sorte de serviteur sommes-nous ?

< < < Retour à l'accueil < < < Evangile selon Matthieu < < < MATTHIEU 24 > > > Chapitre suivant ... > > >